AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une nouvelle maman pour Sasha ? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bluck
No Bluck no Luck
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 02/10/2014
Age : 82
Localisation : Une fête de la saucisse.

MessageSujet: Une nouvelle maman pour Sasha ? [Libre]   Dim 21 Juin 2015 - 9:14

Elle était partie. Du jour au lendemain comme ça. Ce n’était pas la première fois qu’elle faisait cela. Tavish était partie sans prévenir. Tout comme elle était apparue tout à coup dans cette taverne de l’empire d’ambre.  Arriver et partir sans prévenir… Certainement un truc de druide ça avait pensé Bluck. Elle avait seulement laissé un petit mot sur un paquet poser dans sa chambre. Le mot disait simplement : «  A bientôt. » Dans le paquet Bluck avait trouvé un kilt et une robe pour Sasha. Bluck resta quelque temps à Kelvin. Non pas qu’il appréciait particulièrement la ville, mais plus pour Sasha qui, c’était semble-t-il fait une amie dans les environs.

Le soir lorsque Sasha était couchée il repensait à ce que lui avait dit Tavish. Même si il ne lui avait jamais dit qu’elle avait raison, elle n’avait pas tort pour autant. Une vie de mercenaire qui va d’auberges en auberges n’est pas une vie pour une fille de l’âge de Sasha. Il avait hésité à rempiler pour un contrat sur le navire de Lewis, mais cela restait au moins aussi dangereux que de s’adonner au mercenariat.
La petite halfeline avait pris depuis longtemps une place importante dans la vie de Bluck. Il n’était pas tranquille lorsqu’elle jouait dehors malgré la présence plus que dissuasive de Monwöe. Un soir il vit arriver une bande d’halfelins qui a en croire leurs histoires, venaient d’un royaume où les halfelins n’étaient aucunement inquiétés. Le semi-nains leur paya à boire et posa bien des questions sur ce nouveau pays.
« -Vous savez m’sieu. Le mieux c’est encore d’aller voir par vous-même, mais je peux vous garantir qu’il ne peut arriver que des bonnes choses pour votre petite là-bas. »
Le lendemain matin Bluck fit monter Sasha sur Monwöe et tous les trois partirent en direction du royaume Halfelin. Le semi-nain ne souhaitant pas un instant de plus serrer les mâchoires devant ceux qui lançaient des regards méprisant à Sasha. Certaines personnes à Kelvin ne cachaient pas leurs mépris pour les Halfelins et cela simplement parce qu’ils étaient différents. Il en corrigea bien deux ou trois certains soirs, mais  se retrouver en prison pour bagarre ne l’enchantait pas plus que cela. Surtout que Sasha se retrouverait toute seule.
L’arrivée au royaume des Halfelins se fit sans encombre et Bluck trouva rapidement un travail. Il fut surprit de constater à quel point ce peuple était travailleur. Et encore plus agréablement surpris que les prétextes à faire la fête ne manquent pas.
Ce qui le dérangeait le plus, c’était de dormir sous terre. Non pas que les maisons des halfelins ne soient pas très bien construite au contraire. Cependant lorsqu’une poutre craquait un peu trop fort la nuit il sautait du lit affolé à l’idée de se retrouver coincé là-dessous.
Bluck c’était plutôt bien accommodé aux coutumes et règles de vie de ce royaume.  Il faut dire que sans être aussi grand qu’un humain, il faisait office de colosse par rapport à la plupart des Halfelins. Cela suffisait à éloigner les garçons de l’âge de Sasha et à impressionner les autres dont le regard méfiant au départ s’était estomper au fils des saisons. Il y avait toujours du monde qui venait le chercher pour sortir un chariot d’un fossé,  Raccompagner une personne qui avait eu la prétention de le défier à un jeu à boire, ou bien d’autre chose nécessitant plus de Halfelin que lui tout seul.
Un jour au détour d’une conversation (Autour d’une chope bien entendu.) avec le représentant de la petite bourgade dans laquelle lui et Sasha s’étaient installés. Il lui parla de son problème de dormir dans une maison qu’il qualifiait de conventionnelle pour des Halfelins résidant ici. Sans parler du problème de taille et de largeur qui ne manquait pas de lui donner bien des soucis de déplacement dans la trop petite maison qu’il louait.
Le halfelin lui parla d’une vielle maison abandonnée par les humains, à environs deux journées de marche du bourg.  Bluck s’y rendit dès le lendemain matin. Le voyage avait plus des allures de promenade que de marche forcée. Sasha assise sur Monwöe n’était pas mécontente d’avoir manqué l’école pour accompagner son père.  En cette fin de printemps le bivouac n’avait pas été des plus confortables. Bluck n’avait pas beaucoup dormit. Bien trop occupé à s’occuper du confort et de la sécurité de Sasha.Le soleil commençait à disparaitre à l’horizon lorsque les toits de la demeure apparurent au détour du chemin.  
Plutôt bien entretenu pour une ferme abandonnée remarqua Bluck en voyant les enclos, les vergers et les champs alentours. Un mur de pierre haut d’environ un mètre quatre-vingt délimitait la cour intérieure. Ce n’est qu’en passant le portail qui le semi-nain vit de la lumière derrière une fenêtre.
« -Plutôt habitée pour une ferme abandonnée. » Dit-il tout haut en fronçant les sourcils. Il remarqua la présence d’une femme qui s’affairait à faire entrer des poules dans une des nombreuses portes de ce qui était certainement le bâtiment destiné aux animaux. Elle semblait ne pas les avoir remarqués alors qu’elle se tournait vers la bâtisse principale pour lire l’heure sur l’horloge qui trônait au-dessus de la porte principale qui indiquait neuf heures. Elle soupira en s’asseyant sur un banc. Visiblement lassé de sa journée.
Malgré cela elle se leva droite comme un i en apercevant ses visiteurs.
« -Bonsoir. Dit-elle en affichant un grand sourire et en se dirigeant vers eux.
-Vous devez certainement être Messieu Bluck et toi tu es Sasha. Ajouta la femme en regardant la petite rouquine. Navré. J’ai oublié comment ce nomme le loup…
La femme halfenine semblait chercher le nom du loup en se frottant le front. Bluck lui plissa les yeux tout en se demandant d’où elle connaissait leurs noms à lui et à sa fille.
-Monwöe. Répondit Bluck avant de rajouter On ne dit pas Messieu, mais le Bluck s’il vous plaît. Pourrais-je savoir d’où vous nous connaissez madame ?…
- Van Skaïa. Mais vous pouvez m’appeler Marichka. Cela ne me dérange pas. Répondit-elle en s’essuyant les mains dans son tablier avant de la tendre à Bluck qui la serra timidement.
-Pour répondre à votre question. Sachez que vous ne passez pas inaperçu parmi les halfelins du bourg. De même qu’avoir pour monture un loup de cette taille n’est pas moins discret. Ce sont mes neveux qui m’ont rapportés vos prénoms. Généralement ils se rendent au bourg  environ une fois toutes les deux semaines. Ils y vendent un peu de notre production et achètent ce que nous ne pouvons produire et qui nous est nécessaire. Vous les avez peut-être déjà rencontrés. Ils s’appellent Bo et Luke. Ils possèdent  un chariot de couleur orange très criarde.
- Les deux  fous qui foncent comme des cinglés sur les chemins et même en dehors parfois ? Déjà vu en effet. Un blond et un brun il me semble.
-Ne les jugez pas trop vite. Se défendit Marichka un peu mal à l’aise. Ce sont de bons gamins. Un peu turbulent certes… Pardonnez-moi,  je manque à toutes les règles d’hospitalité. Vous devez avoir faim. N’est-ce pas ?
-Nous étions venu pour une maison à la base. Le représentant du bourg m’a parlé d’une ferme abandonnée…
- Elle l’est en effet. On la prétend même hantée pour tout vous dire.  D’où nous sommes nous pouvons en distinguer les murs au milieu des arbres.
Elle pointa le doigt en direction de la forêt. Le soleil c’était couché depuis longtemps et les premières étoiles commençaient à luire timidement dans le ciel teinté de nuance violette par les derniers rayons de l’astre diurne.
Bluck suivit des yeux la direction qu’indiquait Marichka avant de faire une moue qui pouvait en dire long sur sa déception. A dire vrai lui-même n’aurait pas su dire si les arbres tenaient le peu de murs encore debout ou l’inverse. Seulement quelques poutres tordues et trop faibles faisaient office de toitures et la nature s’affairait depuis bien longtemps à reprendre ses droits sur cet amas de pierre qui avait abriter, il semblait fort longtemps des êtres civilisés.
-J’irai bien y faire un tour. Cependant, ma fille est fatiguée et…
-Dînez ici et dormez-y dans ce cas. Proposa spontanément Marichka.  J’héberge souvent des voyageurs et parfois même des soldats. Personne ne s’est jamais plaint d’avoir mal mangé ou mal dormit en ces lieux messieu Bluck.
-Vous le faite exprès ? Je vous avais dit qu’on disait le Bluck.
-Vous parlez déjà de ce détail au passé. C’est amusant.
Le semi-nain leva le doigt et allait certainement lui dire ça façon de penser. Il n’en fit rien en voyant Marichka aider Sasha à descendre de Monwöe. Elle était prévenante envers la gamine. Peut-être même complice… Un truc entre halfeline ça pensa-t-il avant de finalement laisser sa réponse suspendue dans l’air du soir qui se faisait de plus en plus frais. Bluck jeta un regard à la ruine au milieu de la forêt. Il lâcha un soupir avant d’emboîter le pas à cette Marichka qui montrait déjà à Sasha les différents bâtiments en mentionnant leurs utilités spécifique.
« -L’aile droite est destinée aux animaux domestiques,  aux outils agricoles Les greniers on y entrepose la paille et le fourrage d’hiver. Celle de gauche est occupée par les écuries, logements des soldats de passages et l’étage fait également office de grenier à grain et séchoir. Le grand bâtiment central est l’endroit où l’on dort et prenons les repas. Sur la droite c’est la cuisine et sur la gauche mon atelier.
« -Putain de bordel de merde… Sacrée barraque. »
Commença à marmonner le semi-nain alors que Marichka se tourna vers lui.
« - Dites-moi. Le Bluck puisque vous y tenez tant que cela. Pourriez-vous rentrer les deux béliers qui restent dans le champ juste à côté pendant que je prépare le repas ? Elle lui montra une porte encore ouverte en lui adressant un sourire avant d’accompagner Sasha à l’intérieur du bâtiment central.
-Mouais. Y a moyen.
-Ils se nomment Dodge et Charger. Mes neveux ont préférés sortir atteler avec deux poulains cette fois-ci. Mustang et Shelby. Ils sont plus véloces pour rejoindre Hysme. Viens Sasha. Je vais te montrer où tu vas pouvoir te débarbouiller et te reposer le temps que je prépare à manger. La femme et Sasha disparurent derrière la porte laissant Bluck et Monwöe seul dans la cours.
« - Putain, mais elle sort d’où celle-là ? » Le regard noir et un peu bête de Monwöe pour réponse fit prendre conscience à Bluck qu’il parlait à un loup.
Il ne mit pas longtemps à rentrer les deux bestiaux et à son tour à entrer dans le  bâtiment central. Monwöe presque naturellement alla se coucher sous le grand escalier qui menait à l’étage.
Marichka avait pris le temps de se changé.  Elle portait des bijoux étranges faits de rouages. Ella avait enlevé son tablier et ses habits de paysanne pour les remplacer par une robe bleue en tissu d’excellente facture qui épousait à la perfection les formes de l’halfeline. Elle s’affairait en cuisine lorsque Bluck prit d’une soudaine inquiétude demanda où était Sasha.
« -A l’étage. Lui répondit leur hôte tout naturellement en posant une marmite dont les effluves appétissants envahirent la pièce une fois le couvercle soulevé.
-J’ai pris la liberté de lui laisser choisir sa chambre.  Vous pourrez choisir la vôtre. Il y a celle du chevalier, du magicien, de l’alchimiste, du navigateur, de bibliothécaire ou encore celle du forgeron. A vous de voir. Personnellement je vous suggère celle de l’aventurier.
-Vous avez combien de chambres exactement ?
-Huit. Toutes à l’étage. Oh et il y a aussi celle de la reine.
-La vôtre je suppose ? »
Marichka répondit négativement de la tête tout en poussant un soupir de soulagement en s’asseyant. Ses long cheveux noir réuni en queue de cheval touchaient presque le sol. C’est à ce moment que Bluck comprit pourquoi cette maison lui paraissait si grande. Les murs, les plafonds ainsi que les portes étaient conçus pour des humains, mais le mobilier lui était fait pour des Halfelins.
-C’est étrange que vous habitiez ici. Vous ne vivez pas dans une maison comme les Halfelins du bourg.
-Je viens d’Harmad. J’ai toujours vécue dans des maisons que l’on dit faites pour les humains. J’ai seulement adapté le mobilier à ma taille.
-J’aimerais vraiment trouver un endroit comme celui-ci pour moi et Sasha.
-Vous pouvez rester ici le temps que vous souhaitez. Cela me fera de la compagnie. Il faut souvent que je paye des gens pour exécuter certains travaux qui sont au-delà de mes capacités. C’est bientôt la période des foins. »
L’idée ne déplaisait pas à Bluck. Seulement l’école était très éloignée de cette ferme. Lorsqu’il fit part de cela à Marichka. Elle se releva le menton en lui annonçant non sans une pointe de fierté.
« -Messieu. Vous avez devant vous une diplômée de l’université d’Harmad. Donner des leçons à Sasha ne doit pas être une chose si difficile que cela.
-Bon ben dans ce cas… C’est d’accord. A condition que ça plaise à ma fille. SASHA ? »
A l’étage une porte claqua suivi d’un bruit de pas qui longeaient un couloir avant de descendre le grand escalier. La petite apparue dans l’encadrement de la porte du salon.
« - Sasha ça te dirait de rester quelques temps ici ? » Lui demanda Marichka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une nouvelle maman pour Sasha ? [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prévisions pour nouvelle commande a380
» Fiche de présentation pour RP, libre service ♥.
» nouvelle zone pour FARMER comme un DIEU $$$
» Une table pour...deux? [Libre]
» Une nouvelle semaine pour Daniel G. Rouzier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryscior :: Ryscior :: Royaume des halfelins-
Sauter vers: