AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hrist Ragnarson.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hrist Ragnarson

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 02/10/2014

MessageSujet: Hrist Ragnarson.   Jeu 18 Juin 2015 - 16:41



    Nom : Ragnarson (prochainement Samuel)Prénom : HristRace : Vampire (Humaine)Âge : 31 toursSexe : FémininsOrigine : NovaLieu de résidence : Nouveau mondeMétier : Hrist étant une guerrière accomplie, c'est à elle que Kafkon à confié le commandement de l'armée. Position sociale : Hrist est la fiancé de Kafkon, qui lui-même est le roi autoproclamé du Nouveau Monde – enfin, de la seule ville du nouveau monde habitée par des humains pour l'instant. Elle en est donc la future reine, bien qu'elle soit déjà considéré comme telle. Elle est également générale de l'armée de la ville, et une des principales combattantes contre les Gyrkimes.Point de vue religieux : La foi de Hrist ayant considérablement baissée depuis sa vampirisation, elle ne vénère plus aucun dieu et conserve même un peu de rancœur contre Prarag, même si parfois elle hésite entre le haïr véritablement ou tout simplement l'oublier. Caractère : Depuis sa récente transformation, le caractère de Hrist à plutôt évolué. Le plus grand changement viens surtout de la vampire qui commence à se former en elle, vampire qui ressort pour l'instant rarement mais prends parfois le dessus sur la Hrist humaine qu'elle était autrefois et tente de rester. La plupart du temps néanmoins, Hrist reste quelqu'un de fort possédant une rare volonté et un esprit guerrier plutôt fort, même si elle a été forcé d'assumer sa féminité très, très rapidement. Elle tombe parfois dans la mélancolie de son ancienne vie,  même si elle sait (très peu souvent) apprécier la nouvelle qui lui été donnée et qu'elle a même développé une réelle et sincère affection envers la partie chevalier de  Kafkon (ceci dit, elle ne l'avoueras pas facilement).Hrist déteste également qu'on lui fasse des remarques sur le fait que c'est une femme (et qu'elle n'est pas à sa place sur un champ de bataille ou tout simplement à l'armée) et n'hésite pas à user de ses poings lorsqu'elle l'estime nécessaire. Elle a d'ailleurs une gauche redoutable. Même si à présent elle se défie des dieux, les préceptes de Parag reste profondément ancré en elle et son esprit stratège n'est pas très développé malgré son récent poste au commandement des armées du nouveau monde. Phobie(s) : Aussi fou que cela puisse paraître, la chose que craint le plus Hrist est à présent elle-même. Plus exactement, elle a peur de n'être un jour plus assez forte pour contenir sa partie vampire et devenir, comme le chevalier, prisonnière de son esprit. Elle a également peur du vampire Kafkon et de tout ce qu'il est capable de lui infliger, c'est pour cela qu'elle ne se rebelle pas malgré tout ce qu'elle vit.Santé : Hrist est en excellente santé, autant qu'on puisse le dire pour un vampire à tout le moins.Main : Hrist est ambidextre, bien qu'elle se débrouille un peu mieux de la main gauche. Compétences : Hrist sait manier l'épée, la hache, la lance et les marteaux de guerre propre au prêtres-guerriers de Prarag, mais elle leur préfère sa Hallebarde, Gungnir, qu'elle utilise à la perfection.En dehors du maniement des armes, Hrist sait administrer les premiers soins, lire, écrire.Grâce à ses capacités nouvelles qu'elle a réussit à contrôler plutôt rapidement, elle est devenue une guerrière très redoutable.Physique : Naturellement musclée grâce à ses ascendants Noviens, Hrist est aussi assez grande. Elle tient de sa mère une chevelure aussi sombre que les plumes d'un corbeau et des yeux d'un violet crépusculaire.Elle a un visage plutôt dur, mais qui reste beau, toujours encadrés par ses mèches noires qu'elle laisse flotter librement sur ses épaules. Depuis ses fiançailles avec Kafkon, elle porte une armure noire accompagnée d'une cape rouge.Du fait de sa vampirisation, elle possède maintenant une force encore accrue et une vitesse bien meilleure à celle de son ancienne vie.Famille et entourage : Après sa vampirisation, Hrist à coupé les ponts avec toutes ses anciennes connaissances. Son seul compagnon est à présent Kafkon, son fiancé.Histoire : À l'équinoxe d'automne, une petite fille aux cheveux déjà noirs comme la nuit vint au monde. L'accouchement fût extrêmement difficile, on crut bien que l'enfant ne pourrais sortir ; mais, pendant plusieurs heures, le bébé se débattit pour s'échapper du ventre de sa mère. Si cette dernière mourut en couche, l'enfant survécue. Elle était faite pour combattre, aurais-t-on pu dire. Sans compter cette naissance spectaculaire, dès ses premières années, Hrist ne comptais que des garçons parmis ses amis et lorsque des bandes se bagarrait, elle était toujours de la partie.On l'éleva donc comme un garçon, car on voyait bien qu'elle n'étais pas faite pour une vie normale de femme ; de plus, il fallait bien quelqu'un pour honorer la famille au combat, étant donné que le roi n'avait aucun fils et que la reine était morte. Hrist, car c'était ainsi qu'on l'avait nommé, aimait écouter les légendes et les contes qu'on lui racontais.Elle adorais son grand-père, Caul Shiverson, qu'elle considérait comme un héros et un modèle à suivre. Aussi, pratiquement tout ce qu'elle faisait, c'était pour le rendre fier d'elle. Il la récompensait en la faisant grimper sur ses genoux et en lui racontant d'autres légendes, plus anciennes, qui parlaient de l'homme au manteau rouge, leur ancêtre. Émerveillée, Hrist rêvait de devenir un jour une grande guerrière. Elle s'entraînait au maniement des armes sans relâche, sans se plaindre, pour cela. Son arme de prédiction était la Hallebarde, une des armes courantes des Vierges de Bataille avec l'épée.Lorsque que Caul mourrut, Hrist en fut très chagrinée. Mais elle finit par se consoler en se disant qu'après sa mort, elle irait le rejoindre dans le Hall des Héros, et s'entraîna doublement après ça. Le jour de ses quinze ans, Hrist devint une Vierge de Bataille. Pour l'occasion, comme le voulait la coutume, son père lui avait fais faire une armure sur mesure, gravée de l'emblème de son clan,  qu'elle portait lors de la cérémonie et qu'elle remit les jours suivant.Un peu plus tard, elle demanda à recevoir l'enseignement d'une prêtresse-guerrière de Prarag, et en devint une, bien qu'elle continue à manier une hallebarde plutôt qu'un marteau de guerre.Une fois sa formation finie, à présent guerrière accomplie, Hrist partit. Elle accompagna une expédition dans les Marches d'Acier, pour aider leurs alliés à se débarrasser des peaux vertes. Hrist combattit sans relâche, porter par ses convictions. Elle effectuais un remarquable travail d'extermination, semblant ne pas ressentir la douleur des blessures qu'elle recevait, et restant pourtant très calme. En fait, elle avait toutes les qualités d'un berserk sans avoir les inconvénients. Avec ses camarades Noviens et leur chef, il firent des raids éclairs et meurtrier contre les peaux-vertes. Cependant, au cours d'une de ses attaques, ils furent pris en tenaille par les orques et durent s'enfoncer plus loin dans les montagnes. Puis plus loin. Puis encore plus loin.Ils se perdirent, et durent continuer d'avancer. Les compagnons de Hrist tombaient les uns après les autres, vécut par la fatigue, la faim ou les peaux-vertes. La jeune femme, à présent seule et à bout de force, trouva une grotte que les orques semblait craindre. Les restes d'un feu de camps subsistait, et Hrist compris qu'elle n'étais pas la première à se retrouver isolée dans cette montagne, et à trouver cette havre de paix qu'avait créer le squelette de Dragon qui y restait, ainsi que son trésor. Hrist ne fit même pas attention au richesse qu'il y avait sous ses yeux. Exténuée, elle se coucha à même le sol et s'endormit. Lorsqu'elle s'éveilla, son sixième sens lui dicta de s'enfoncer un peu plus profondément dans la caverne. Au bout de quelque mètres, alors qu'elle s'attendais à se retrouver dans l'obscurité, elle y voyait encore parfaitement et se rendit compte qu'il y avait de la lumière un peu plus loin. Attirée, elle s'avancer, avant d'apercevoir d'où venait la lueur : celle-ci émanait d'une sublime hallebarde, magnifiquement travaillée, sans doute forgée par un prêtre de Dwilin en personne. Avec respect, Hrist la prit. Parfaitement équilibrée, l'arme semblait avoir été taillée pour elle.Hrist testa la lame et souris. Elle était aussi aiguisée qu'un rasoir, malgré les années qui s'était écoulée. Une arme bénie, donc, sans doute par Dwilin pour la qualité du travail de son créateur.Alors, Hrist se mit à genoux et pria. Elle remercia Dwilin et Prarag de lui avoir offert cette arme, dont le nom était gravé sur le manche en lettre d'or : Gungnir.Avec une arme pareil, Hrist allait faire des ravages parmis les rangs des peaux vertes. Tant pis si elle y laissait la vie ; un grand nombre d'orques la suivrait dans l'au-delà.C'est ainsi que Hrist se lança, dans ce qu'elle pensait être sa dernière bataille, après s'être parfaitement reposée. C'est ce jour-là que les orques la surnommèrent "Main d'Yktar", la main de la mort.Traçant un chemin de sang et de mort parmis les orques, elle ne faisait même pas attention à où elle allait.Inlassablement, Hrist mutilait, blessait, tuait. Chacun de ses coup atteignait sa cible. Mais, malgré ses formidables capacités, Hrist devait avouer qu'elle commençait à fatiguer.Épuisée, elle trébucha, tenta de se retenir, tomba…… Dans les bras d'un guerrier des marches.Ses alliés l'avaient retrouvés, les Marches n'étaient plus très loin ; lorsqu'ils furent arrivés, ils organisèrent une grande fête pour le retour de Hrist, à l'issue duquel elle retourna chez elle.Elle rassura son père, ses sœurs… Mais rapidement, elle se mit à s'ennuyer. Elle avait goûté au véritable combat, son sang bouillait dans ses veines, et les batailles amicales ne lui suffisait plus. Alors, elle prit la décision de partir de Nova, et en fit part à son père. Il insista pour lui donner une escorte, mais elle refusa.Néanmoins, elle fut obligée de partir avec deux chevaux et une coquette somme d'argent pour être a l'abri du besoin. C'est ainsi que Hrist partit, seule, loin de son pays natal, afin d'explorer le monde.Elle n'alla pas loin. Arrivée en Euplemio, elle repoussa une attaque de brigand dans le village où elle passait, mais ne s'arrêtait pas là. Après avoir appris qu'il y avait une prime sur la tête du chef des brigands, qui fomentait un coup d'état, elle partit à sa recherche avec un compagnon, Raclet.Si elle réussit à l'arrêter et à libérer les enfants qu'il avait capturé, ce fut au prix d'un grand sacrifice. En effet, celui qui les commandait était un vampire du nom de Kafkon, un puissant guerrier de plus de deux milles ans. Malgré ses compétences, Hrist n'avait absolument aucune chance contre lui. Mais elle refusa d'abandonner, et c'est cela qui la rendit intéressante aux yeux du chevalier. Il la transforma donc à son tour, bien malgré elle, et la fit briser ses serments. Elle réussit à prévenir son compagnon, lui demandant d'annoncer à sa famille qu'elle était morte. Elle ne voulait pas qu'ils connaissent la déchéance dans laquelle elle était tombé. Après être revenue faire un adieu silencieux à sa ville natale, elle trouva non loin une cape rouge qui brillait d'une douce lueur. Elle se méfiait de la magie, néanmoins elle l'emporta en souvenir. Avant de suivre Kafkon dans le nouveau monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hrist Ragnarson.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryscior :: Flood :: Monument aux Morts-
Sauter vers: