AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Terminé][PV Ikaël]Une mission d'escorte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dargor
Le Maitre de l'Intrigue
avatar

Messages : 1069
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 23
Localisation : N'importe où, mais avec mon ordi.

MessageSujet: [Terminé][PV Ikaël]Une mission d'escorte   Ven 18 Sep 2015 - 21:49

Meryre Epiphanes, citoyen de la cité d’Ose, regardait l’étranger dégager un chat d’un arbre. Il y avait peu d’arbres dans la cité, et encore moins de chat. Et il avait fallu que l’un d’eux se coince juste pour l’arrivée du mercenaire. Il devait être particulièrement malchanceux.
Mais cela n’était guère important pour lui. Il était mandaté par Ptaholem Philopator, pharaon de la cité. Une importante troupe d’orcs avait été repérée dans les environs, et une délégation hasdrubienne n’allait pas tarder, aussi ne pouvait-il pas se permettre de dégarnir la ville de ses forces. Et pourtant, à la demande de Jarerianne Ersel de Tahar, Ptaholem devait s’assurer qu’un messager de sa cité parvienne jusqu’à Vindex, capitale du sultanat de Ram, pour jurer fidélité de la cité dans l’alliance qu’elle venait de sceller avec l’immense royaume. Meryre avait été choisi comme émissaire, mais il devait se trouver une escorte. Alors, tandis que ce mercenaire étranger dégageait le chat de l’arbre, il prit la parole.

« Monsieur, dit-il, quand vous aurez fini cette quête, accepterez-vous une mission d’escorte de ma personne pour un voyage plutôt long à travers le désert ? Vous seriez grassement payé, je vous en assure. »

Il était difficile de faire plus clair, et le taharien le savait. Mais il n’avait pas le temps pour transiger. La pharaonne Jarerianne n’était pas connue pour sa patience, aussi fallait-il faire au plus vite. Il avait pendant un temps envisagé de partir seul, mais il fallait toujours être plusieurs pour traverser le désert, même sans avoir besoin de se battre.


Dernière édition par Dargor le Lun 25 Avr 2016 - 8:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ryscior.forumactif.org
Ikaël AGÆTÍ
Mercenaire survivant
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 12/09/2015
Age : 26

MessageSujet: Re: [Terminé][PV Ikaël]Une mission d'escorte   Sam 19 Sep 2015 - 9:57

Ikaël, allongé sur une branche, tenter d’amadoué un chat qui avait réussit a si coincé, et au vu des feulements et grognement qu’il fessait, il semblé particulièrement câlin.
Quand, il entendit une voix.
«  Monsieur, quand vous aurez fini cette quête, accepterez-vous une mission d’escorte »
Ikaël ravala sa salive et ne releva pas la remarque concernant sa "quête", puis jeta un coup d’œil à l’homme. Vêtement ordinaire, fait pour le voyage, mais la posture était fière, qui qu’il soit, il travaillé pour quelle qu’un d’autre et sa mission sembler importante.
- Mouais minute, grommela t’il, aller vient le chat, gentil chaton, minou.
Cet encouragement fut accueilli par un nouveau son rauque. Ikaël approche une main ouverte, paisiblement et calmement.
- Chaton, du calme, là *AIE* saloprie a poil, il ma griffé se con.
- Sa va messieurs ? vous avait Bettercute ? dit la petite fille propriétaire du chat.
- Oui oui, il est a porté de mains, Ikaël ce retourne vers le chat, aller cool soit sympa et laisse moi te descendre.
Ikaël rapproche la main, doucement. Soudain, avec l’agilité d’une souris, Bettercute saute sur le bras d’Ikaël, remonte jusqu'à sont épaule et y enfoncer dix griffe et quatre croc acéré, non rectification, dix griffe et plusieurs morsure.
Ikaël serre les dents et étouffe une plainte. Puis doucement, et avec une douloureuse lenteur, Ikaël redescend de l’arbre. A peine les deux pieds sur terre, que la petite fille se précipite, et arrache son chat de l’épaule d’Ikaël, non sans lui rajoutent quelle que élancement de douleur.
- Bettercute ! vilain chat, ne refait plus jamais ça !
Puis mettent son chat sur l’épaule comme une grosse peluche, la propriétaire se tourne vers Ikaël.
- Merci, monsieur, c’était très gentil de votre part.
Ikaël sort son plus beau sourire.
- Oh mais, de rien, Ikaël agite les mains et semble poussez la petite, aller part et va retrouve tes parent, avant qu’il ne s’inquiète.
Oui part, avant que je ne me serve de ton chat comme pinata, et ne m’en fasse un civet, rajout’il pour lui-même.
- Bonne journée, conclut-il.
Mais la fille ne l’écoute plus, et pendant qu’elle s’éloigne, son chat semble regarder Ikaël avec une lueur de haine.
- Espèce de démon, murmure Ikaël. Puis se tournent vers l’homme, se rapproche et lui tends la main :

- Salutation, monsieur, je me présente Ikaël, a qui ai-je l’honneur et quelle sera notre chemin pendant ce voyage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ryscior.forumactif.org/t225-chalut-o-presentations-de-un_
Dargor
Le Maitre de l'Intrigue
avatar

Messages : 1069
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 23
Localisation : N'importe où, mais avec mon ordi.

MessageSujet: Re: [Terminé][PV Ikaël]Une mission d'escorte   Jeu 24 Sep 2015 - 21:17

« Meryre Epiphanes, répondit l’intéressé. Je suis heureux de voir que vous acceptez la tâche que je vous demande, elle ne sera pas facile, je vous préviens d’avance, car il nous faudra affronter les rigueurs du désert tout le long de notre voyage, jusqu’à ce que nous arrivions à Ray, la cité portuaire de Ram la plus proche de nous. Là, nous pourrons prendre une galère et nous rendre à Vindex par voie maritime. Mais en attendant, il nous faudra traverser le désert. Je suis pour ma part habitué à la vie dedans, mais vous êtes un étranger, je ne voudrais pas vous… »

L’étranger l’interrompit en lui faisant signe qu’il avait compris.

« Soyez devant la porte sud à l’aube en ce cas, répondit Meryre. J’y serai, avec le reste de mon escorte. Vu que vous êtes expérimenté, ils seront placés sous vos ordres en cas d’attaque, et le reste du temps vous prodigueront des conseils pour vivre durant la traversée du désert. »

En effet, les recrues qui allaient l’escorter étaient tout sauf des guerriers. Ils étaient de simples citoyens, des connaissances, qui avaient appris l’art des armes et formaient les milices locales lorsque la cité était en danger. Il leur avait demandé de l’escorter pour cette mission, mais la discipline leur manquerait. Etait-ce sage de confier cette tâche à un étranger ? Non bien sûr. Mais il ne désespérait pas de pouvoir lui faire confiance. Après tout, dans le désert, mieux valait se serrer les coudes, et il serait payé à l’arrivée à Vindex, il n’y avait aucune raison que l’étranger les trahisse. Et s’il pouvait leur apprendre à réagir efficacement si les orcs rouges du désert venaient à attaquer, c’était tout bon.

---

Le lendemain, c’est cinq hommes armés et transportant toutes les provisions nécessaires qui accompagnaient Meryre à la grande porte. Le voyage pourrait commencer dès que l’étranger arriverait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ryscior.forumactif.org
Ikaël AGÆTÍ
Mercenaire survivant
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 12/09/2015
Age : 26

MessageSujet: Re: [Terminé][PV Ikaël]Une mission d'escorte   Dim 27 Sep 2015 - 10:14

Après que Meryre lui est donné rendez-vous, Ikaël se promena dans la ville avec l’idée de faire des quelque achat, biens qu’il y aurait déjà une équipe avec leurs propre moyen, il valait mieux s’assurer. Il voyagerait léger : une gourde, un petit sac de provisions, il ne lui manquer plus qu’une veste longue a capuche.
Oui, une veste en plein dessert, lorsqu’il était arrivé ici c’était la seul chose qu’il lui avait manqué, car entre les nuages de sable soulevé par le vent, les tempête de sable et les nuit plutôt fraiche, se couvrir ne tien plus du simple luxe.
C’est ainsi avec une veste toute neuve sous le bras, qu’Ikaël arriva tranquillement à la porte sud.
- Ah vous voilà, annonça Meryre puis se tournent vers le reste de l’escorte, Messieurs voici notre homme, Ikaël AGÆTÍ.
- Bonjour, messieur, répondirent les hommes.
Ikaël prit une seconde pour détaillé les hommes dont il était maintenant responsable. Des miliciens, c’est mieux que rien.
- Enchanté, fessons simple, appelé moi Ikaël. Bien maintenant, en route mauvaise troupe. En espère être inutile pendant notre périple.
Meryre et les hommes marquer un temps de surprise, puis la troupe pris le départ, Meryre en tête.

---

Le premier jour de voyage fut aussi agréable que possible. Dans un tel dessert, cela se traduit par une mâtiné chaude et un après-midi encore plus chaud. Lothÿe semblé même d’humeur à vouloir faire durer le soleil plus que de raison. Viens aussi le sable, qui réussie a rentre jusqu'à des endroits où vous ne pensiez pas que cela soit possible.
La progression fut simple et la crête des dunes laissé voir un horizon infini de sable. Le plus dur fut d’affronter la soif, là où les Tahariens buvez une fois, Ikaël avait du mal à tenir et buvée le double.
Le confort du voyage fut grandement facilité par le chariot que tiré le cheval du groupe. Ce chariot transporté tout le nécessaire pour une traversé du dessert : Tente, quelle que bagage contenant les vêtements de chaqu’un, des provisions diverse ainsi que les ustensiles pour les cuisiné, et bien sur, les indispensables (et vital) réserves d’eau.
Pour prévenir a tous péril, chaqu’un porté une gourde, ainsi qu’un peu de provision dans un sac.

---

La nuit commençai a approché, et ordre fut donné de monté le camp. Une fois la tente monté, tout le monde s’assit et Shudsa, un des milicien, sortie un luth et égayer la soirée, pendant que l’on fessai circule les provisions du soir.
- Un thé, messieur Ikaël ?
Ikaël leva un sourcil circonspect.
- Non, merci, Ikaël pouffa, à peine la fraicheur de la nuit arrivée que vous buvée de l’eau bouillante, Soit.
Puis se levant.
-Tiens, tout autre chose, puisque nous somme arrêter, j’aimerai tester vos force, inutile de sortir nos épées, de petite bataille a mains nue suffiront. Qui commence ?
Un rapide coup d’œil entre les miliciens et deux-trois parole échangé, l’un d’eux se lever.
- Ah, Sayibb c’est bien ça ? Ikaël mis ses mains en avant, paume ouverte, aller, frappe et vas-y franchement.
Sayibb leva les poings, puis donna une solide droite dans la main d’Ikaël, ce dernier souria puis serrant fermement le poing de Sayibb dans sa main droite, le tira brusquement à lui. Et avant qu’il n’est compris se qu’il se passé, il se retrouva avec le coude d’Ikaël au niveau cou, le serrant un peu fort la gorge. Mais tous le monde commença a panique qu’en Ikaël sorti un couteau de son dos et le présenta devant le visage de Sayibb, et lorsque les autres compris que la manœuvre était un plus qu’une démonstration, certains restais muet de stupeur, tandis que d’autre mettais la main a l’épée. Avant d’arriver à un malentendu, Ikaël le relâcha Sayibb, qui trébucha au sol.
- Hahaha, c’était trop facile, vous avait déjà vus un ennemie dire "aller vas y, frappe moi là, en plein cœur", Ikaël traça une croix sur son torse.
Puis ce redressant, il tapa dans les mains.
- Ok, plus sérieusement, il en a trois qui on vite réagit, quoique vous n’avait pas vraiment réussi à biens sortir vos épées, question de pratique j’imagine. Dans l’ensemble, je vous dirais juste de toujours être prudent. On est dans un dessert, on peu voir arrivé de loin nos ennemie et inversement, ils peuvent avoir tout le temps de préparé une attaque. Un homme qui fuit peu être très dangereux s’il parti rejoindre quelques copains embusqué. Donc si l’on voit quelle que chose bouger, on le dit tout suite, compris ?
Ikaël s’avança et tandis une main pour redressé Sayibb, qu’il prit avec une certaine hésitation.
- Aller, on reprend, et pas de coup en traite ce coup-ci. Si sa peu aidé, tu peu même me donné une gifle pour la vengeance.
Sayibb souri a l’offre.
- Je prends la gifle

Après Sayibb, se fut au tour de Nachry, ensuite de Shudsa, suivie de Cythas, puis viens Docrah, et pour finir Helm. Les combats fur légers, quelque parade, et des coups donné avec force, mais l’idée n’était pas de brisée les os.
Lorsque Helm se retira, il dit :
- J’imagine que l’on doit vous paraitre de biens piètre combattant pour vous.
- Oh, non, ce defenda Ikaël, puis les désignent tous de la main, vous vous débrouilles, pour des miliciens vous êtes bon. C’est sur que je suis d’un autre niveau, mais on ne peut pas faire de telles comparaisons. En plus, vous vous connaissez un peu, et vous êtes tous des hommes de confiance, c’est deux chose importante, presque plus que la force brute.
Ikaël posa ses poings sur les hanches
- M’enfin, voila, je vous est tous bien cerné, votre style et vos force. A moins de tomber sur un couple de griffons, on devrait pas trop avoir de problème. Quoique, il manque une personne.
Tournent sur lui-même Ikaël fit face a Meryre et le désignât.
- Je connais tous le monde sauf vous, alors, un petit combat, messieur Epiphanes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ryscior.forumactif.org/t225-chalut-o-presentations-de-un_
Dargor
Le Maitre de l'Intrigue
avatar

Messages : 1069
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 23
Localisation : N'importe où, mais avec mon ordi.

MessageSujet: Re: [Terminé][PV Ikaël]Une mission d'escorte   Mer 7 Oct 2015 - 11:42

Hors RP : Fiouf, désolé du temps de réponse ! J'ai été pas mal occupé IRL ces derniers temps, je promets que ça ne se reproduira plus. Pour m'excuser, gros pavé.

Meryre Epiphanes décliné poliment l’offre. Il ne faisait pas partie de la garde de la ville, se battre à l’épée n’était pas son fort. En tant que noble d’Ose, il pratiquait plus volontiers le combat sur char, et maniait donc l’arc bien plus aisément.

« En revanche, crut-il donc malin de dire, je peux vous défier à l’arc quand vous le souhaitez. »

Sauf que s’ils avaient effectivement de quoi tirer à l’arc dans leurs bagages, ils n’avaient rien emporté capable de faire une cible. Oh, ils pouvaient bien tirer sur un sac ou deux, mais on était dans le désert, et ce n’était pas le genre d’endroit où on souhaitait gaspiller potentiellement quelque chose, que ce soit en l’abimant ou en déchirant le sac qui le contenait. Voilà pourquoi il fut décidé qu’on remettrait cette joute amicale à plus tard, sans doute Ray ou Vindex.

La nuit arriva, la fraiche nuit du désert. Les tahariens avaient songé à prendre d’épaisses couvertures, comme à leur habitude. Ils en offrirent une à Ikaël, qui avait cependant déjà pris ses précautions. Mais peu importait, mieux valait trop que pas assez. Puis tous allèrent s’endormir dans leurs tentes, sauf Nachry, qui prenait le premier tour de garde. Bien que la troupe d’orc importantes soit loin au nord par rapport à leur position actuelle, rien ne permettait d’être tranquille. Ces brutes à peau rouge pouvaient toujours frapper à n’importe quel moment. Mais le tour de garde de Nachry se passa sans aucun incident.
Vint ensuite le tour de Sayibb, qui s’enroula dans sa couverture et alla se poser assis sur une dune surplombant le campement. De là où il était, les toiles des tentes se détachaient bien sur la merde de sable rendue bleue par le reflet des astres de la nuit. Cela l’effrayait un peu. Non pas que les tentes soient visibles, après tout il était chez lui, mais la nuit l’effrayait. En tant que taharien, il était un serviteur de Lothÿe après tout. Ces douces lumières bleutées qu’il y avait dans la nuit, il ne les avait jamais appréciées. Pas le moins du monde. Et le fait que l’astre lunaire soit cette nuit parfaitement rond, et particulièrement gros, brillant de tout son éclat dans ce ciel dépourvu du moindre nuage, n’était certainement pas pour le rassurer. Ce fut donc avec un certain soulagement qu’il regagna sa tente quand vint pour Cythas le temps de le relever.
Ce dernier, moins superstitieux, n’avait pas peur de la lune et des étoiles. Son tour de garde se passa également sans incident d’aucune sorte. Au loin, il entendit pendant un temps les cris d’orcs, mais ils étaient bien trop lointains pour être une menace. Il les signala toutefois à Shudsa, le prévenant de se tenir sur ses gardes. Mais Shudsa, lors de son tour, n’entendit strictement rien, et la fausse alerte fut vite oubliée.
Les autres tours furent pris. La nuit se passa sans que l’on relève le moindre problème. Alors, ils se réveillèrent peu avant l’aube. Le soleil rosissait déjà le ciel quand ils se mirent en marche, profitant du fait que les heures chaudes soient encore à venir pour marcher sans trop s’épuiser.

Puis vint l’impitoyable journée du désert. Mais ils marchèrent, ignorant la fournaise ambiante. Ils y étaient habitués après tout, et les hommes du désert révélèrent à Ikaël que ce soir, s’ils continuaient à bon rythme, ils atteindraient un petit village appelé Hamen.

« Son pharaon, dit Meryre, est un homme qu’on appelle Qsay Taskih. C’est un homme aimable, qui n’hésitera pas à nous offrir l’hospitalité pour la nuit. Sa cité est petite, mais elle est autour d’une oasis tout à fait charmante. Les villageois qui la peuplent ont eu la présence d’esprit que peu de gens ont de construire leurs maisons loin de l’oasis, de sorte que sa beauté sauvage soit intouchée. Toutefois, sa survivance quant aux attaques d’orcs du désert est impressionnante. Ce genre de petites cités n’ont que peu de moyens de se défendre. On dit que les gens qui la peuplent doivent être de féroces guerriers pour ne jamais avoir été défaits par ces monstres à peaux rouges. Je n’ai jamais pu vérifier cela, mais vous serez peut-être curieux d’en apprendre plus.
« Puisque nous sommes à la fin de notre deuxième journée de voyage, peut-être devrais-je vous en révéler la durée. Notre devrions marcher dans le désert durant une vingtaine de jours, peut-être une trentaine, car nous le traversons dans sa dimension la plus grande. Heureusement,  notre itinéraire prévoit de fréquemment nous arrêter dans les villes que nous croiserons. Et qui sait, peut-être appréciez-vous la beauté de notre maison. Bien sûr, cet endroit recèle de nombreux dangers, mais il est réellement merveilleux, et peut-être pourrez-vous poser les yeux sur les splendides créatures qu’il peut parfois cacher. »

Meryre était en effet un homme un peu poète à ses heures perdues. Bien sûr, il ne doutait pas que le reste du monde soit beau, mais il se contentait de ce qu’il avait, et c’était souvent qu’il s’avançait à ce vague à l’âme sans grand intérêt ni sens. Après tout, il le savait bien, les étrangers pensaient souvent que les paysages du désert se ressemblaient tous. Et il devait bien l’admettre, d’une dune à l’autre, on ne faisait que rarement la différence. Toutefois, pour un habitant du désert, chacune d’elle est unique en son genre, songeait-il.
C’est d’ailleurs alors qu’ils étaient sur la crête d’une dune dominant les autres par sa taille qu’ils aperçurent au loin trois pyramides de pierre. Leur petite taille indiquait que les tombeaux qu’elles contenaient étaient également de taille réduite.

« Ça, dit Meryre à l’étranger, ce sont les tombeaux des pharaons. Chaque cité a les siennes, quelle que soit sa taille. Vous n’en voyez pas les gardiens, mais elles sont sévèrement gardées par des statues de pierre mouvantes. Il en va ainsi depuis toujours. Nous avons toujours ignoré pourquoi. Certains disent que nos ancêtres étaient de grands mages, d’autres qu’il s’agit d’un cadeau de Lothÿe. En tous les cas, seuls ceux qui portent les cadavres des pharaons de la cité à laquelle appartiennent ces pyramides peuvent y entrer. D’après ce qu’en disent les prêtres d’Ose, c’est un véritable labyrinthe là-dedans. Ils sont d’ailleurs étonnés que de si petits bâtiments en apparence puissent en vérité contenir tant de couloirs… »

Puis ils arrivèrent à Hamen, alors que le soleil se couchait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ryscior.forumactif.org
Ikaël AGÆTÍ
Mercenaire survivant
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 12/09/2015
Age : 26

MessageSujet: Re: [Terminé][PV Ikaël]Une mission d'escorte   Mer 21 Oct 2015 - 13:42

[Hors RP : Enfin, je suis sortie du triple marathon "Rapport de stage/finalisation RuGaar/Débat Ryscior"]

Arrivé à proximité des limites de Hamen, des garde de la ville s’approchaient. Au nom de Epiphanes, il ce mire au garde-à-vous et envoyèrent un messager prévenir le Pharaon de cette visite.
- Si vous voulais bien nous suivre jusqu’au palais, dire t’ils obligeamment.
La troupe avança tranquillement au travers de la ville, Ikaël toujours resta admiratif de l’architecture épuré des villes de Tahar. Des bâtiments aux murs blanc, des arêtes droite et presque toute a angle droit, seul touche de couleur (des couleurs vif : bleu, jaune, rouge ...), les bande de taille de la paume, parallèle a 1 mètre du sol. Même le palais, était de la même facture, seule sa taille le différencier, Ah, si, maintenant qu’il s’approchait, il distingua au sommet des murs, de grandes bandes brillante du jaune caractéristique de l’Or.
- Impressionnant, murmura Ikaël.
La remarque ne tomba pas dans l’oreille d’un sourd.
- Oh, et encore, Hamen est une ville encore jeune. Les Palais plus vieux telle que celui d’Ose ou de Tahar, pourrait facilement accueillir tout Hamen, exposa un Meryre souriant, chaque Pharaon se fait un devoir de rajouter une salle, voir une aile entière, pour embellir son Palais.
Arriver au pied du Palais, un homme richement vêtues, légèrement débonnaire, accompagnés serviteurs. Pas de doute le Pharaon en personne les accueille.
-Mes hommages messieurs, je me présente, Qsay Taskih, Pharaon de Hamen. Ce serait un honneur pour moi d’hébergé sous mon toit un membre de la famille Epiphanes.
- Meryre Epiphanes. J’accepte votre invitation et me ferait un plaisir de me trouvé sous votre pour la journée à venir. Vos garde pourrait-ils indiqué a mon escorte l’emplacement de la caserne, pour qu’il puisse se reposait.
Qsay interpela un garde qui guida les miliciens le long du palais vers une solide bâtisse. Ikaël s’apprêta à prendre congé et à suivre les soldats, quand Meryre l’interpela.
- Messire Ikaël, il serait dommage que vous ne voyer pas l’intérieure d’un Palais de Tahar. Un homme de voyage telle que vous a vus de nombreuse chose, mais se serait dommage de raté un telle monument. Peut-être même pourriez vous reste dormir ici.
Oh merci, mais j’ai déjà visité un Palais une fois, tout récemment, même. C’était celui de Ptahohem, vraiment magnifique. Mais on vas dire que ça compte pour du beurre, surtout que ce que j’y est fait était pas très légale.
- Non je n’en n’est pas eu l’occasion, mais on dit que la vraie beauté est intérieure, alors se sera avec plaisir. Si bien sur cela ne dérange pas notre hôte.
- Mum oui, mais nous ne nous somme pas présenté ? Qsay ne put masquer une certaine réticence à accueillir cette inconnue, mais Meryre l’invité, alors il ne devrait pas poser de problème.
- Excuser moi, Ikaël s’inclina légèrement. Ikaël AGÆTÍ. J’ai  était engagé par Meryre Epiphanes, a Ose, pour compléter sont escorte pour travers le dessert.
- Et bien c’est un plaisir, ce soir, vous pourriez même profitait de l’une de nos fête.
- Oh, merci.
Ikaël n’eu pas le loisir de bien visité le palais ce soir, puisqu’il fut directement dirigé vers la salle de banquet, où les attendait un copieux repas qui dériva sans aucune difficulté en une fête Tahariene digne d’un Pharaon.


Le Lendemain matin

La lumière du soleil rentra dans la chambre d’Ikaël, brisent son sommeille a petit feu, puis celui-ci se leva.
Profitent d’être assied, il contempla la chambre qu’il lui avait était attribué.
Hum, si ça c’est la chambre d’amie, Meryre et le Pharaon doive être dans des draps en Or.
Reprennent ses affaires, il demanda a un serviteur de le guidé vers la salle de repas pour prendre le petit-déjeuner. Il n’e fus pas très surpris de ce retrouver dans la salle de banqué, par-contre la présence du Pharaon, de Meryre et celle d’autre convive de la soirée d’hier le pris au dépourvue.
- Oh, Meryre, votre amie vient de se réveiller. Alors Ikaël, j’espère que la fête a était plaisant et que vous avait sue en profitait ?
- Oui, j’avait ouïe dire que les fête Tahariene était particulière par leur taille et la festivité qui s’en dégage, et je m’excuse si je me suis retirait trop tôt, mais les rumeurs était en dessous de la vérité et je n’était pas très en forme hier.
D’ailleurs, avant-hier, je ne pensait pas qu’il était possible pour un homme d’ingurgité autant de bière en une nuit, et qui plus est sans gueule de bois, bah, question d’habitude.
Meryre hocha la tête comme si ce genre de réflexion était courant et qu’il n’y avait pas de mal.
- Asseye vous et mangé a votre aise, dit-il.
D’autres convives arrivées et d’autre ayant fini, prenais congé de leur hôte. Et bien que le Pharaon Qsay semblé avoir fini depuis un moment, il resté a table pour accueillir les retardataires.
Alors qu’Ikaël finissait son repas, une question lui viens a l’esprit.
- Euh, Meryre, sans vouloir être brusque, quand repartons-nous ?
- Bonne question, et bien lorsque l’ont est invité sous le toit d’un hôte, il est d’habitude de rester 3 repas chez lui.
- Hum. Donc, un repas, un petit-déjeuner et un déjeuner, histoire de voir comment notre hôte prépare ceci. Avec la subtilité de te laissé le temps de récupérait de ta gueule de bois si t’en a une. Elégant. J’espère que c’est compté pour la durée du voyage. Nous avons donc toute la mâtiné de libre.
-Exate, Meryre se leva. Pharaon Taskih cette soirée fut un plaisir, permettait que nous prenions congé ?
- L’honneur est pour moi. Mais accepteriez-vous de prendre un repas sous ce même toit au zénith ?
- Ave joie, que Lothÿe soit doux aujourd’hui.
- Pharaon Taskih, pourrai-je profitait de la fraicheur de votre bibliothèque ? demanda Ikaël.
- Bien sur, Alinar, voudrai tu indiqué a messire, l’emplacement de celle-ci.
La servante désigner s’avança.
- Merci, que Lothÿe soit doux aujourd’hui.

Arrivé a la bibliothèque du palais, Ikaël constata rapidement que le choix était vaste, si la terre de Tahar était sèche, cela n’empêchait pas les encriers d’être remplie. Mais aujourd’hui, repos. Il trouva la section des contes et légendes du désert, prit un livre au titre inspirent, et se laissa emporté dans l’autre réalité qu’il présenté.

Le soleil a sont zénith, le déjeuné put commencer. Et même le simple repas de midi était sujet a une bonne humeur débordante.
Le repas fini, il était à présent temps de partir. Une fois le chariot et le reste de l’escorte récupérer à la caserne, la troupe reprit sa route.
Le soir venue, pendant l’installation du camp, Ikaël échangea quelle que mots avec les miliciens, qui de lors coté avait eux aussi fait la fête jusqu’a point d’heure. Finalement Ikaël prit le premier tour de garde, profitent des dernières lueurs du soleil, qui était déjà masqué par les dunes, il se laissa a la détente, leva la tête et contempla quelles que instants le ciel orangé du désert.

Bien, si ce contrat continue dans cette routine, ça devrait vite passait.
Pitié, Finil et Virels, pas de surprise, s’il vous plait.
J’ai pas le gout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ryscior.forumactif.org/t225-chalut-o-presentations-de-un_
Dargor
Le Maitre de l'Intrigue
avatar

Messages : 1069
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 23
Localisation : N'importe où, mais avec mon ordi.

MessageSujet: Re: [Terminé][PV Ikaël]Une mission d'escorte   Mer 28 Oct 2015 - 23:27

« Oh, dit Meryre, alors qu’ils marchaient depuis une heure, le lendemain. On dirait que Lothÿe nous fait la grâce d’une mauvaise surprise. »

Des vents violents s’étaient levés dans la matinée, qui hurlaient tandis qu’ils montaient puis descendaient les dunes de sable, faisant voler les grains sur leur passage. De tels vents étaient monnaie courante en Tahar, et il était déjà arrivé que la troupe qui voyage ait senti ses pieds piqués par des centaines de grains de sables qui volaient et s’inséraient jusque dans les chaussures. Mais rien de comparable avec ce qui se passait en ce moment.
Aussitôt, la caravane s’arrêta. Tous fouillèrent dans leur sac, prenant des tissus les plus épais possibles. Des bandes fines furent posées sur leurs yeux, comme pour les masquer, et une corde longue fut sortie. Elle fut passée à la ceinture de tous les membres de la caravane, jusqu’à Ikaël, qui avait eu pour instructions de mettre les mêmes vêtements.

« Attachez ça à votre ceinture, dit-il en désignant la montagne de sable qui, apparaissant l’horizon, s’avançait vers eux. Sinon vous pouvez être sûr que vous allez être séparé du reste du convoi. On ne peut s’abriter de cette chose, tout ce que nous pouvons faire est essayer de ne pas nous perdre. C’est le meilleur moyen de mourir. »

A peine avait-il fini que déjà le sable était sur eux, tourbillonnant autour d’eux. Et rapidement, il devint impossible de voir ses mains quand on tendait le bras. Le désert leur avait accordé une tempête, et une de ses plus violentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ryscior.forumactif.org
Ikaël AGÆTÍ
Mercenaire survivant
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 12/09/2015
Age : 26

MessageSujet: Re: [Terminé][PV Ikaël]Une mission d'escorte   Mar 3 Nov 2015 - 22:09

« C’est le meilleur moyen de mourir » dit Meryre avec une précipitation inhabituel.
A ses mots, Ikaël ne put s’empêché de sourire. Ce n’était pas la première fois qu’il entendait cela, et ça ne serait certainement pas la dernière, il en avait même perdue le compte.
Mais la hâte et l’inquiétude qui ce peigniez sur les visages de chaqu’un était un message claire. Cette tempête était une grosse, une très grosse, même pour un Tahariens. Ikaël suivie donc scrupuleusement les instructions données par Meryre.
Ainsi emmitouflé dans plusieurs épaisseurs de tissu, Ikaël regarda avec un certains flegme le mur de sable qui se soulevait a l’horizon et qui ce rapproché d’eux a grande vitesse. Puis, avant quelle ne les atteigne, ce retourna, dos au vent.

Au milieu de la tourmente, Ikaël rumina la situation.
Une tempête de sable, génial. Un voyage normal, quoi. Un voyage sans problème, ça c’est bizarre.
C’est toujours mieux que des idiots qui s’attaque a nous. Ou qu’une bestiole.
C’est quoi le pire ?
Bah, au moins, pas de surprise avec la météo, c’est juste du vent. Du vent avec du sable. Beaucoup de sable. Suffisamment de sable pour t’arraché la peau, mais bon, une fois que sa sera passé, sa sera clean. Normalement.

La tempête, dura la journée entière, puis elle partie au milieu de la nuit, aussi vite qu'elle était arrivé. Le chariot c’était retourné sur son toit, mais était encore là. Mais ce qui attira le regard d’Ikaël fut le ciel, la clarté des étoile qui y apparaissez était incroyable, presque magique.

« Merde » murmura Nachry.
C’était le genre de "Merde" qui n’annoncé rien de bon, une mauvaise surprise, le genre de surprise pas vraiment négociable. Cela tira immédiatement Ikaël de sa rêverie.
« Qui y a-t-il ? » demanda-t-il sur ses gardes.
« C’est Docrah, messieur. Il a reçu une pierre dans la tempête. Il est mort »
Ikaël jeta un coup d’œil au corps du malchanceux. Ce n’était pas très jolie, malgré le tissu qui le recouvrait, on distingué clairement que sa tête était a moitie éclaté par l’impact.
« C’est ... possible ? » interrogea t’il, surprit et grimaçant face a l’état de Docrah.
« Dans des monstre pareille, y parfois des troncs d’arbre entier qui ce ballade, voir des trucs plus gros »
La météo. Juste du vent, du sable & des pierres.
Je prends note.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ryscior.forumactif.org/t225-chalut-o-presentations-de-un_
Dargor
Le Maitre de l'Intrigue
avatar

Messages : 1069
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 23
Localisation : N'importe où, mais avec mon ordi.

MessageSujet: Re: [Terminé][PV Ikaël]Une mission d'escorte   Dim 8 Nov 2015 - 13:46

Des chants moroses s’élevaient dans l’air. Chantant d’une voix volontairement rauque, les tahariens contemplaient le cadavre déjà froid de leur camarade, tandis qu’Ikaël se tenait debout à côté d’eux, observant un silence respectueux.
Normalement, les tahariens essayeraient d’embaumer le corps de Docrah, afin de le préserver au mieux possible des ravages du temps, puis de l’enterrer dans une tombe, dans le sable, espérant que son esprit rejoigne le hall de Lothÿe, où les ravages du désert ne l’affecteraient plus. Mais ils n’avaient pas les outils pour procéder à ce rituel, et ne pouvaient se permettre de se fatiguer à y procéder. Alors à la place, ils chantèrent. Ils chantèrent des prières pour que son âme rejoigne Lothÿe, auquel ils demandaient de bien vouloir accueillir en sa demeure un brave taharien qui jamais ne s’était plaint de la vie et toujours avait supporté les conditions du désert. Ils lui demandèrent de lui accorder le repos éternel.
Ils n’avaient pas d’outils pour creuser une tombe. Laisser son corps aux charognards leur était insupportable, et cela était formellement prescrit par leurs lois. Symboliquement, ils jetèrent une poignée de sable dessus, avant de le soulever. Cela les ralentirait, mais aucun taharien ne laisserait l’un des siens sans tombe, à moins que ce ralentissement ne soit pour lui la cause d’une mise en danger, car ce qui vivait devait primer sur ce qui est mort. Mais dans leur cas, rien ne pouvait leur laisser supposer qu’ils étaient en danger. Alors ils continuèrent avec le corps, dans l’intention de le confier à la première cité venue, afin qu’elle en prenne convenablement soin.

« Nous devrions, dit soudain Meryre, rompant le silence dans lequel s’était installé la compagnie, atteindre bientôt le Dargot. Nous aurions pu aller directement vers lui pour le rejoindre au plus vite et longer sa rive, mais en marchant en diagonale, nous avons pour ainsi dire coupé. Nous allons le rejoindre là où il se divise en deux, une partie allant vers l’Œil d’Ondée, puis une autre vers la mer d’Argile. De là, nous pourrons longer les côtes jusqu’à trouver Ray. Les rives du Dargot sont les seules régions réellement verdoyantes de notre pays, même si vous jugerez certainement la végétation. Nous y croiserons des animaux majestueux. Les cités qui vivent sur ses rives, pour leur part, sont plus nombreuses que dans le reste du désert, mais loin d’être les plus grandes. Cela peut vous sembler étrange, mais il en a toujours été ainsi, que pouvons-nous y faire ? Nous aimons nos maisons après tout. »

Il cessa de parler. Il n’était pas vraiment prêt à cela. Montrer les merveilles de son pays à un étranger alors que ce même pays venait d’emporter une vie, cela ne lui convenait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ryscior.forumactif.org
Ikaël AGÆTÍ
Mercenaire survivant
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 12/09/2015
Age : 26

MessageSujet: Re: [Terminé][PV Ikaël]Une mission d'escorte   Mer 25 Nov 2015 - 16:13

Les journées n’était jamais très animé, la chaleur du désert assécher vite la gorge et l’on évité donc d’aggravé les choses en ouvrant la bouche. Le soir quand a lui était prétexte a des discussions forte et animé, comme pour rattrapé le retard pris.
Pourtant, ces deux derniers jour fur d’un silence de plomb, que seul venait de ponctué le crissement des bottes dans le sable. Même Meryre avait délaissé son humeur de pédagogue.
Il avait finalement rejoigne le Dargo, et était maintenant a une demi journée de la prochaine étape, Rhitt, une ville commercial et stratégique, car place dans l’intersection du Dargo. Du moins c’est le peu qu’avait tiré Ikaël de l’équipe.
Cette nuit, Ikaël commença un peu à se détendre, et il profita de son tour de garde pour lâché un peu le leste qui tournait dans sa tête.

Un jour, il ne reste plus qu’un jour à trainer le cadavre. Avec un peu de chance ils vont arrêter de regardé leurs bottes. Je veux bien être respectueux des morts, mais transporté un tas de viande froide pendant deux jours, non.
Putain. Pourquoi les vivants s’emmerdent tellement avec les morts. S’est pas comme si il en avait quelque chose a foutre, il est plus là. A quoi peut servir son corps a sept mecs en plein milieux d’un désert, c’est pas comme si il allait se relevait, genre "Ah, j’ai bien dormis".


Par frustration, Ikaël donne un coup de pied dans un tas de sable qui dépasser, et manqua de sursauté de surprise quand il vit qu’il avait touché quelle que chose.
Dans un premier temps Ikaël identifia l’objet comme une branche, mais en se rapprochant, il comprit que c’était une main humaine.

Quesque que tu fais là, toi ?

Alors qu’il la regardait, la main se crispa violemment. En entendant des bruits et gémissements derrière lui, Ikaël se retourne et constate que des gaillards particulièrement décomposé, commencer percée le sable et se relevé.

« Ah … et merde » murmura-t-il, pendant qu’il mettait la main a Bân, puis hurlent :

ZOMBIE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ryscior.forumactif.org/t225-chalut-o-presentations-de-un_
Dargor
Le Maitre de l'Intrigue
avatar

Messages : 1069
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 23
Localisation : N'importe où, mais avec mon ordi.

MessageSujet: Re: [Terminé][PV Ikaël]Une mission d'escorte   Dim 6 Déc 2015 - 15:19

Meryre eut du mal à se réveiller. On parlait de zombies autour de lui. Mais dans son esprit embrumé, c’était encore un rêve. De telles créatures n’étaient que pures légendes. Ce ne fut que lorsqu’il fut violemment secoué qu’il se réveilla. Le groupe était effectivement attaqué par des êtres qui se tenaient voutés et qui à première vue semblaient partir en lambeaux. L’un d’entre eux lui fonçait d’ailleurs droit dessus. Il recula en tentant de lui envoyer une baffe pour éviter de se faire mordre avant de pouvoir se relever, dans un geste de pur instinct. Il emporta un lambeau de peau avec lui.
Pas de la peau, du tissu. Mais cela n’était pas important. Il se releva, et rejoignit les autres, qui déjà avaient commencé à chercher une issue dans l’encerclement dont ils faisaient l’objet. Les bêtes, quelles qu’elles soient, avaient soigneusement planifié l’embuscade. Ce fut Sayibb qui trouva la solution. Les créatures semblaient éviter l’eau. Tous, abandonnant le cadavre de leur infortuné camarade, se précipitèrent vers le fleuve salvateur. Sayibb ouvrait la marche, car il avait été le premier à démarrer. Ce fut ce qui causa sa perte, car une des bêtes étaient cachée dans buissons qui poussaient au bord de l’eau. Elle lui bondit et le mordit assez violemment à la jambe pour le faire tomber au sol. Ikaël parvint, arrivant en deuxième, à frapper la bête assez fort pour la faire lâcher prise et se tourner vers lui, mais la créature fut trop lente à se remettre du coup de pied violent qui avait atteint sa tête. Etourdie, elle vit le groupe entier lui passer devant.

Effectivement, dans l’eau, ils étaient hors de portée des bêtes, d’autant plus que bon nombre d’entre elles s’étaient arrêtées sur le rivage pour dévorer le cadavre de Docrah. Ce ne fut que lorsqu’elles eurent achevé leur festin que les premières se jetèrent à l’eau, nageant très maladroitement vers les humains en vie. Il allait falloir trouver une solution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ryscior.forumactif.org
Ikaël AGÆTÍ
Mercenaire survivant
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 12/09/2015
Age : 26

MessageSujet: Re: [Terminé][PV Ikaël]Une mission d'escorte   Mar 22 Déc 2015 - 11:12

Ikaël venait de traversé le Dargo, arrivé de l’autre coté il salua Sayibb, pour son idée. Puis il se tourna, vers le reste du groupe, qui regardai silencieusement, le cadavre de leur amie.
Pris d’un soudain frisson en imaginent le sort réservée a celui qui se ferait capturé par de telle créature, il compta rapidement les têtes.
6 Bien, une mort horrible d’évité.
Sa pensé fut interrompue par le bruit de grande éclaboussure.
L’une de ses créature c’était littéralement jetait a l’eau, pour tenté de les rejoindre, vite suivie d’autres.
- Ah, ça, sa va être plus problématique, remarqua Ikaël, Meryre pouvait vous leurs tiré quelle que flèches, histoire de les découragé.
Meryre, hocha la tête et leva le bras à son épaule sans rien trouver.
- Par Lothÿe, l’arc est ...
- sur le chariot. Ok bien reçue.
L’un des zombies était arrivé a mis distance, la situation allé vite empiré si ils ne fessaient rien et les laissé arrivé sur la terre ferme.

- Mais tout bêtement.
Prennent son élans, Ikaël s’élança, vers le fleuve, rentra a l’intérieure de celui-ci, et s’arrêta a la ceinture. Prenant sont épée a deux main, il la brandie prés a frappé, motivé par cette proie toute proche la créature en tête se mis a avancé encore plus, et des que celle-ci arriva Ikaël abattit Bân 2-3 fois sur elle.
Reculent un peu pour se rapproché de son coté du rivage, il lança.
- Dans l’eau en ligne à coté de moi, ses truc nage comme des pieds, profitons en pour leur tapé dessus.
Chaqu’un jeta un regard circonspect a son voisin.
- Allé.
Il fut interrompue par un second zombie, avant même que celui-ci comprenne ce qu’il lui arriver, une lourde épée lui fendit le crane. Son corps inerte fut emporté par le courant.
Face a cette deuxième démonstration quelle que un ce jetai a l’eau et rejoignirent Ikaël, la ligne de défense ainsi improvisé réussie à abattre 5 autre créature, les quelles que une encore dans l’eau rebrousser chemins, et se hisser sur l’autre berge.
- Bon, je croie quelle on comprit. On sort de l’eau, mais on continue de leurs faires face. OK ?
Tous hocher de la tête, et chaqu’un entreprit cette retraite avec prudence.

Arrivé a terre, Ikaël remarqua que Helm et Sayibb n’était pas descendue dans l’eau.
- Désolé de ne pas être venue avec vous, on sans sente pas capable.
Ikaël leva la main.
- Sa va, il n’y a pas de mal, en s’en est très sortie. Sayibb, sa va ?
- Rien de bien méchant, un de monstre ma juste mordue au mollet.
- Juste, mordu. Certainement pas, que quelle qu’un m’apporte de l’eau et une torche et si on un morceaux de tissue propre je prend, Sayibb tu te couche. ET que 2 personnes surveillent en permanence ses saloperies.
Personne n’avait de quoi faire un feu, heureusement la lune était ronde et presque pleine, Nachry apporta une gourde remplie dans le fleuve.
Ikaël versa de l’eau et regarda la plaie, elle était nette, sans trace de déchirure.
- Bon, sa pourrait être pire. C’est pas pour te mettre la pression, mais vus le régime de nos amis d’en face, c'est-à-dire des cadavres pourrissent et pleine de microbe, je ne te cache pas qu’il y a un sérieux risque d’infection, et qui dit infection dit amputation.
Sayibb le regarde avec un étonnement teinté d’effroi. Ikaël détourna le regard et saisie le tissue propre qui servirait de bandage.
Du tact, Ikaël, un peu de tact, s’il te plait.

Pendant qu’il serrait le bandage, Ikaël regarda les créatures de l’autre coté, puis leur réelle identité lui vient.
- Toutes mes excuses, tout le monde.
Tous le regardée de biais.
- Pourquoi ? demanda Helm.
- Tout a l’heure j’ai criée au zombie, j’ai crié au loup, on va dire, enfaite on a affaire avec des Goules. Des zombies sont biens trop con pour reculer devant un ennemie, une proie devrait-je dire.
- Quoi, vous voulait parler de ses homme infâme qui se sont nourrie de chaire humaine et maudit par Lothÿe, s’exclama Meryre. Et sa change quoi pour nous ?
Meryre, tu est conscient qu’il y a d’autre dieu que Lothÿe ?
- Ce que ça change pour nous, beaucoup. Les zombies sont quasiment intuable, puisqu’ils sont déjà mort, Alors que des Goules *il fit un mouvement de la tête vers l’autre coté* se sont des être encore bien vivant, un bon coup d’épée, et il meure comme de simple humain. En plus elle tienne a la vie, donc temps quelle n’on pas l’avantage, elles ne feront rien.
Ikaël bailla, l’adrénaline venait de tombé et la fatigue le rattrapé.
- Bon, je suis épuise, mettons en place des tours de garde 2 par 2 ce coup-ci, et au moindre problème, vous réveillé tous le monde.
- Quoi, s’exclama Meryre, et notre chariot, vous ne compté pas le laissé a ses monstre. Et vous compté dormir comme si de rien était ?
Ikaël, qui c’était allongé bascula sur le coté et posa un coude au sol.
- Alors pour le chariot, Non. Mais en pleine nuit, pas la peine d’y penser, en plus, elles sont plus nombreuse que nous, je dirais 16 contre 7, non merci. Je propose d’avisé demain matin, lorsque le soleil sera levée, si elles sont partie, tant mieux, sinon, n’oublions pas qu’il faudrait retraverser le Dargo et nous accueillerai comme nous l’avons fait avec leur camarades, se qui je pense n’est pas un bon plan. Donc pour répondre a votre deuxième question ? Oui je compte dormir.
Sur cette entre fait, il se retourna et laissa un Meryre le plaisir de gober des mouches.

<>

La nuit s’avéra calme, et lorsque le soleil réveilla Ikaël, il comprit très vite au cerne qui entouré les yeux des autres, qu’il avait était le seul à dormir correctement.
Puis il jeta un œil a l’autre rive.
Les goules étaient là. Toute assise et patiente.
- Ah, je voie que monsieur c’est réveillé, remarqua Meryre, puis jettent un coup d’œil de l’autre coté. J’ai réfléchie a se que vous avait dit hier. On devrait se rendre à Rhitt demandé de l’aide à la garnison. Elle est à moins d’une demi-journée de marche, et tant que nous avons de l’eau, le voyage ne devrait pas être trop éprouvant.
Ikaël acquiesça de la tête, finalement ne pas avoir dormi avait ses avantages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ryscior.forumactif.org/t225-chalut-o-presentations-de-un_
Dargor
Le Maitre de l'Intrigue
avatar

Messages : 1069
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 23
Localisation : N'importe où, mais avec mon ordi.

MessageSujet: Re: [Terminé][PV Ikaël]Une mission d'escorte   Mar 29 Déc 2015 - 23:45

Le voyage jusqu’à Rhitt dura trois jours. Les goules cessèrent de les suivre dès la moitié du premier, préférant sans nul doute se limiter à un territoire de chasse précis. Mais il y eut pire. Sayibb se mit vite à boiter de la jambe, pour finalement ne plus pouvoir marcher. Tous s’affolèrent pour lui. Que pouvait-il lui être arrivé ? L’eau du Dargot était propre, elle n’aurait pas dû l’infecter. Ce fit Ikaël qui, se remémorant des histoires sur les goules, parvint à trouver la réponse. Les morsures des goules étaient dangereusement venimeuses, car ces bêtes gardaient toujours des morceaux de chair putréfiées entre les dents. Et en effet, après avoir cessé de marcher, Sayibb qu’ils avaient monté sur une civière improvisée se mit à avoir de la fièvre et à délirer. Il mourut dans la nuit qui précédait le troisième jour. Son corps fut emmené, tristement, à Rhitt, où il fut présenté au pharaon.
Ce dernier refusa de croire à leur histoire. Des goules, ici. Des humains reniés par Lothÿe en plein cœur du désert, comment cela se pouvait-il ? Mais lorsque la jambe de Sayibb fut dévoilée, et la chair verte et bleue autour de la morsure mise en évidence aux yeux de tout le monde, il admit à tout le moins qu’il y avait quelque chose de très dangereux dans la région.

« J’irai demain, dit-il, avec mes troupes, nettoyer cette bête. Prenez du repos, avant de continuer votre route, hommes d’Ose. Ptaholem Philopathor est un bon ami, et ceux qui le servent et sont ses alliés sont aussi mes amis, en conséquence. Nous affréterons pour vous un navire qui descendra le Dargot. Cela devrait vous permettre d’avoir un voyage moins mouvementé, jusqu’à Ram du moins, car nos navires ne peuvent pas naviguer sur la mer, pas même pour du cabotage côtier. Le bois dans lequel ils sont fait est bien trop fragile. »

Sur ces mots, il les invita à partager sa table pour la soirée, puis à dormir dans le palais. Lorsque l’aube du quatrième jour vint, Sayibb reçu des funérailles dignes d’un taharien. Lorsque le midi du quatrième jour vint, le pharaon de Rhitt partit avec une centaine d’hommes, et un oliphant, car sa cité possédait une telle bête.

« Ils font partie, expliqua Meryre à Ikaël, des animaux les plus fabuleux de ce monde. Et sans aucun doute ce sont les plus fabuleux de Tahar. Ces forces de la nature sont d’un tempérament paisible, mais peuvent être domestiquées et dressées pour le combat. Ils y prennent facilement peut et se mettent alors à courir en cercles de façon dangereuse pour tout le monde, c’est pourquoi le mahout, son maître, a le rôle particulièrement important d’établir avec lui un lien pour pouvoir le rassurer le plus facilement possible. Le reste du temps, ils servent de bêtes de transport, car leur force est colossale. »

---

Le voyage jusqu’à Ram dura plus d’une semaine. Ils finirent par rejoindre Ray, la ville promise.

« Je me permets de vous avertir, dit Meryre. Ram est divisée en castes. Ne vous étonnez pas de la misère qui peut vous apparaitre dans certains quartiers, et du contraste qu’il peut y avoir parfois d’une rue à l’autre. C’est normal pour eux. Notre but est pour l’instant de trouver un navire qui nous transportera comme passagers jusqu’à Garay, à moins que vous ne préfériez faire tout le chemin à pied, bien sûr. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ryscior.forumactif.org
Ikaël AGÆTÍ
Mercenaire survivant
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 12/09/2015
Age : 26

MessageSujet: Re: [Terminé][PV Ikaël]Une mission d'escorte   Mer 10 Fév 2016 - 16:18

La descente du Dargo fut des plus tranquille, cependant, leurs croisière s’arrêta a sont embouchure, le navire ne pouvait naviguer sur le domaine d’Ariel.
Arrivé a Ray, Meryre eu le bon gout de prévenir Ikaël que la société de Ram était divisé en castres, et qu’il y avait une grande disparité entre celles-ci, un avertissement inutile, étant un natif d’Hasdruba, Ikaël avait vite accepté que le monde se divisé entre "les pouieux" et les "Vrais gens".

Ray fut donc telle qu’il pouvait si attendre, grande, avec des bas quartiers labyrinthique, surmonté par un quartier riche, dont la hauteur des bâtiments les fessait saillir de l’horizon, et dont l’opulence crever le ciel.
Sa ne devait bien choquer que les Taharient. Soit, chaque’une de leurs villes posséder un riche palais, mais les Pharaons de Tahar, resté assez humble dans l’étalage de leur richesse, rien en comparaison d’ici. Qui plus est les Taharient semblé préférèrent la richesse du cœur et le bonheur personnelle, beaucoup précieuse dans leur rude dessert.

Le groupe trouva une auberge pour passer la nuit, et Ikaël put enfin profiter d’une nuit sur le plancher des vaches, et surtout, à l’abri du sable.


Le lendemain, lors du petit déjeuné, Meryre rappela a tous leurs objectif de trouvais un armateur qui pourrait les conduire jusqu'à Garay.

« Messire Ikaël, vous qui avait souvent voyagé vous, avait vous des conseils a nous donné pour commencé nos recherche ? »
Ikaël cligna des yeux pendant un instant et se redressa :
- Hum, et biens je croie que je ne puisse pas vraiment vous être vraiment utile, la plus part du temps, je voyage au frais des divers convoie que j’escorte. Et les rare fois où j’ai du voyager pour moi, c’était jamais brillant. Après, je peux toujours aider a nivelé le prix vers le bas, mais je doute que mettre un couteau sous la gorge de notre interlocuteur soit biens vus. *Lourd silence* Bon, ok, plus sérieusement, on peut commencer par demandé a l’aubergiste, ça ma suffit dans 80% des cas, mais a part ça, je vais me contenter de resté à surveiller vos poche. Ah, oui, vos poches. Faite gaffe, évité de vous faire bousculer, encore plus si c’est des gamins, je sait de quoi je parle, j’ai l’expérience vivre dans de telle ville, d’un coté comme de l’autre, et le mot d’ordre est prudence »

Helm marmonna dans sa barbe :
- Ouaip, j’imagine que vous avait de l’expérience dans le domaine.
- Merci, sympa. S’est surtout que, je n’en est pas parler, mais je suis natif d’Hasdruba, alors, la division entre riche et pauvre, je connais pour l’avoir vécue, et il y a d’autre pays comme ça. Alors soite, on ressemble pour la plupart à des citoyens moyens (Coup d’œil a Meryre qui porte une veste quasi neuve), malgré tous nos vêtements sont en bien meilleur état que beaucoup ne peuvent ce l’offrir. Ajouté une dose de désespoir, et on pourrait très biens être interpelé par des locaux, même pour 10 pièces de bronze. Alors ouvrer vos vestes, montrait vos poignard et gardé la main a l’épée, si on ne réussie pas a dissuadé suffisamment, au premier sang ou signe de faibles, tous le monde ce lancera dans la mêle pour avoir sa part. Doit-je préciser d’éviter les bas quartiers ? »

...

Génial.
Tu viens encore de jeté un froid digne des Marche d’Acier.
Voyage de merde.


---

La première journée fut difficile, si parcourir ville et les quais ne fut pas un vrai problème, mais après la mise en garde d’Ikaël, touts le monde était à cran.
Alors qu’ils venaient de subir un nouveau refus d’un armateur, et pendant qu’il cheminé vers un autre coin de la ville, Meryre s’approcha d’Ikaël :

« Excuses moi si je suis brusque, mais comment est la vie à Hasdruba ?
- Dure a dire, j’étais dans un village un peu éloigné des autres grandes villes, mais de se que j’ai vu, et bien s’est très semblable a Ray.

- Et comment viviez-vous dans votre village ?
- J’y vivais, que dire de plus. J’ai eu une enfance heureuse, et relativement à l’ abri de la misère. Je suis née dans une famille de magiciens renommée, cependant la pratique de la magie est cher et la plus grande partie de notre fortune y passé. Mes parent était assez judicieux et garde de quoi passer un Lune sans grande inquiétude. Mais si j’ai eu une solide éducation, ce n’était pas le cas de mes camarades de village. Mais, parfois Virel s’en mêlé.



- Vous avez déjà du volé ?
- Enfant, non. Mais j’ai vus suffisamment pour comprendre que le désespoir fait oublié tout les risques, a Hasdruba le vole simple, s’est risque entre la main fautive coupé et a la simple exécution, sa dépendant de l’humeur de votre Seigneur. Mais sur la personne d’un Noble, et bien, la pendaison est un soulagement après l’épreuve de la Roue, quand le Bourreau ne se montre pas plus imaginatif *rire nerveux*. Et je pense que s’est plus ou moins la même chose ici. Mais tous le monde vous le dira, il n’y a rien de glorieux a volé, qui qu’on vole, riche ou pas, notre conscience est salie, et seul les imbéciles prétende le contraire.
...

Meryre ouvrit la bouche mais fut interrompue.
- Si vous me dite que j’ai biens fait de partir, taisez-vous. C’est mon pays. Il est rude, mais comme vous, quand on est née quelle que part, on souhaite y être enterré, car il y a notre famille et on y a fait sa vie. Je ne suis partie que par soif d’aventure, non de gloire ou de fortune *Quinte de toux d’un milicien*. Ok, un peu aussi, mais pas pour fuir une quelconque … misère. Du moment que l’on fait comme vous et qu’on se contente de se qu’on possède, on est heureux.
En parlent de famille, il ce trouve que j’ai un frère cadet qui vivre actuellement a Ram, la capital j’entends. Je demande si on le verra.
C’est vrais ça, aux dernières nouvelles, il est même aux palais du sultan.
Avec un peu de chance, je n’aurais pas à le croiser. Vaudrait mieux, vu que la dernière fois on était a deux doigt de ce sauté a la gorge.


-Ikaël, vous vous êtes mépris de mes intentions, repris Meryre, et j’avais l’intention de dire la même chose. Je rajouterais néanmoins, que nulle labeur n’est assez dure, pour construire sont bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ryscior.forumactif.org/t225-chalut-o-presentations-de-un_
Dargor
Le Maitre de l'Intrigue
avatar

Messages : 1069
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 23
Localisation : N'importe où, mais avec mon ordi.

MessageSujet: Re: [Terminé][PV Ikaël]Une mission d'escorte   Mer 24 Fév 2016 - 23:12

Un navire finit par être trouvé. Une galère ramienne qui embarquait pour la capitale, dans un but purement commercial. Le capitaine était disposé à prendre des passagers, après tout cela faisait partie de son travail. L’embarquement se fit sans histoire, de même que le gros du voyage. Le navire ne cherchait en effet pas à aller affronter les dangers de la pleine mer, et restait en permanence en vue des côtes, n’étant pas un navire fait pour faire plus que du cabotage de port en port. Il y eut d’ailleurs de nombreuses escales.
Jamais plus d’un jour les escales, car c’était juste le temps d’embarquer et de débarquer des marchandises ou des passagers. Tous les ports de Ram se ressemblaient de toute façon, seule la taille variait. Le pays avait ceci de bien qu’il se présentait sous le même jour quelle que soit la période du tour ou le temps qu’il faisait. Il n’y eut pas de tempête. Pas de pirates. On pouvait donc apprécier sereinement ce qu’il convenait d’appeler une croisière.
Puis un jour, ce fut l’arrivée. Vindex, capitale de Ram.

Meryme fut impressionné par la ville. Jamais il n’en verrait de plus grande dans sa vie, songea-t-il. Car en effet, selon ses critères de taharien, la cité était immense. Et même selon les critères des autres pays du monde, il s’agissait d’une véritable métropole. Partout où le groupe se rendait, il y avait une foule disparate, riche ou pauvre. Mais leur objectif n’était pas le tourisme.
Ils s’arrêtèrent sur les marches du palais.

« Messire, on dirait que votre mission prend fin ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ryscior.forumactif.org
Ikaël AGÆTÍ
Mercenaire survivant
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 12/09/2015
Age : 26

MessageSujet: Re: [Terminé][PV Ikaël]Une mission d'escorte   Lun 4 Avr 2016 - 19:51

Ikaël regardait le palais, le mettre en haut d’une colline ne sembler pas suffire, ainsi donc, l’avait t’il sur élever sur un socle dont l’escalier qui l’y mener le fessait apparaitre encore plus grand.
Sa me rappelle le pays tous ça.

« Messire, on dirait que votre mission prend fin ? »
- Il semblerait, en ai fait. Par curiosité, vu que je n’ai signé que pour l’aller, comment compté vous revenir ?
- Oh, et bien, comme je suis venue ici pour symboliser et renforcer l’alliance entre Tahar et le royaume de Ram, je ne pense pas partir avant quelles que Lunes. Mon retour sera moins urgent, j’aurais donc, sans doute, tout le temps pour préparer un voyage de retour beaucoup plus confortable.
- Hum, je voit, un départ un peu précipité donc. Ma conscience professionnel me dit de rester jusqu'à l’arrivé du ... concierge, responsable de l’accueille ? *petit sourire* En attendant, nous pourrions régler 1 ou 2 truc.
La payer pour l’escorte d’Ikaël fut donné, ainsi qu’une poigné de mains pour mettre fin l’accord, avec 2/3 félicitation pour le service rendue.

L’attente ne fut pas très longue, et qui pris fin avec l’apparition d’un homme au sommet des marche, et plus celui-ci les descendait, et moins il semblé être un simple valet, mais un individu de haute castre.
Mais plus que ça, se fut la démarche et l’apparence de l’homme qui piqua la curiosité d’Ikaël, elles avaient quelle que chose de familiers.
Bon sang, ne serais ce pas ... SI. Quelle probabilité ?
Un sourire carnassier ce dessina sur son visage.

Arrivé en bas des marches, l’individu fit un bref salut, et se présenta, en fessant bien attention a ne pas regardé du coté d’Ikaël.
- Théomer Agætí, au service et au conseil du grand sultan Qassim Anar. On ma informer de la venue d’une délégation Taharienne, s’est en son nom que je vous souhaite la bienvenu a son palais.
- Agætí ? Monsieur Ikaël, vous m’aviez parlé d’un frère il me semble ? s’intérogea Meryme.
- Oui, s’est vrai, mon frère cadet, pour être exacte, répondit un Ikaël souriant et trop joyeux pour être honnête. Alors Théomer, comment ça va depuis la dernière fois ? Te voilà portier maintenant, tu doit biens être content de cette promotion, non ?
Premier regard, de Théomer a sont ainé, et lui ne cacha pas sont animosité.
- Le Sultan vous recevra lui-même, quand il aura mis fin a quelle autre affaire qui l’occupe actuellement. Ni voyer pas d’offense, mais de nombreuse tension on cour ailleurs. Cette individu est-il avec vous ?
Pris par surprise par une telle animosité entre des frères, Meryre hésita, mais ses Ikaël qui répondit.
- Oh, non pas de panique. Je les escortais juste depuis Tahar jusqu’au palais, il avait besoin d’un coup de main rapide et pas chère. Et je vais très bien, si tu te pose la question.
Théomer se tourna brusquement.
- Je ne parler pas a toi, mais je constat que tu manque toujours autant de bonne manière.
- Et j’apprécier que tu sois toujours aussi charmant.
- Sache que je suis plutôt surpris que t’un ne soit pas dans une fosse à nourrir les corbeaux, et comment tu fais pour vivre loin du sang ?
- Alors, de 1, j’ai d’autre chose à faire, de 2, je m’occupe comme je peux. Et tu n’a toujours pas répondue a ma première question.
- Tu sais très biens qui je suis ici, et si tu escorté ses gens, jusqu’ici, ta mission est fini, et je te conseil de partir de cette ville respectable, sauf si tu veux que les gardes t’aide à trouver la sortie. Ou à moins que tu n’attendes ton argent pour "service rendue" ?
Et aller, direct les grand mot
- Je vois que tu déteste toujours autant te salir les mains, *Théomer étouffa de rage* m’enfin ce ne sera pas nécessaire. Meryre, je vous souhaite un bon séjour, à vous aussi messieurs, dit-il aux miliciens.
Il leurs donna une chaleureuse poignée de mains, puis ce tourna et partis.
- J’espère que la compagnie de cet homme ne vous a pas incommodé. Oh, veiller m’excuser, mais j’ignore a qui j’ai l’honneur et le tenant exacte de votre venue, se repris Théomer.
- Bonne journée, frérot.
Même de dos, Ikaël perçue parfaitement le juron qu’il étouffa, s’il n’y avait pas eu d’invités, il en serait sans doute venue aux mains.

Oui, bonne journée. Maintenant que tu ma vus et que je me suis rappelé a ton bon souvenir, je suis sure que tu va passer une merveilleuse journée #Ironie.
...
Mine de rien, j’espère que l’on se verra dans de meilleur condition, sans toute cette merde.
Peut-être. Un jour.
Non, t’est vraiment un incorrigible optimiste Ika.

Aller suffit, aujourd’hui, repos.
On est a Vindex, non ? la grande ville du commerce, il doit bien y avoir une bibliothèque, ici.


<><>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ryscior.forumactif.org/t225-chalut-o-presentations-de-un_
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Terminé][PV Ikaël]Une mission d'escorte   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé][PV Ikaël]Une mission d'escorte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission d'escorte disponible!
» Mission d'escorte à l'abri des regards
» Mission d'escorte. [Pv: Selena et Alexandre Tiresias]
» Mission d'escorte de Belgarath vers Kiri
» [Mission] Le temps brise et disperse la réalité, ce qui reste devient mythe et légende || Terminée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryscior :: Ryscior :: Tahar-
Sauter vers: