AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [TERMINE] (Flash Back) rencontre dans une taverne! [pv Théoden, Lily]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lily Bloody Seth
Capitaine des Cinq Épées
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 20/10/2014

MessageSujet: [TERMINE] (Flash Back) rencontre dans une taverne! [pv Théoden, Lily]   Lun 6 Avr 2015 - 23:31

Lily était arrivée à Kelvin il y a quelques jours pour se ravitailler et écouler son stock avant de repartir écumer les mers. Elle n'avait pas prévue de rester très longtemps, mais Scarlet l'avait convaincu d'explorer la ville à ses cotés, arguant que ce serait utile si elles comptaient y revenir. Beltza avait silencieusement acquisé, toujours aussi avare de parole, et Shiro avait appuyé les paroles de sa petite sœur.

La pirate était donc, pour l'heure, en train d'explorer les rues du Labyrinthe en compagnie de sa meilleure amie aux cheveux rouges. Elles étaient à la recherche d'une bonne taverne où passer la nuit, si possible avec du bon rhum. Avec un peu de chance, elles y rencontreraient peut être des compagnons pirates.

Lily soupira, laissant Scarlet prendre la tête de leur duo, et se plongea dans ses pensées. Elle avait vraiment besoin de faire la fête... Leur dernière prise lui avait laissé un goût amer dans la bouche. Oh, ça avait été profitable à leur flottille bien sûr. Des vêtements de luxe à vendre, des esclaves, et ils avaient même gagner beaucoup, beaucoup d'or...

Mais c'était des nobles. Des nobles qui les avaient méprisé, regarder de haut comme s'ils étaient d'une autre race, comme s'ils étaient des êtres inférieurs. Ils avaient perdus cet air dès que Lily avait commencé à perdre la tête, dès qu'une goutte écarlate s'était échappé de leur corps...
Dès que ses mains furent à nouveau souillé de sang.

Elle se prit la tête dans les mains en essayant d'oublier ces images. Elle se souvenait de chacune de ses victimes, de chacun des nobles qui était passé sur sa table de torture pour assouvir sa soif de vengeance qui ne serait jamais asséchée. Quelle monstre était-elle donc devenue ?..

Un cri de joie venant de Scarlet la tira de ses sombres pensées. Celle-ci semblait avoir trouvé une bonne taverne et entraîna Lily à l'intérieur en la tirant par le bras. Un sourire, légèrement triste, étira les lèvres de cette dernière. Il s'agrandit lorsque Scarlet lui proposa un concours d'alcool.

-Tu n'as aucune chance ! Je vais te battre a plate couture, comme d'habitude.

Lily était contente. Son amie avait bien vu qu'elle était déprimée, et avait décidée de lui remonter le moral sous peine de se mettre dans un état sans pareil à cause de l'alcool. La capitaine devrait sans doute la traîner encore une fois jusqu'aux bateaux, mais tant pis...

Les bouteilles de rhum arrivèrent et elles trinquèrent ensemble.  

-Aux Cinq Épées ! Et a la piraterie ! Crièrent-elles en chœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commodore Theoden
Favori d'Ariel
avatar

Messages : 326
Date d'inscription : 21/08/2014
Age : 19
Localisation : Par delà les Cartes, l'Horizon et le Monde des Hommes.

MessageSujet: Re: [TERMINE] (Flash Back) rencontre dans une taverne! [pv Théoden, Lily]   Mer 8 Avr 2015 - 17:03

En route pour Kelvin, depuis maintenant près de trois mois, Théoden vint à songer à ce qu'il faisait.
De nature, il n'aimait pas devoir trop réfléchir à ce qu'il lui arrive. La vie après tout, est censée être faite pour être prise comme elle vient. Mais un beau jours, tandis qu'il pénétrait dans le Pays de la cité libre de Kelvin, il croisa la route d'un bien étrange équipage.
Depuis sa selle, le Capitaine pu apercevoir au détours d'un petit bois une petite caravane brinquebalante. C'était sommes toute un petit groupe tout à fait normal, en apparence. Quatre cavaliers, entourant avec leur monture un chariot long, couvert de toile épaisse, et une calèche transportant un riche homme et quelques associés. Il devait y avoir une dizaine d'hommes en tout, en incluant les cochers, les gardes à l'arrière de la charrette, les quatre cavaliers et les nobles.
De prime abord, Théoden songea à un groupe de marchands, au vue de la taille de leurs chariots et de leurs poids. Ceux-ci laissaient en effet de profondes rainures dans le sol boueux. Aussi, tandis qu'il se hissait à hauteur de la caravane, au petit trot, il ne manqua pas de saluer bien bas les marchands en tête de convois. Mais, ce faisant, il fut surprit d'apercevoir du coin de l'oeil un pieds nu dépassant dans la grande charrette. Le vent avait dû soulever légèrement la couverture !
Surprit, le Capitaine laissa un sursaut d'incompréhension lui échapper, tandis qu'il se tournait vers les deux épais marchands qui riaient ensemble, dans leur confortable litière. Voyant son incompréhension, un cocher laissa un rire gras lui échapper, en tapotant ce qui apparaissait être une cage derrière lui.

"-Bah mon gars ? Y'a un problème ?"

A nouveau, le vieux conducteur de sa bouche fripée pleine de dents moisies laissa échapper son sinistre rictus, visiblement amusé. D'une main, il découvrit encore d'avantage la cage ce qui livra à la lumière du jours le spectacle désolant d'une jeune femme, à peine couverte d'une tunique déchirée et d'étranges peintures, à même la peau. Elle ne semblait pas terrifiée, mais l'éblouissement soudain lui arracha un petit cris de surprise qui la fit bondir au fond de sa cage. C'était peut être de la défense ?
Bouche bée, Théoden ne trouva mot pour décrire ce qu'il voyait. Il ne savait pas non plus que ce qu'il allait voir le pousserait à faire des choses insensées, bien plus tard...
Mais déjà, irrité par son cris, un marchand jura et se redressa dans son assise, pour se retourner vers le chariot :

"-Encore elle ?! Par les Dieux arrêtez vous ! Cette fois elle les aura ses coups de fouet !"

Toute la caravane se stoppa, en plein milieu de la route. En bordure de bois, on n'y voyait personne d'autre à des lieux à la ronde ! Théoden, sans savoir pourquoi, presque machinalement stoppa sa monture, le regard fixé sur cette femme au fond de sa cage. Les marchands descendirent de voiture, une fois que tout le monde fut arrêté, et beugla quelques ordres. L'on découvrit le chariot contenant ce que les gardes murmuraient être une "Amazone". Du reste, Théoden ne semblait plus entendre que le rire gras du cocher, tandis qu'on lui donnait un fouet et que la prisonnière était tirée par les cheveux hors de sa prison. On lui arracha sa tunique, offrant au monde présent le spectacle affreux d'un corps déchiré par les coups de fouet, et on l'attacha -non sans mal- à un tronc d'arbre, à l'orée du bois.
Du coin de l'oeil, le Capitaine aperçu les gardes qui ouvraient la marche descendre de selle pour aller entourer la détenue. Aussi s'approcha-t-il à son tours, au pas.
Les premiers coups ne tardèrent pas à pleuvoir sur la jeune femme qui, étonnement, ne cria pas plus qu'elle ne pleura. Les yeux fixés sur son visage, Théoden ne semblait pas remarquer les visages des quelques soldats qui défaisaient déjà leurs ceintures, avec de petits hoquets amusés. Plus loin se trouvaient les deux marchands, bras croisés, qui regardaient le spectacle avec un regard des plus distrait.
Le cocher semblait avoir de l'expérience dans le fait de procurer la douleur aux esclaves. Ses coups étaient réguliers, vifs, précis... secs ! Dix. Quinze. Vingt. Vingt ! Il fallut pas moins de quinze coups, avant que l'Amazone, pendue à son tronc ne commence à geindre, le dos, les cuisses et les épaules en sang. Théoden n'avait pas quittés ses yeux du regard tout du long, sursautant à chaque coup. Il était dans un état second, ses idées se bousculant dans son esprit. Passés les trente coups, le marchand stoppa la main du cocher et tous laissèrent la place à quelques gardes, décidés à bien savourer leur pose improvisée.
Théoden, sans même s'en rendre vraiment compte, était déjà descendu de cheval et avait déjà tiré son mousquet, tandis que deux des soldats s'employaient à tenir fermement l'Amazone, qui ne trouvait même plus la force de se débattre sous la prise forte de deux hommes d'armes puant le vin et la pisse.

"-Haha les gars j'sens qu'on va bien s'amuser !" ria l'un d'eux, en posant son arbalète contre un tronc voisin, tout en défaisant ses chausses.

Le premier tirs partit tout seul. Théoden même ne se souvint pas avoir visé. Mais le garde en tout cas n'eut pas le temps de défaire entièrement son laçage. Tombant comme une masse sur le sol, après le coup, il surprit tout le monde. La stupeur passant, tout le monde se tourna vers le jeune marin qui tirait sa paire de sabres, lentement, et jetait d'un coup de pieds un autre soldat dans les fourrés.
L'esprit embrumé, Théoden égorgea un second homme, qui tentait de se défendre au mieux, en tirant d'une main sur son pantalon déjà baissé. Mais avant même que le troisième corps ne heurte le sol, il reçut un coup en pleine mâchoire qui lui arracha un cris de douleur. Mais ce coup fut plus salvateur que prévu, puisqu'il permit au Capitaine de recouvrer ses esprits. Se remémorant brièvement ce qui se passait, il eût tout juste le temps de parer un coup de hallebarde qui aurait bien pu lui fendre le crâne en deux. Les deux sabres soutenant la lourde, très lourde lame de la hache, il adressa un coup de botte bien sentit au soldat en face de lui qui tomba à genoux, en gémissant sa douleur. N'ayant plus d'élan, son coup de hallebarde fut aisé à dévier, et Théoden n'eût qu'à incliner sa garde sur le côté pour faire déraper l'arme de son adversaire sur le côté et, d'un revers de bras, l'égorger avec sa Main-gauche.
Pour le prestige autant que pour effrayer encore d'avantage les autres hommes, il poussa le corps à la renverse, laissant la victime s'étouffer sur le sol, en frétillant dans un bouillon de sang frais comme l'aurait fait une sardine jetée à même le pont d'un port.
Deux hommes l'attaquèrent ensuite, armés d'épées ébréchés. Théoden para le premier coup, visant son coeur, et comme il le déviait, il trouva l'opportunité de plier son adversaire en deux, d'un coup dans le ventre. Le second homme approchant, épée levée, il roula sur sa victime, dos contre dos, et pu mettre son corps plié en deux entre l'attaquant et sa vie. D'un coup de botte, qui trouva le visage de l'homme plié en deux, il le força à se redresser et à venir à la rencontre du coup de son compagnon qui, de stupeur, recula d'un pas, en réalisant avoir fendu la nuque de l'homme qui la veille partageait son vin et une écuelle de ragoût. Mais pour être honnête, il n'eût pas le temps de se confondre en remords, car déjà la pointe du sabre de Théoden traversait son visage, d'un coup sec. Le fond de son crâne craqua également, et la pointe de l'arme traversa de part en part sa tête, alors que ses yeux révulsés se vidaient peu à peu de leur vie.
Théoden fit donc les comptes. Avec cinq gardes tués, il ne devait rester en vie que celui qui avait finit la tête dans les fourrés. Heureusement, lui semblait prit dans des ronces, comme l'indiquaient ses hurlements de détresse. Le Capitaine avait donc tout le temps de s'approcher d'un bon pas des deux marchands, qui ne trouvèrent rien de mieux que de se planquer derrière leurs cochers. L'un d'eux, la main encore armée du fouet s'avança et frappa un coup, qui fendit la cuisse de Théoden, avec son pantalon. Mais avant même qu'un cris de douleur ne lui échappe, un second coup fendait son poitrail, en travers. Sa veste ne tint pas face à la force du coup et se déchira en même temps que ses chairs !
Le troisième coup du cocher hélas ne trouva pas Théoden, car celui ci avait déjà roulé sur le côté et disparut derrière la charrette.

"-Et vous attendez quoi ?! Tuez-le !!" hurla l'un des esclavagiste, en montant lentement dans sa calèche, pour s'y abriter, imité par son collègue.

Obéissant aux ordres, malgré la peur, les deux cochers abandonnèrent ce qu'ils tenaient au profit d'arbalètes et se séparèrent, pour faire le tour du chariot. Fébriles, ils étaient cramponnés à leurs armes, en s'avançant tout contre les planches du véhicules pour se rassurer. Le bruit de deux lames, rengainées en même temps attira leur attention et ils pressèrent le pas. En tout cas assez pour que, quand il se firent face, à l'autre bout de la charrette, ils ne trouvèrent rien. Alors qu'ils juraient, déçus, et se retournaient pour repartir en chasse, l'un des deux reçu un puissant coup de botte en travers du genoux, ce qui eut pour effet de démettre sa rotule, dans un craquement sinistre. Surprit autant par l'acte que par la douleur qui fusillait désormais sa jambe tordue à un angle effrayant, le pauvre homme ploya l'autre jambe et se trouva à genoux. Son ami se retourna instantanément, alerté. En tout cas ce fut juste à temps pour trouver Théoden, qui tenait le blessé entre ses mains, bien caché derrière lui avec un petit canif contre la peau tendue de sa gorge.
Prit par la peur et la pression, face au Capitaine qui soufflait comme un taureau, couvert de sang visa sans trop de justesse et son carreau échoua en plein poitrail de son ami, qui hurla avant de s'étrangler, et de périr. Théoden le laissa s'écrouler et prit son arbalète, avant de se pencher, pour arracher le trait du torse de son "bouclier". Il commença à s'approcher ensuite du dernier cocher, le plus vieux, qui à nouveau prenait son fouet pour se défendre. Sa main n'eût pas le temps de trouver sa ceinture que sa gorge était déjà traversée de part en part par un carreau.
Avec l'application d'un horloger, le Capitaine se tourna ensuite vers la calèche, où il avait vu les deux marchands se réfugier tout en rechargeant. Mais cette fois l'un des deux tentait de prendre les commande de l'attelage. D'ailleurs le cheval commençait à partir ! Théoden n'attendit pas et tira. Le carreau abattit la monture qui, dans un hennissement s'affaissa et roula dans la boue, fauchant au passage la voiture derrière, qui se retourna et renversa les deux nobles dans la boue. L'un d'eux eut la face écrasée contre un rocher, et l'autre finit empalé sur sa propre épée, après avoir tenté de se défendre contre le marin qui s'était hissé à sa hauteur, pour l'achever.

La besogne achevée Théoden se redressa, et se retourna vers les fourrés où il avait jeté l'un des gardes. Hélas il semblait avoir déjà fuit, comme l'attestaient les restes de tissus couverts de tâches de sang dans les ronces, et les traces de botte dans la forêt. Haussant les épaules, le marin jeta avec dédain l'arbalète dans la boue et marcha lentement vers l'arbre où l'Amazone était retenue. Il la détacha sans attendre, et l'allongea dans l'herbe, en soutenant son buste sur ses genoux. La pauvre semblait partir lentement, aillant perdu énormément de sang. Emu plus qu'il ne l'aurait cru, Théoden renifla bruyamment, et ôta son manteau, pour en couvrir son corps nu.

"-Ca va aller, je suis là. Vous êtes sauves.." lâcha-t-il, sans même trop savoir pourquoi.

Il ne su pas si il fut comprit par la jeune femme sur ses genoux car seul un râle s'échappa de sa gorge tendue. Théoden posa une main sous sa tête pour la soutenir et se mit à caresser ses cheveux de l'autre. Mais d'où lui venaient ses gestes ? C'était bien la première fois qu'il lui venait cette attitude...
L'Amazone sembla en tirer un certain réconfort, et il pu reconnaître un semblant de sourire sur ses lèvres craquelées.
Mais qu'allait elle faire maintenant ? Elle ne survivrait jamais à des blessures pareilles, surtout aussi faible. Théoden le réalisa bien vite, au vue de sa pâleur alarmante et de sa faiblesse. Elle soutenait à peine ses paupières !
D'une main, il fouilla donc dans une sacoche à sa ceinture et il se pencha sur elle, avec un sourire tendre. C'était le sourire qu'aurait adressé un vieillard à sa femme, sur son lit de mort. Ce jours là, Théoden prit vingts ans d'un coups.

"-Ca va aller maintenant. Je suis là..." répéta-t-il, en l'étreignant doucement.

Comme la jeune femme se détendait, il profita du moment pour ficher d'un coup sec la lame de son canif dans la base de son crâne ce qui eut pour effet d'atteindre directement sa cervelle. La femme eut un sursaut dans ses bras et un long soupire lui échappa. Théoden se redressa, pour soutenir son regard et lui adressa à nouveau ce même sourire, abandonnant son couteau dans l'herbe pour caresser ses cheveux avec douceur. L'Amazone s'éteignit doucement et finalement après quelques instants, un dernier sourire se figea sur son visage.
Les lèvres pincées, flageollantes, Théoden souleva son corps, doucement, et s'enfonça légèrement dans la foret pour aller l'enterrer. Ne sachant pas quoi mettre sur sa tombe, il décida d'y laisser quelques fleurs du coin, cueillies au mieux et il ressortit du bois, en remettant son manteau.
La mine sombre, il décida d'abandonner là les corps, et remonta à cheval se disant que les corbeaux feraient aussi bien l'office qu'un bûcher funéraire. En tout cas avec du temps...
Le jeune homme éperonna sa monture et repartit vers Kelvin, l'air terriblement sombre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commodore Theoden
Favori d'Ariel
avatar

Messages : 326
Date d'inscription : 21/08/2014
Age : 19
Localisation : Par delà les Cartes, l'Horizon et le Monde des Hommes.

MessageSujet: Re: [TERMINE] (Flash Back) rencontre dans une taverne! [pv Théoden, Lily]   Mer 8 Avr 2015 - 22:46

A l'arrivée, Théoden trouva la ville de Kelvin relativement paisible. Depuis sa monture, il voyait assez loin pour distinguer le soleil qui se couchait loin à l'ouest. La cité se préparait à passer une autre nuit de ténèbres. Les gens rentraient en hâte, pressés de se nicher au chaud dans leurs foyers. Les chiens des gardes aboyaient confusément, laissant leurs échos hanter les dédales de rues de la basse cité où Théoden passerait la nuit. Pour l'heure, il déambulait au pas avec lassitude. ses deux lames battant en rythme contre ses cuisses et les flancs du cheval. Déjà, les chants des oiseaux et le bruissement des feuilles secouées par le vent avaient été remplacés par les hurlements déchirés des mouettes et le vacarme incessant du port qui ne semblait connaître aucune trêve.
Après un rapide tours du quartier, plus pour tenter de se détendre que par véritable intérêt pour cette cité qu'il connaissait déjà par coeur, Théoden revendit sa monture à un palefrenier, et se mit en quête d'un établissement convenable pour passer la soirée à boire, et la nuit à cuver.
Au hasard, le Capitaine poussa la porte d'une taverne, sa main droite sur son sabre. C'était somme toute à première vue un établissement des plus misérable. Il y avait des tables un peu partout, toutes de bois faites et entaillées à de multiples endroits. Les murs étaient quelque peu décrépis et les lampes à huiles jetaient une lumière sale dans la pièce. Mais hormis ça, c'était un établissement chaleureux. Le tenancier à lui seul donnait envie de rire, boire et danser, avec sa bedaine débordant de sa chemise, ses joues écarlates et ses prunelles perdus sous d'épais sourcils, toujours rieurs. Il y avait bien un petit groupe de musiciens, mais eux même semblaient si ivres que leur musique même sentait la bière !
Mais dans ce paysage de bien heureuse bonne enfance, quoi que crasseux, Théoden aperçu deux étranges spécimens de ce que tout homme reconnaîtrait comme de la charmante compagnie en devenir. C'était là deux jeunes femmes, sommes toute aussi belles que bien armées. L'une d'elle ressortait particulièrement, avec une épaisse tignasse rousse. Le Capitaine déglutit, mais reprit en instant son sérieux. D'un bon pas, il se dirigea vers le comptoir, en passant devant la table des deux femmes, et s'y accouda, pour commander une pinte de bonne bière. D'une main, il commanda, tandis que l'autre fouillait dans sa bourse, pour en tirer deux pièces d'or et les faire glisser sur le bois entaillé du bar.
Le Barman lui adressa un grand sourire et partit le servir, en hoquetant doucement, emporté par un rire bon enfant.
Théoden se retourna, et s'adossa au comptoir pour regarder la salle. Il n'y avait pas grand monde ce soir là. Hormis ces deux femmes, sommes toute dans la marine en raison de leur tenue et de leurs sabres courbes, il ne vit que quelques saoulards dans le fond, un groupe de marin près de la fenêtre, les musicien et un ou deux buveurs isolés, comme lui. Le jeune marin sourit, en se disant que la soirée serait sans aucun doute calme, et il se détendit en soupirant longuement.
Mais avant même qu'il n'ait le temps de trop réfléchir, le tenancier était déjà de retour avec une bonne chope débordant légèrement, qu'il lui donna sans attendre avant de repartir.

"-De retour à la maison..." souffla à voix basse Théoden en regardant le fond de la chopine entre ses mains. Puis il la souleva légèrement, comme pour trinquer et commença à boire..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Bloody Seth
Capitaine des Cinq Épées
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 20/10/2014

MessageSujet: Re: [TERMINE] (Flash Back) rencontre dans une taverne! [pv Théoden, Lily]   Dim 19 Avr 2015 - 18:33

La soirée était calme, la taverne paisible et peu remplie. Lily et Scarlet étaient les deux seuls femmes de la pièce et la capitaine se doutais bien qqu'ells se feraient peut être importuner, mais ne s'en préoccupait pas pour le moment et savourais l'instant présent - et sa bière.
Un jeune homme solitaire entra et lança un coup d'œil d'ensemble sur l'intérieur de la taverne. Son regard s'attarda quelques instants sur Lily, et un peu plus longtemps sur Scarlet (qui ne s'en rendit pas compte) avant qu'il n'aille s'installer au comptoir.

Les minutes s'écoulèrent doucement, la mélancolie et les regrets de Lily commençant à se noyer dans l'alcool et les paroles de son amie dont les joues commencaient à rougir et la voix à  monter. La pirate sourit en voyant son amie devenir petit à petit encore plus enjouée que d'habitude, enivrée.

Les musiciens se mirent à jouer une chanson plutôt connu des marins et Scarlet grimpa sur la table avant de se mettre à chanter. Lily se joignit à elle en riant de bon cœur, et après leur concert improvisé, les deux femmes s'inclinèrent sous les éclats de rire et les applaudissement des autres clients dont certains qui les avait accompagné dans leur chant.

Après cela, Scarlet se mit à se ballade entre les tables et à discuter de tout et de rien avec tout ces gens qu'elle ne connaissait pas. Lily gardait sur elle un œil bienveillant en sirotant une bouteille de rhum. Elle s'était installée au comptoir afin de mieux la surveiller (et d'avoir un accès plus rapide a la boisson), et étais assise entre le jeune homme qu'elle avait remarqué tout a l'heure ainsi que d'un ivrogne complètement bourré mais ne la dérangeait pas pour l'instant.

Scarlet voulut la rejoindre peu après, et tenta maladroitement de se glisser entre Lily et le dudit ivrogne. Mais c'est a ce moment là que la soirée commença à déraper.

L'homme avait attrapé le bras de la jeune femme au cheveux rouges d'une poigne de fer. "Tu m'as bousculé."
Un sourire veule suivit sa déclaration quant il eut finit de la détailler, et une lueur de convoitise brilla au fond de son regard.
"Mais ce n'est pas grave, je veux bien te pardonner si..."

Il ne finit pas sa phrase. Un coup de feu avait retenti ; c'était Lily qui avait dégainer son pistolet et tirer en l'air. À présent, le canon était pointé sur le front de l'agresseur et la pirate avait un air menaçant. Très menaçant.
Sa voix l'était au moins autant lorsqu'elle prit la parole, et ses mots résonnèrent sèchement dans le silence qui s'était fait :
"Lâche-la."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commodore Theoden
Favori d'Ariel
avatar

Messages : 326
Date d'inscription : 21/08/2014
Age : 19
Localisation : Par delà les Cartes, l'Horizon et le Monde des Hommes.

MessageSujet: Re: [TERMINE] (Flash Back) rencontre dans une taverne! [pv Théoden, Lily]   Lun 20 Avr 2015 - 20:41

Théoden avait levés les yeux de son verre vide, lorsqu'il entendit le claquement distinctif d'un chien heurtant la batterie d'un mousquet. C'était toujours la même mélodie, à ses oreilles.
Peut-être que tout Capitaine, passé un certain temps en mer devient si habitué à ce vacarme organisé, rythmé avec soin qu'il n'y fait plus guère attention. Mais en ce jours et en cet endroit un orchestre pareil n'avait pas lieu d'être et Théoden tourna la tête pour voir Lilith menacer un homme visiblement "trop hydraté" avec son arme.
Pire encore, cet homme lui-même semblait tenir fermement la pauvre jeune femme aux cheveux de feu ce qui résumait en un coup d'oeil toute la scène. Rien de bien original en soi.
Roulant des yeux, le Capitaine se leva donc de son tabouret, abandonnant son verre un instant et fit le tours du petit groupe.
L'homme semblait toujours hésiter. Il ne voulait visiblement pas laisser aller une si jolie prise mais le mousquet encore chaud braqué sur son front couvert de cheveux collés par la sueur. Le dilemme de l'homme ivre le fit paniquer, et alors qu'il s'apprêtait à se saisir de son couteau de gabier, enfilé en travers de sa ceinture dans son dos, Théoden posa sa main sur son épaule, lourdement et le fit se retourner juste assez pour gratifier son arcade d'un bon direct !
Evidemment, l'effet fut si violent que l'homme lâcha la pauvre jeune femme visiblement aussi ivre que lui. Le Capitaine ne lâcha pas sa proie qui elle, dégringolant de son assise se trouva soulevé par le col et martelé encore, et encore. Théoden ne semblant pas vouloir s'arrêter, il tenta de reculer vers la sortie ou où que ce soit d'autre pour fuir. On entendit un premier crac, son arcade, puis un second, son nez, puis un troisième, son menton et un dernier après que le marin ait prit un élan suffisant pour que son crochet fasse passer l'homme ivre à travers la porte ouverte et le mette KO à même la boue de la rue.
La main esquintée, incrustée de morceaux de dents, Théoden jura et déchira un morceau de sa propre chemise pour se bander les phalanges. Après quoi, sans un mot de plus, il retourna à sa chaise et retrouva son verre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Bloody Seth
Capitaine des Cinq Épées
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 20/10/2014

MessageSujet: Re: [TERMINE] (Flash Back) rencontre dans une taverne! [pv Théoden, Lily]   Mar 5 Mai 2015 - 12:27

Lily n'eut finalement pas besoin de se salir les mains. L'homme qu'elle avait remarqué un peu plus tôt, à coté duquel elle s'était assise, prit la défense de Scarlet avec une étonnante vivacité.
Ce fut un massacre, l'ivrogne n'avait eut aucune chance. En moins de cinq minutes, il avait traversé la porte sans que personne n'ait pu faire un seul geste.
Malgré la violence dont il venait de faire preuve, l'homme retourna tranquillement s'asseoir et finir de siroter sa bière en silence – et il a bien raison, pensa Lily. Après tout, la nuit venait de tombée, la soirée commençait à peine... Mais elle concevait que d'autre personnes soient surprise par cette attitude.
Néanmoins, la musique et le brouhaha ambiant reprirent peu après, le temps que Lily réconforte son amie.
Elle entreprit ensuite d'aller remercier celui qui les avait aidé et se tourna vers lui.

-Je suis désolée du désagrément. Je ne sais vraiment pas comment vous remercier...

À ce moment, Scarlet arriva et lui coupa la parole, désignant l'homme :

-C'est lui ?

Lily acquiesca et, avant qu'elle n'ait pu réagir – décidément, celui lui arrivait bien trop souvent à son goût ce soir-là- Scarlet avait pris le marin dans ses bras et lui faisait un bisou sur la joue.

-Merci de m'avoir sauvé ! Lui dit-elle en souriant, le plus naturellement du monde, ne comprenant pas que son acte n'avait pas forcément lieu d'être – et qu'elle ne l'aurais d'ailleurs jamais fait si elle avait été sobre.
Lily fut gênée pour elle et rougit.

-Scarlet, voyons !

La pirate devait avouer qu'elle redoutait un peu la réaction de l'homme, surtout après la violence qu'il avait affiché tout à l'heure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commodore Theoden
Favori d'Ariel
avatar

Messages : 326
Date d'inscription : 21/08/2014
Age : 19
Localisation : Par delà les Cartes, l'Horizon et le Monde des Hommes.

MessageSujet: Re: [TERMINE] (Flash Back) rencontre dans une taverne! [pv Théoden, Lily]   Ven 8 Mai 2015 - 16:14

Le sang. Le sang partout ! Théoden ne voyait guère plus que ça maintenant. Il avait tués tous ces soldats sur la route mais il lui semblait déjà avoir oublié leurs hurlements de douleurs ou les tremblements convulsifs qu'encaissèrent ses deux mains lorsque dans sa rage meurtrière elles guidèrent ses lames à travers les chairs de ses adversaires. Une dizaines d'hommes ne quitteraient plus jamais cette route. Une dizaine d'hommes et une femme ce qui, pour dire vrai, était bien là le point sur lequel Théoden restait bloqué depuis. Car plus il se frottait les mains, pour chasser le sang qui avait coulé dessus à travers les gardes de ses deux sabres, plus il lui semblait qu'il était remplacé par du plus frais encore. Ce sang, il le connaissait étrangement. Il n'avait rien de celui de ces esclavagistes. C'était un de ces sangs si écarlate et si éclatant que l'on ne le chargerait d'aucun vice et d'une innocence si profonde que quiconque en ferait couler même une goutte serait pour toujours maudit par sa conscience. Cette femme en tout cas était innocente. Elle était l'innocence même, tandis que ces hommes la malmenait et jusqu'à la toute fin où le jeune Capitaine abrégea son existence le plus doucement possible.
Alors maintenant il se trouvait assit à ce comptoir, les gants posés en face de lui, en train de se frotter avec frénésies ses mains fatiguées et pourtant propre. Et ses oreilles lui rapportaient toujours le râle difficile de cette liberté mourante dans ses bras, même ici, par dessus le vacarme de cette salle. Et son nez était encore plein de la chaleur de son souffle. Et dans sa nuque roulaient toujours les même gouttelette de sueur, lentes et glacées.
Mine de rien, c'était d'apparence un homme plutôt effrayant à voir. Dans ses vêtements usés couvert de sang sur les manches et le poitrail, Théoden avait assez d'allure pour garder à distance d'éventuels importuns ou même d'innocents citoyens. Mais quand il avait vu du coin de l'oeil cet ivrogne agresser cette jeune femme à la faveur de l'ivresse, il n'avait pas pu s'empêcher de revoir son Amazone en costume de Pirate, et la réaction fut telle que tous purent la voir.
Violente.
Sanglante.
Directe.
De nouveau à sa place, il vit ses mains couvertes de sang et traversée par des dizaines d'éclats d'os ou de dents et soupira de soulagement, étrangement. Il lui semblait que ce sang bien noir couvrait celui de la défunte qui le pourchassait et que la douleur apaisait les tremblements de ses mains enserrant maintenant son verre. D'une oreille distraite, il entendait l'amie de la jeune femme ivre le remercier, et il hochait la tête simplement en guise d'acquiescement.
Mais avant qu'il ne puisse répondre, Théoden se trouva enserré entre deux bras forts et il lui sembla que toute la réalité lui revint alors en pleine face. Il ne voyait plus ses mains, ne sentait plus aucun frisson lui déchirer l'échine et un parfum agréable lui emplissait les narines, comme par volutes délicates et sucrées. C'était quelque chose de curieux à voir que ce tableau !
Car il sembla alors que par cette étreinte, l'ombre embrassa la lumière et dissipa la brume autour de l'esprit de Théoden qui se trouva d'abord bien en peine de réagir. On ne l'avait pas prit ainsi dans ses bras depuis des lustres, à vrai dire. Et il lui sembla bien dur de parvenir à plier un instant ses bras pour lui rendre brièvement son étreinte.
Peu à peu, ses yeux furent libérés de leur voile vitreux et il pu à nouveau regarder les deux femmes devant lui. Il rendit à Scarlet sa liberté, un peu gêné et se leva au mieux. Il prit un pas d'écart avec son tabouret et les jeunes femmes et s'inclina maladroitement, tout courbaturé et fourbu qu'il était.

-Je suis le Capitaine Théoden.

Parvint-il à articuler au mieux, malgré la rudesse de sa voix. Il se redressa vite, cependant et adressa tours à tours aux deux jeunes femmes un regard curieux.

-J'oses... espérer être arrivé assez vite pour éviter le pire.

Il regarda sa main, ensuite et jura. Elle saignait toujours, aussi il prit le parti d'arracher un autre morceau de sa chemise pour se la bander sommairement, en attendant.

-Si vous vouliez me remercier, Mademoiselle, faites en sorte que votre ami ne se mette pas ainsi en danger. Cela me peinerait... de la retrouver au fond d'une ruelle cerclée par une dizaine d'hommes pétris par l'ennui l'alcool et le désir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Bloody Seth
Capitaine des Cinq Épées
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 20/10/2014

MessageSujet: Re: [TERMINE] (Flash Back) rencontre dans une taverne! [pv Théoden, Lily]   Mar 26 Mai 2015 - 18:58

Lily, juste avant que Scarlet ne le prenne dans ses bras, vit l'homme soupirer d'un étrange soulagement en regardant sa poing blessée. C'était une réaction pour le moins anormale, mais la capitaine n'eut pas le temps d'y réfléchir car c'était à ce moment-là que Scarlet l'avait enlacé. Il mit quelques secondes à réagir, mais il finit par rendre son étreinte à la jeune femme.
Il semblait infiniment triste, et le câlin de Scarlet avait semblé lui mettre un peu de baume au cœur. Lily se demandait pourquoi il avait l'air si accablé, quand il lâcha son amie, et, faisant preuve d'une évidente gêne, se présenta -tout en s'inclinant- comme le Capitaine Théoden.
Un marin donc. La pirate s'en doutais, à cause de sa peau buriné et de ses muscles apparent, mais il venait de confirmer ses pensées. Il continua de sa voix rauque et mélancolique :

-J'oses... espérer être arrivé assez vite pour éviter le pire.

Lily allait répondre qu'elle lui en était infiniment reconnaissante, quand il jura en regardant le sang coulé de sa main. Il arracha un pan de sa chemise avant qu'elle n'ait le temps de lui proposer son aide, et se l'enroula autour des doigts. Un pansement mal fait et inutile, jugea la capitaine en le regardant faire. C'est pourquoi dès qu'il eut finit sa tirade un peu brutale, elle sortis un rouleau de bandage d'une de ses sacoches, et entreprit de lui panser correctement la plaie en lui répondant :

-Nous vous inquiétez pas, capitaine. Je m'assurerais que personne ne la toucheras. Vous avez simplement réagit plus vite que moi. Celle que vous avez sauvé s'appelle Scarlet. (la nommée fit une courbette rendu bancale par l'alcool, ce qui fit sourire sa compagne). Pour ma part, je suis Lily Bloody Seth, capitaine des Cinq Épées. Je ne vous ai pas moi-même remercié pour nous avoir aidé à sortir de ce pétrin, c'était un acte courageux. Merci encore pour ce geste. Vous accepterez bien un petit verre en récompense ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commodore Theoden
Favori d'Ariel
avatar

Messages : 326
Date d'inscription : 21/08/2014
Age : 19
Localisation : Par delà les Cartes, l'Horizon et le Monde des Hommes.

MessageSujet: Re: [TERMINE] (Flash Back) rencontre dans une taverne! [pv Théoden, Lily]   Mer 3 Juin 2015 - 22:27

Théoden assista pour la première fois de sa vie à une démonstration de gentillesse purement gratuite. Troublé de voir la jeune femme défaire doucement le bandage de fortune qu'il s'était bricolé pour le refaire proprement avec des bandages, le marin s'était tu et s'était contenté d'écouter. Lorsque la dénommée Lily s'était présenté avec son amie, il avait relevée la tête pour leur accorder un regard empli de curiosité. Il cherchait à imprimer ces deux noms, s'attendant à les entendre aller et venir entre les tables de tous les bars du port. Et puis si cette femme se prétendait Capitaine, il était toujours bon d'avoir sous le coude les identités de quelques consoeurs. De toute façon, Théoden se savait difficilement en mesure de lutter contre deux femmes en même temps, quand bien même il le voudrait. Et puis il y avait ce nom. "Les Cinq Épées". Qu'était-ce là ? Si il s'agissait comme le Capitaine le pensait d'une sorte d'organisation Pirate, il était peu sage en l'état de la défier.
De toute façon, ils n'étaient point ennemis alors le problème ne s'était pas posé longtemps pour Théoden qui prendrait tout de même soin de garder un minimum de distance avec ces demoiselles pour éviter qu'une nouvelle fois les affres du sort ne le propulse contre des rochers.

"-Je vous remercies... mais je ne sais pas si c'est une bonne idée de boire encore." avait répondu Théoden à la proposition sympathique de Lily, tout en regardant sa main fraîchement bandée. Etrangement, quelque chose lui disait qu'elle ne le resterait pas très longtemps...

"-Vous n'avez pas l'air d'avoir le moral... Je voulais juste essayer de vous aider a vous détendre un peu." fit la jeune femme, un peu gêné.

"-Je vous remercies Mademoiselle Bloody Seth. Pour ce qui est de mon moral..." il soupire "Ce sera difficile de m'aider, j'en ai peur !"

Intervint alors l'autre jeune femme aux cheveux de feu qui semblait avoir un instant sombré dans l'alcool comme une mouche au fond d'un pot de sucre. D'une démarche plus bancale qu'autre chose, l'ivre Scarlet avait passé un bras malhabile autours des épaules de son amie pour prier Théoden de les joindre dans une chanson. En face le marin ne pu retenir un léger rire, amusé par l'état de la pauvre pirate. Evidemment, malgré cela, il refusa l'offre en s'excusant de ne pas disposer de don en chant. La rousse s'était alors détachée de Lily pour se retrouver pendu au cou de Théoden à l'oreille duquel elle souffla un semblant de secret :

"-Je suis sure que vous chantez mieux que Lily..."

Toute à son ivresse, Scarlet semblait avoir cependant oublié comment chuchoter puisque ce qu'elle avait voulu être un secret venait d'être révélé à toute la salle qui, hilare, faisait taire le petit groupe de musique qui animait jusqu'alors l'endroit.
Gênée, Lily s'était insurgée et avait lancé un presque sévère "Scarlet !" qui évidemment ne fit que plus rire l'assemblée et sourire Théoden. Le Capitaine, justement, se pencha à l'oreille de Scarlet et lui souffla de ou trois mots après avoir consulté du regard les autres clients.
Toute sourire, Scarlet s'était alors redressée d'un coup et avait tirée sans ménagement vers une table sur laquelle elles montèrent toutes deux tant bien que mal. Amusé par la situation, Théoden croisa les bras sur son torse et s'adossa au comptoir pour regarder en souriant légèrement. Evidemment, sa main restait à proximité de son mousquet au cas où un homme dans la salle ait l'idée de toucher aux chanteuses. Fort heureusement, il apparut que tous avaient retenue la leçon précédente et se tenait tranquille, applaudissant et sifflant les deux femmes qui se mirent à danser en rond sur la table. Les musiciens prirent alors vite le rythme et se calèrent sur elles pour accompagner le début de leur chant vigoureux et plein d'entrain.
La salle entière se mit à vibrer, comme les autres clients se mettaient à taper des mains et des pieds pour les accompagner. Ce n'était certes pas la plus belle des mélodies mais Théoden l'apprécia comme une pure bouffée de cette camaraderie qui lui manquait tant depuis que son Wicked Wench avait été coulé et que son équipage avait trouvé la mort. Lily semblait garder de la réserve mais qu'importait, le Capitaine ne l'écoutait que peu. Sa camarade avait elle une voix des plus ravissante que même les instruments et le brouhaha de la salle peinait à égaler en puissance et en légèreté. L'air de rien, le marin en profita pour commander à ses deux comparses de nouvelles chopines pour leur permettre de reposer leur gorge après ce qui s'annonçait être une longue chanson, torride à souhait.
Sur le retour après leur prestation, et sous les applaudissements, Lily ne cache pas sa surprise. Elle ne cacha pas non plus ce large sourire qui remercia bien plus Théoden que ses mots. La Pirate se saisit tranquillement de sa boisson et se mit à la siroter. Scarlet, elle, ne tarda pas à arriver après avoir déployé un effort monstrueux pour parvenir à retrouver le plancher des vaches sans que son front ne fasse le travail de ses semelles. Lorsqu'elle se pencha pour prendre son verre, Lily s'empressa de la devancer et de l'écarter.

"-Tetete, tu as assez bu. Plus d'alcool pour toi.

-Maaaais, Lily !"

Alors que les deux jeunes femmes se disputaient, Théoden vidait son énième verre, amusé. Il prit le parti d'intervenir pour écourter le débat.

"-Vous chantez admirablement bien toutes les deux !"

Lily sembla surprise par la remarque du Capitaine mais répondit, en souriant :

"-Vous avez du plus entendre Scarlet que moi, alors, parce que je chante faux.

-Je suis peut-être triste, mais je ne mens jamais à une damoiselle !

-Vous dites ça pour me faire plaisir.

-Allons bon, ne soyez pas si modeste !"

Scarlet revint alors vers eux, après avoir été faire le tour de toutes les tables en quête d'une chopine abandonnée pleine. Se plaignant de sa fatigue, l'adorable jeune femme bascula dans les bras de Lily et s'endormit illico contre elle.

"-Eh bien...sacré numéro votre amie !" s'exclama Théoden, en la voyant ronfler légèrement.

Lily soupira devant ce spectacle d'ivresse, avant de rire avec une certaine douceur et d'acquiescer aux dires du Capitaine :

"-C'est sûr... Mais elle n'est pas tout le temps dans cet état ! *elle soupire, mais souris en regardant Scarlet* Bon, eh bien je vais devoir la ramener sur son navire...

-Eh bien j'imagine que c'est un adieu !" fit-il en se levant pour la saluer d'une courbette.

"-J'ai toujours l'espoir de vous revoir, malgré tout. Les hommes comme vous se font rares !" lui répondit Lily.

"-Comme moi ?" s'enquiert-il, surprit par sa remarque.

"-Vous savez, ça ne court pas les rues les hommes qui sauvent les jeunes femmes des autres, surtout dans les tavernes comme ça...

-Peut-être nous faisons nous rare pour une bonne raison alors !

-Au fait, est-ce que cela vous dérangerait de m'accompagner jusqu'au port ?.. J'ai bien peur de ne pas avoir la force nécessaire pour la porter jusque là-bas...

-Non bien sûr. Vous voulez que je la porte ?"

-Ce serait très gentil !"

Théoden hoche la tête, en souriant, et soulève délicatement Scarlet. Ce fut une tâche difficile pour le marin qui souhaitait autant que possible ne pas tâcher les vêtements de la jeune femme avec son manteau et ses gants plein de sang. Après quoi, les deux comparses réglèrent leurs consommations et partirent d'un bon pas vers les quais pour rejoindre le navire de Scarlet qui elle semblait dormir le plus paisiblement du monde contre le Capitaine.
Arrivé sur le navire, Théoden regarda Lily, se demandant où déposer son précieux fardeau.

"-Où puis je trouver sa cabine ?"

-Je vais vous conduire à la mienne. Je ne vais pas la laisser sans surveillance !"

Sur quoi, Lily guida Théoden à cabine à côté de celle de Scarlet, lui demandant d'y déposer la jeune femme. Le Capitaine obtempèra, calmement et se redresse. Après quoi, tous deux ressortirent en refermant la porte derrière eux.

"-Eh bien voilà qui est fait !" s'exclama le marin en souriant à sa comparse qui semblait gênée.

"-Je ne sais vraiment pas comment vous remercier pour tout ce que vous avez fait pour nous ce soir.

-Allons bon, je n'ai rien fait ! Quittons nous bons amis, cela suffira amplement !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [TERMINE] (Flash Back) rencontre dans une taverne! [pv Théoden, Lily]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[TERMINE] (Flash Back) rencontre dans une taverne! [pv Théoden, Lily]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Made in Flash Back
» Repos bien mérité dans une taverne.
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» [Flash-back] Such a lonely day, the most loneliest day of my life [Anya ♥]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryscior :: Ryscior :: Kelvin-
Sauter vers: