AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Montagnes Noires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dargor
Le Maitre de l'Intrigue
avatar

Messages : 1071
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 23
Localisation : N'importe où, mais avec mon ordi.

MessageSujet: Les Montagnes Noires   Sam 18 Avr 2015 - 11:17

Les Montagnes Noires


Physique du pays

Comme le nom du royaume l’indique, les Montagnes Noires sont une chaine de montagnes. La chaine trouve son origine dans la Jungle et poursuit jusqu’à la mer, mais le royaume des Montagnes Noires lui-même n’est que l’endroit le plus épais de ladite chaine. On les dit Noires à cause de l’obsidienne présente en grande quantité sur les pentes des volcans éteints qui composaient il y a longtemps la chaine.
La région est étonnamment fertile, alors même qu’elle est en contact direct avec les sables du désert. Beaucoup y voient la conséquence immédiate de la grande proximité de la Jungle et du fait que certaines Montagnes de la chaine fassent partie de cette dernière. Leurs arguments sont étayés par le fait que plus l’on se dirige vers l’ouest des Montagnes, c’est-à-dire plus on s’éloigne de la Jungle, et plus cette fertilité disparait, pour ne laisser place au bout d’un moment qu’à des montagnes stériles et chaudes. Cette zone délimite d’ailleurs la frontière ouest des Montagnes Noires. Ses frontières nord et sud sont délimitées par la fin de la chaine, tandis que sa frontière est est, pour sa part, floue, puisqu’on considère qu’elle se trouve à la lisière de la Jungle, mais personne ne contesterait une volonté de colonisation de cette dernière par les peuples des Montagnes.

L’histoire des Montagnes

A l’origine, les Montagnes Noires étaient un exemple de féodalisme dans sa forme la plus pure. Chaque vallée était pour ainsi dire le fief d’un seigneur. Ces derniers ne cherchaient d’ailleurs pas à s’étendre, régnant tranquillement sur leur petite communauté, et globalement, tous s’unissaient lorsqu’il s’agissait de faire face à une menace venant de l’étranger.
La situation changea il y a deux millénaires, lorsque Manuela Felicia, plus ancienne des vampires, s’installa dans les Montagnes. A l’aide de Kafkon Samuel, le duc d’Hasdruba qu’elle avait récemment transformé en vampire, elle put revendiquer après cinq siècles de travaux aussi bien politiques que militaires le trône de l’intégralité de la région. C’était la première fois que les Montagnes Noires se retrouvaient unifiées sous une seule bannière, et cela n’a plus changé depuis.
Manuela Felicia resta à la tête des Montagnes Noires durant près de mille cinq cent tours. Puis vint Dortan Giger, l’élu de Cerumnos. Ce dernier, à l’aide d’une armée de fanatiques et d’aventuriers qu’il avait rassemblée, envahit les Montagnes et parvint grâce à l’aide de nombreux alliés, dont les royaumes du désert, à vaincre Manuela Felicia, même si cette dernière parvint à fuir, de même que Kafkon Samuel, que l’élu de Cerumnos avait pourtant vaincu en combat singulier.
Les Montagnes Noires se retrouvèrent alors livrées à un conseil des nobles qui se chargea durant quelques mois de prendre les décisions, puis vint l’invasion des Nains Noirs des Profondeurs. Ces derniers, lassés de vivre dans leurs grottes, ont fait des Montagnes Noires leur royaume. Les humains qui y vivent ont été réduits en esclavages, et leurs dirigeants exécutés jusqu’au dernier. Cela est arrivé il y a un tour, en même temps que l’invasion des elfes noirs.
Pour autant, toutes les Montagnes Noires ne sont pas aux mains des Nains des Profondeurs. Unis sous la bannière de la vampire Vemund Ina, une ancienne servante de Manuela Felicia qui refusa de la suivre dans son exil et survécut tant bien que mal aux évènements qui s’enchainèrent, certaines vallées ont pris les armes et réussi à établir une réelle résistance que les Nains des Profondeurs n’ont pas encore réussi à briser.

Le peuple dans les Montagnes Noires

Les montagnards se montrent souvent blasés en ce qui concerne tous les sujets relatifs à la mort et aux défunts, une attitude bien différente de celle de leurs voisins des autres royaumes. Ils tirent une fierté perverse de la dureté de leur existence et considèrent tous ceux qui vivent sous des climats plus cléments, utilisent la poudre noire ou se mêlent aux autres races comme des chiffes molles. Les montagnards prennent les pires stéréotypes pour argent comptant ; on les entend couramment affirmer que les nains aiment noyer des chats et que les halfelins ont l’habitude de se manger entre eux. Ces manières de penser leur viennent du fait que les races autres que les humains aient depuis longtemps déserté les montagnes.
Les plus grandes villes des Montagnes Noires font figure de trous perdus aux yeux des citoyens les plus civilisés des royaumes. Ce sont des bourgades à moitié désertes dont les habitants portent des braguettes démodées depuis cinquante tours au moins. Seuls quelques rares bourgeois parviennent à subsister dans ces villes, car les gens capables d'assumer un train de vie ne sont pas nombreux. La plupart de ces communautés ne sont que des gros villages qui ont la bonne fortune d'avoir été bâtis sur une parcelle de terrain un peu meilleure que les autres.
Cependant, du fait des importants rendements des récoltes, la famine n’est jamais une menace et la plupart des gens considèrent les tiraillements de la faim comme le pire fléau de l'existence. Ce en quoi ils ressemblent beaucoup aux goules qui infectent leurs Montagnes.
La domination des Nains des Profondeurs n’a pas réellement changé tout cela. Bien que les Montagnards soient leurs esclaves, ils sont habitués à avoir servi durant des millénaires des vampires qui pouvaient se montrer cruels, même si cette cruauté était moindre et se dévoilait moins souvent que celle des Nains des Profondeurs. En résumé, un Montagnard qui croise un nain des profondeurs sait qu’il doit se soumettre à toutes ses volontés, quelles qu’elle soit, et il le fera avec une indifférence totale, quand bien même le travail demandé sera épuisant et humiliant pour lui. Les Nains des Profondeurs se réjouissent de cette trouvaille. Il s’agit, l’ont-ils compris, du seul peuple de Ryscior assez blasé pour avoir accepté sans faire d’histoires cette réduction en esclavages. De même, il ne fait aucun doute qu’ils accepteront de servir de chair à canon si la guerre vient un jour frapper à leurs portes.
Il en va de même pour les Montagnards qui suivent la vampire Vemund. Ils savent que si les nains les capturent vivants, ils seront mis à mort dans des souffrances atroces, et c’est pourquoi au combat, ils marchent sur l’ennemi jusqu’au dernier, peu importe le danger.

La religion dans les Montagnes Noires

La religion dans les Montagnes n’existe pour ainsi dire plus. Les vampires, maudits par les dieux, avaient empêché la religion de se développer. Bien que les prêtres qui étaient par la suite venus convertir les Montagnes aient rencontré un franc succès, ils ont été chassés ou mis à mort par les Nains des Profondeurs. Les Montagnards, avec leur détachement habituel, avaient alors laissé chasser ces prêtres qu’ils avaient chaleureusement accueillis il y avait si peu de temps.

Puissance militaire

L’armée des Montagnes Noires est théoriquement puissante, mais ne peut pas être mobilisée tant que la guerre civile entre partisans de Vemund et partisans des Nains ne sera pas terminée. Pour l’instant, les deux camps ont leur propres armées, auxquelles s’ajoutent dans les deux cas les Montagnards eux-mêmes, que l’on peut assimiler aux armées paysannes des autres royaumes, à ceci près qu’ils sont souvent meilleurs guerriers que les paysans que l’on croise habituellement.
L’armée de la Dame Vampire, comme elle est appelée, est constituée de morts-vivants. Vemund a sous ses ordres plusieurs nécromanciens, qu’ils soient ou non vampires, qui l’aident à lever des armées de zombies et autres guerriers squelettes, et manient si besoin est la magie violette. A cela s’ajoutent goules et fantômes qui rejoignent habituellement les osts vampiriques, et un poignée de guerriers vampires qui ont survécu à la bataille menée par Dortan Giger.
L’armée des Nains est constituée de guerriers Nains des Profondeurs. Ces derniers sont assez semblables à leurs cousins de la surface. Un mur de boucliers d’où sortent des haches et des lances, et des guerriers protégés par des armures de fer constitue leur armée. Derrière leurs rangs se trouvent une artillerie redoutable. Cette dernière est en effet une version améliorée des armes à poudre humaine. Les nains ont découvert la poudre récemment, et ne manient donc encore que des arquebuses, mais ils avaient depuis longtemps mis au point la technologie du barillet, qui permet de tirer plusieurs coups, qu'ils avaient à l'époque adaptées à leurs arbalètes. Appliquée aux arquebuses, cette technologie devient dévastatrice.
Et plus encore, les flancs des nains sont protégés par des machines de fer capables de se mouvoir seules sur le champ de bataille. Si leurs coups ne sont pas dévastateurs, elles sont tout de même redoutables car n'ayant pas de point faible en particulier, elles sont extrêmement difficiles à arrêter.

Les Montagnes Noires et le reste du monde

Les Montagnes Noires ont toujours été plongées dans un isolationnisme total, et cela n’a pas eu le temps de changer. Si les Nains des Profondeurs triomphent de Vemund, il y a fort à parier qu’ils vont chercher à rétablir le contact qu’ils ont eu pendant longtemps avec leurs alliés elfes noirs. Si Vemund gagne, à l’inverse, il y a fort à parier que l’isolationisme traditionnel des Montagnes continuera.
En attendant, Tahar et Ram, les deux royaumes voisins des Montagnes Noires, se sont alliés pour prévenir une éventuelle invasion. Quant à la Jungle, les elfes et les amazones qui la peuplent ne souhaitent pas voir les Montagnards pénétrer leur domaine, quel que soit le vainqueur.

Personnalités notables

Karzad, Roi des Nains des Profondeurs


Karzad est un vieux nain qui a fêté récemment ses trois cent tours. D’une cruauté sans égale, il s’est imposé dans les Montagnes Noires en faisant empaler tous ses ennemis, et en promettant le supplice de la roue à Vemund s’il parvenait à la capturer aussi vivante que possible.
Un adage des Nains des Profondeurs décrit bien leur roi. Il dit que « Le roi Karzad est aussi gourmand dans son corps que dans son esprit. ». Karzad aime en effet boire et manger, mais ce que veut dire le dicton, c’est qu’il a également soif de pouvoir. Voilà pourquoi il est le roi qui a choisi de quitter les profondeurs pour remonter à la surface. Et cela ne contrarie par son peuple, même si certains pensent retourner sous terre dès sa mort. Mais en attendant, tous le craignent et lui vouent une obéissance sans limites.

Vemund Ina, la Dame Vampire


Ancienne suivante de Manuela Felicia, Vemund Ina marche gaiement sur ses cinq siècles d’existence. Elle a appris à se battre avec l’aide de Kafkon Samuel, et même si elle n’a pas pu intégrer son corps de guerriers d’élite, elle a au moins l’un de ces derniers sous ses ordres, en même temps que d’autres nécromanciens.
Elle ne mène pas la guerre contre les Nains des Profondeurs par dégoût de leur nature, même s’il est vrai qu’elle n’aime pas leur race, ni par soif de liberté pour les Montagnes, mais par ambition personnelle. Elle aussi cherche avant tout à s’emparer du pouvoir dans les Montagnes, et à prendre la place qui était celle de Manuela Felicia. Elle a d’ailleurs bien vite oublié les serments qu’elle avait prêtés à cette dernière, dès lors qu’elle avait pu constater sa défaite face à Dortan Giger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ryscior.forumactif.org
 
Les Montagnes Noires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les femmes noires au pouvoir ...
» Fougasse aux oignons et olives noires
» Nikky - Chef des Brigades Noires ~ FINI o/
» [flashback] Campagne contre les brigands des montagnes
» Les Montagnes Froides.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryscior :: Ryscior :: Montagnes Noires-
Sauter vers: