AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Terminé]Rencontre entre alchimistes [pv Rikku, Helvoran]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rikku Dédalius
Génie scientifique aux idées très mal placées
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 26/10/2014

MessageSujet: [Terminé]Rencontre entre alchimistes [pv Rikku, Helvoran]   Dim 21 Déc 2014 - 20:36

Rikku regardait la lettre dépliée devant elle. Au bout de deux lecture, elle la connaissait par cœur.
Elle hésitais. Elle n'étais pas dupe quand «au soucis de commodité et d'un emploi du temps chargé» ; Astalil lui avait dit qu'il y avait des vampires dans cette ville, et quelqu'un qui refusait de la voir le jour... De plus, son ami lui avait parlé d'un qui faisait de l'alchimie. Mais Rikku hésitais tout de même ; collaborer avec  d'autre alchimiste, surtout avec de l’expérience... Sa part scientifique bouillonnait ; en combinant leur connaissance, Relonor seul savait ce qu'ils pouvaient accomplir... Néanmoins, la part humaine qui restais en elle même après deux milles ans lui enjoignait de se méfier. Ils étaient vampires, et Astalil ne leur faisait pas confiance.

Voilà donc le choix cornélien auxquels la scientifique faisait face.
Elle soupira. Elle n'aimait pas être indécise.

Au final, c'est la part scientifique qui l'emporta. Elle rédigea rapidement une réponse, essayant de faire de son mieux pour ne pas qu'elle soit indéchiffrable – une réponse qui les invitais en terrain neutre, le lendemain au soir, dans un des complexes scientifiques de la ville, celui-ci réservée à l'alchimie. Rikku, grâce à son prestige dans le milieu, n'eut aucun mal à réserver les salles pour la nuit. Néanmoins par mesure de sécurité elle décida d'emmener son arbalète et sa griffe, ainsi que quelques fioles d'un liquide qui s'enflammait au contact de l'air. Ça pouvait toujours être utile.

C'est ainsi que la nuit suivante, Rikku se rendit au laboratoire de la ville, seule. Elle n'avait pas eut l'occasion d'en parler à Astalil, et l'appréhension la nouait un peu, que l'excitation qu'elle ressentais n'arrivais pas tout à fait à chasser.
Lorsqu'elle arriva, il n'y avait personne.
Même si la patience n'étais pas son fort, elle du se résoudre à s'asseoir sur un tabouret non loin et à attendre les deux personnes qu'elle devait rencontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helvoran
Je suis votre plus sombre espoir
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 25/06/2014

MessageSujet: Re: [Terminé]Rencontre entre alchimistes [pv Rikku, Helvoran]   Jeu 25 Déc 2014 - 10:21

Il devait certainement y avoir une erreur. La jeune fille d’à peine vingt tours qui patientait dans la salle ne pouvait pas être Rikku Dédalius. Cette gamine n’était ni une elfe, ni une halfine. Son cœur battait normalement malgré une légère anxiété qui accélérait son rythme cardiaque.  De son poste d’observation Helvoran pouvait le sentir.

Mais qu’elle étrange idée avait eu Nazima. Que pouvait bien leurs apporter une rencontre avec cette personne ? Si ce qu’il se disait sur Rikku était vrai. Elle devait avoir près de deux mille tours. Aurait inventé la poudre à canon et bien d’autres choses encore. Ne sachant pas encore comment considérer la jeune femme. Il avait décidé de se tenir en retrait. Une bonne idée de jouer la prudence. Elle était armée et jusqu’à preuve du contraire les vampires étaient toujours considéré comme des monstres sanguinaires.
 
Nazima  marchait d’un pas rapide dans les couloirs du complexe. Elle portait sur l’épaule un sac de toile qui aurait difficilement put être soulevé par une femme humaine de son gabarit. Dans l’autre main une valise non moins pesante et volumineuse à l’intérieur de laquelle étaient soigneusement rangé des fioles de tailles différentes contenant divers liquides.
 
Le regard de la vampire se posa immédiatement sur la jeune fille qui patientait sur un tabouret lorsqu’elle entra dans la pièce où elle leur avait fixé un rendez-vous. Elle fut surprise de constater que la jeune femme était armée. Elle jeta un regard vers le plafond où dans un coin sombre se trouvait une chauve-souris qui semblait les observer. Elle se posa la question un instant de savoir si jamais elle venait à dégainer son arbalète se rendrait elle compte qu’elle serait morte avant de pouvoir seulement la mettre en joue ?
 
Peu importe. Elle n’était pas ici pour cela. Elle salua la jeune fille d’un simple bonsoir en déposant sur une table la valise et le sac de toile au sol. Ce dernier s’affaissant sur lui-même laissant facilement deviner qu’il s’agissait du mélange de terre, de sac et de pierre. Puis rejetant la large capuche de sa robe prit une chaise et s’assit en face de la jeune fille. Par quoi commencer ? S’interrogea Nazima. Peut-être par la rassurer. Même si elle ne semblait que peu effrayée. Elle c’était très certainement elle aussi renseignée sur eux et peut-être savait elle aussi qu’elle n’avait pas affaire à des humains.
 
« - C’est un plaisir de vous rencontrer. Cependant il faut que vous sachiez une chose à notre sujet. Nous ne sommes pas tout à fait humains. »
 
Les iris de Nazima se teintèrent de rouge l’espace d’une seconde comme pour faire comprendre à son interlocutrice à qui elle avait vraiment affaire.
 
« -Vous n’avez pourtant rien à craindre de nous. Depuis des centaines de tours, nous travaillons mon père et moi sur divers moyen de maîtriser ce que nous qualifions de folie vampirique. Nous aimerions changer cette aversion que les gens ont vis-à-vis de notre race. Nous sommes conscients que c’est une chose impossible. J’ose  croire que vous saurez faire abstraction de notre nature peu commune afin que nous puissions travailler ensemble. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rikku Dédalius
Génie scientifique aux idées très mal placées
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 26/10/2014

MessageSujet: Re: [Terminé]Rencontre entre alchimistes [pv Rikku, Helvoran]   Mar 6 Jan 2015 - 19:41

Rikku n'attendis pas longtemps. Peu après qu'elle se soit assise, elle entendis des pas dans le couloir.
Une femme apparut. Elle n'étais pas très grande, et plutôt fine – pas d'aussi petit gabarit que Rikku néanmoins-, mais portais un sac de toile et une valise apparemment sans effort.
Les soupçons de Rikku commencèrent à se confirmer. D'ailleurs, la dénommée Nazima décida de couper court à tout doute en lui dévoilant qu'elle était effectivement une vampire, s'appuyant sur une petite démonstration de pupille devenant rouge, précisant qu'elle et le père dont elle avait parlé dans sa lettre cherchait un remède contre la «folie» vampirique. Rikku fut immédiatement curieuse de connaître comment les yeux pouvait changer de couleur de cette manière, mais ne dis rien.

La scientifique se détendis un peu. Si l'autre femme lui avait dévoilée dès le début sa malédiction, elle ne devait pas avoir d'intention mauvaise. Rikku savait que, dans tout les cas, elle n'avait aucune chance contre un vampire, même avec son arbalète – qu'elle avait emmené à titre purement offensif, et aussi dissuasif pour les éventuels brigands qu'elle aurait pu croiser sur son chemin jusqu'au complexe. Elle frissona. Si Nazima décidait de la transformer en vampire elle aussi, elle ne pourrait rien y faire. Elle ne voulait pas de cette malédiction. Elle ne voulait pas être reniée par Relonor. C'était son pire cauchemar.

Elle reporta son attention sur la femme, lui fit un léger sourire malgré sa gorge qui s'était un peu nouée :

-Bonsoir. Puisque l'heure est au confidence, je dois vous avouer que je suis moi aussi plus vieille qu'il n'y paraît. Je pratique l'alchimie depuis mes seize ans, soit environ 2470 ans...

Rikku ne put cacher la pointe de fierté qui pointait dans ses paroles. Presque 2500 à servir son dieu... Elle pouvait en être fière, effectivement.
Cependant, elle n'avait aucun moyen de savoir combien d'année avait accumulée Nazima. Elle se calma donc et attendis, penaude, que cette dernière lui réponde.
Pendant ce temps, le regard de Rikku dériva sur ce que la vampire avait transporté jusqu'ici. D'après les tintements qu'elle avait entendu, il s'agissait de fiole à l'intérieur de la valise, mais que pouvait bien contenir le sac ? La manière dont il s'était affaissé et le bruit feutré qu'il avait fait lorsqu'elle l'avait déposé au sol lui faisait penser qu'il était rempli de terre et éventuellement de quelque pierre. Mais cela la laissait perplexe. Que comptais faire Nazima avec ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helvoran
Je suis votre plus sombre espoir
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 25/06/2014

MessageSujet: Re: [Terminé]Rencontre entre alchimistes [pv Rikku, Helvoran]   Sam 10 Jan 2015 - 18:17

-Bonsoir. Puisque l'heure est aux confidences, je dois vous avouer que je suis moi aussi plus vieille qu'il n'y paraît. Je pratique l'alchimie depuis mes seize ans, soit environ 2470 ans...
 
Le visage de Nazima se teinta de surprise. Serait-elle une élue divine ? A sa connaissance seule les personnes élus par une divinité se voyaient accorder une vie aussi longue. Si tel était le cas, la prudence s’imposait car la dernière fois qu’ils avaient eu affaire à des élus divins, le mot extermination était souvent prononcé à l’encontre des vampires. La seules choses qui la rassurait c’est qu’elle avait précisé ans et non tours. Lorsqu’ils avaient accueilli chez eux Finil elle avait entendu Helvoran dire à la déesse qu’il avait deux milles ans. Pourtant Nazima savait qu’il avait deux mille huit cents tours. Peut –être appelait-on des ans les tours supplémentaires que certaines personnes se voyaient accorder grâce ou à cause d’un phénomène particulier comme le vampirisme. Le temps de cette réflexion elle remarqua que Rikku regardait non sans curiosité le sac de toile. Alchimiste, élue ou qui qu’elle soi. Elle ne pouvait pas prendre de risque. Machinalement elle porta sa main à un pendentif représentant un soleil comme pour se rassurer de sa présence et de ce qu’il contenait avant de lancer un nouveau regard vers le plafond de la salle constatant l’absence de la chauve-souris.
 
Ses sens exacerbés que lui offrait le vampirisme lui laissèrent à loisir observer le cheminement de l’animal qui descendait vers eux. Helvoran se métamorphosa juste derrière elle. Pour Rikku qui était humaine elle n’avait très certainement rien vu de cela à part l’apparition instantanée de l’elfe vampire d’une seconde à l’autre comme sortant de nulle part.
 
Helvoran debout derrière Nazima toisa du regard la jeune Rikku Dédalius.
-Comment cela est-il possible ? Demanda-t-il sans même se présenter. La curiosité l’emportant sur la politesse.
Nazima sans se lever de sa chaise tendit les mains vers Rikku espérant que cette entrée  n’ait pas trop effrayé l’alchimiste. Comprenant cela, Helvoran  fit un pas en arrière en s’excusant.
« Pardonnez cette irruption peu commune. Nous avons tendance à oublier que nos avantages sur les autres puissent surprendre. »
A son tour il prit une chaise et s’y installa.
« -Pour ma part, je totalise deux mille huit cent tours et Nazima près de mille cinq cents. Comme elle vous le disait, vous n’avez rien à craindre de nous.  Mais par quel miracle avez-vous fait pour faire battre votre cœur aussi longtemps ? »
Croisant les mains  sous son menton en appuyant ses coudes sur ses genoux. Il se pencha d’un air emplit de curiosités et d’intérêt  vers Rikku.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nahar
Voyeur ! (maman te punira pour ça)
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 09/12/2014

MessageSujet: Re: [Terminé]Rencontre entre alchimistes [pv Rikku, Helvoran]   Lun 30 Mar 2015 - 20:52

Stupéfiant. Cela convenait pour qualifier comment cette Rikku avait quelque part réussi à obtenir l’immortalité. Même si Helvoran ne s’expliquait pas le pourquoi elle en bénéficiait il comprit bien vite que la scientifique devait être une des rare personne sur ce monde à parvenir à dépasser la peur que provoquait chez le commun des mortels le vampirisme.
Ne l’avait-elle pas prouvée en acceptant de le rencontrer ?
Il y eut bien d’autres nuits où les lumières du complexe d’alchimie restèrent allumées jusqu’à l’aube.
Le fait que la cité-état soit dirigée par un couple de vampire plus ou moins faux faisait certes parler, mais pas assez pour oser renverser la dirigeante. Tout comme le fait qu’Helvoran un mort-vivant soit en charge de la santé des habitants prêtait à plaisanterie. Là encore beaucoup de gens avant d’avoir besoin de ses connaissances en médecine en riaient, mais devenaient reconnaissant lorsqu’un de leurs proches prêt à rendre son dernier souffle, soit sauvé. Souhaitant rester discret autant que faire se peut sur ses méthodes de soin. Il reversa le mérite aux avancées scientifiques faites par les adeptes de Relonor  Harmad la ville où il est aussi facile de se faire tirer dessus que de se remettre de ce genre de blessures. C’est ce qu’il se disait dans l’entourage proche de Manuela Félicia.
Proche… C’est un bien grand mot. Ne voulant pas commettre les erreurs passées, Manuela désignait elle-même les gens qu’elle qualifiait de proche. Et c’est souvent paniqués qu’ils venaient demander l’aide  d’Helvoran qui s’affairait à prolonger le séjour de leur âmes dans ce corps qui en avait assez de fouler ce plan.
Cela ne changeait rien au fait qu’Helvoran était le premier à se proposer volontaire pour  lancer des expéditions pour rechercher des substances rares. Une expédition menée par une personne comme Helvoran reste un phénomène banal aux yeux de ceux qui croise la route du convoi. Ils apercevront seulement un couple d’humain à bord d’une simple charrette, mais là nuit venue le couple si banal se transforme en véritable cavaliers sortit tous droit des enfers chevauchant à la suite d’une nuée de chauves-souris. Helvoran et Nazima s’efforcèrent de ne pas révéler à Rikku le comment ils se procureraient certains ingrédients ou éléments de peur que certaines méthodes choque quelque peu la scientifique.
Ainsi Helvoran était parti pour la jungle. Nazima restant aux côtés de sa désormais mère. Bien que préférant aider Rikku. Nazima se devait d’être présente lors des soirées que Manuela organisait comme il en était le cas ce soir.

Harmad. Cité-état gouvernée depuis peu par Manuela Félicia une vampire. Nahar observait l’épaisse fumée noire que crachaient sans cesse les usines de la ville. Encore des vampires. Ce doit être à la mode finalement de s’entourer de vampires pensais Nahar lorsque le carrosse s’arrêta.
Les épaules de Nahar s’affaissèrent alors qu’il ne cachait pas un soupir en disant long sur le paysage qui s’offrait à lui.
« -Oh la poisse ! T’es certaine que c’est là ? »
Assise en face de lui Teken’lil leva les yeux, arrêta sa manucure et rejeta la tête en arrière en lâchant un rire cristallin en voyant la mine déconfite de Nahar qui par la vitre du carrosse observait le bâtiment que l’on nommait l’horloge de Relonor.
« -Je n’aurais manqué cela pour rien au monde. En effet c’est ici qu’a  pour habitude de se rendre celle que tu dois trouver. »
Les divinités ont plusieurs moyens d’entrer en contact avec leurs élus. Pour Nahar c’est au court d’un rêve que son père maintenant aux côtés de sa mère était venu le trouver pour lui demander d’aider une certaine Rikku Dédalius.
C’est en Oro alors qu’il rendait une visite de courtoisie au nouveau roi de cette région qu’il avait rencontré Teken’lil.
Au détour d’une conversation il avait parlé à l’élue de Relonor de ce rêve. Ce nom n’était pas inconnu à Teken’lil. L’élue avait même plusieurs fois entendu ce nom au fil des tours. Relonor avait même parait-il rendu visite en personne à cette scientifique.
« -Bon, attends-moi là j’en ai pour deux minutes je lui file cette fiole et je reviens. »
Déclara Nahar visiblement décidé à ne pas traîner dans ce qui pouvait se définir comme le pire endroit au monde pour un magicien.
« -Serait-ce de la crainte que je crois percevoir dans ton intention de régler au plus vite cette besogne ? »
Railla Teken’lil un demi sourire aux lèvres et une étincelle de malice dans le regard.
« -Quoi !? Moi craintif ! Mais pas du tout ! C’est seulement que tu comprends certainement que maman et Relonor. On ne peut pas dire qu’ils soient vraiment en bon terme. Alors ça me met un peu mal à l’aise de débarquer là-dedans. T’en connais beaucoup toi des scientifiques qui rêve de visité le grand temple de Mystin ?
-Serais-tu capable de te passer de magie et de vivre comme un simple humain sans pouvoir Nahar ?
-Ce doit être vraiment très embêtant ce genre de vie. Surtout lorsque l’on sait ce qu’est la vrai magie. »
Nahar se frotta les mains et se concentra pour déceler la présence des vents. Certains étaient tout proche d’autre beaucoup plus éloignés, mais il finit par attirer à lui un léger souffle de chacun d’entre eux ayant pour unique point de rencontre ses deux mains. Ouvrant à nouveau les yeux  il referma brusquement ses mains l’une contre l’autre comme quelqu’un cherchant à attraper une mouche. Puis ouvrant délicatement les mains son regard s’illumina on observant l’infime point lumineux qui s’en éleva restant en suspension dans l’air.
« -Regardes cousine. »Dit-il émerveiller comme un enfant devant la vitrine d’un magasin de jouet.
« -Je ne vois qu’un tour de passe-passe. Je suis tout à fait capable de produire ce phénomène à l’aide de miroirs. » Lui répondit Teken’lil en croisant les bras semblant s’attendre à mieux comme spectacle.
« -Tu ne peux pas les voir, mais elles sont toutes proches de toi. Elles virevoltent autour de cette goutte.
-T’es un taré Nahar. Tu le sais ça ? »
Nahar ignorait les paroles de l’élue est observait les fées qui dansaient autour de cette goutte de magie pure et étincelante de milles couleurs. Il les laissa virevoltér un instant autour avant de pousser un peu plus sa concentration et d’amplifier la forces des vents.
« -Arrêtes Nahar tu vas nous tuer avec tes bêtises ! » S’affola l’elfe noire inquiète des vibrations inquiétantes que provoquaient les vents qui tourbillonnaient autour
« -Mais non ! Tu ne ressens que la peur, alors que tu oublis la sérénité qui s’oppose naturellement à cette peur. C’est ce qui amène l’équilibre que doit maîtriser chaque magicien qui compte lancer même le plus insignifiant des sorts.

-Je reconnais l’utilité de la magie. Toi reconnaitrais-tu l’utilité de la science et du progrès pour ceux qui n’ont pas de dons magique?
-Bien sûr que je le pourrais. J’ai pas envie de le faire c’est tout. Quoique. Pour te prouver le contraire je vais m’inscrire dans ce… cette école et voir ce que j’arrive à faire sans magie.
-Je tiens ce pari.  Je prendrais des nouvelles de tes résultats Avant que Nahar ne sorte du carrosse. Teken’lil prit dans ses mains le menton de Nahar et déposa sur sa joue un baisé laissant sur sa peau la trace écarlate des lèvres de l’élue.
« - Si tu as besoin de cours particuliers n’hésites surtout pas.
-Je mets mes pouvoirs à la disposition de ceux qui en ont besoin cousine. » Répliqua Nahar en essayant de faire partir du mieux qu’il le pouvait, mais sans vraiment rencontrer un franc succès la trace de rouge à lèvre tout en quittant le carrosse.
Les formalités d’inscriptions prirent plus de temps que prévus. En effet la secrétaire en charge de son inscription trouvait de très mauvais goût le fait que les noms de Mystin et Astalil soient inscrit dans les cases Mère et Père.
Après être passé pour un petit rigolo. On lui demanda entre autres tout un tas de justificatifs prouvant qu’il était bien originaire d’Harmad. C’est un carnet truffé de magie qu’il présenta. Tout y étant renseigné et en règle. On lui donna une liste impressionnante de choses diverses à se procurer pour le lendemain. Alors qu’il se demandait où il allait bien pouvoir trouver autant de matériel en si peu de temps. Il se rendit compte également qu’il ne savait même pas à quoi servait certains ustensiles. Tout cela sans oublier que cet endroit était une véritable fourmilière. Il demanda à plusieurs personnes si elles connaissaient une certaine Rikku Dédalius. Pour simple réponse il eut droit à des rires moqueurs ou méprisant.
Tous cinglés ces scientifiques pensa-t-il lorsque finalement il trouva face à une porte affichant le nom et le prénom de celle à qui il devait remettre la potion. Il frappa à la porte. Pas de réponse. Patienta en s’énervant après ce rouge à lèvre qui ne partait pas et en se demandant ce qu’ils pouvaient bien mettre  dedans qui accroche autant à la peau. Frappant une deuxième fois ayant toujours le silence pour réponse il décida de patienter devant la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Terminé]Rencontre entre alchimistes [pv Rikku, Helvoran]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé]Rencontre entre alchimistes [pv Rikku, Helvoran]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??
» Relations entre Politique, CIA et le Sida

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryscior :: Ryscior :: Cités-Etats-
Sauter vers: