AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Carnet de Voyage du Pygargue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Pygargue
Rajah
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 02/05/2016
Age : 41
Localisation : Dans l'ombre de mon Père

MessageSujet: Carnet de Voyage du Pygargue   Mar 3 Mai 2016 - 11:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Rajah



-[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [FB - En cours]
PNJ : Disos (PNJ de Sirk)
          Baldassare Everhell
PJ : Aucun
- Sur mes justes consternations ses crimes ont prévalu. Il n'est plus mon frère. Il ne l'a jamais été. Je ne l'abandonnerai point à la justice de la Topaze. Il paiera de ces crimes sur le pont du Prince.
- Mickaël, je ne pense point que Bervers soit le commandant de cette boucherie. Le Capitaine Roc Horn avec qui il fait voile, les dieux m'en soient témoins, traîne derrière lui bien noire réputation.
- Moi-même devant vous j'aurai voulu laisser Ohiel parler, le coupa presque Le Pygargue. Mais après ce que mes yeux viennent de contempler, je ne le peux. J'escompte qu'il ne demeure rien, rien sur toute cette terre Maître Klemmens, qui ne demeure pire qu'un viol. Que ferions-nous alors ? Et bien ! Laissez-moi vous le dire.
Et Le Pygargue avait posé et serré avec nervosité ses doigts sur la garde de son épée impériale en bel-argent.
- Vous ne pouvez refuser de l'entendre. Horn. Bervers. Peu m'importe. Les deux chiens ont travaillé main dans la main et portent même collier. Je vaincrai l'un dans mes geôles. Et j'enverrai personnellement Bervers Everhell s'arranger avec Canërgen !


L'une des chasses du Pygargue, sur la piste de son frère, le Capitaine Baldassare Everhell, fondant sur la cité Sultane d'Alkhalla.


-[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [FB - Terminé]
PNJ : Le Pygargue
PJ : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
       [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Des dizaines d'assaillants tombèrent à leurs pieds, un membre ou une gorge tranchée dans un bouillon de sang dense. Du côté tribord, les balistes visaient le second navire, celui-là même qui les avait harponné, dans l'unique but de tenir à distance ce second équipage et contenir un minimum le flot d'adversaires qui se déversait sur le pont du Prince De Palmyre. L'oiseau volait en de crissement aiguës, saignant les yeux et les tympans de ses cibles. Il prenait souvent de la hauteur, puis retombait en piquée sur les forbans !
Alors le Capitaine, tout en se saisissant au vol de la lame d'un moribond qu'il expédia droit dans la poitrine d'un énième assaillant, hurla d'une voix forte :
- Si nous nous battons comme des lions aujourd'hui, on ne mourra pas comme des chiens !
Et on put effectivement parler d'un lion lorsqu'on vit les carnages que faisaient parmi les pirates le Capitaine Pygargue et ses alliés.


Les légendaires retrouvailles presque dix Tours après, du Capitaine Pygargue et du Capitaine Théoden sur le chemin d'une certaine Odyssée !



-[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Terminé]
PNJ : Baldassare Everhell
PJ : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Date : 11ème Jour de la Froide Lune du Tour 5331 (départ de l'Empire)  →  2ème Jour de la Verte Lune du Tour 5332 (Après 1 Lune passée sur l'île d'Oryon)
Le Pygargue ne souriait pas, et pas une seule seconde ne détacha ses yeux de cet homme. Sur le bras droit levé de Horace De Klemmens, son oiseau de proie piaffait impatiemment.
- Je crois ne pas pouvoir mieux terminer cet acte que par une courte notice des différents procédés en usage parmi les pirates, gronda Le Pygargue. On les brime ! Alors, ils ont là quelque chose qui leur fait mal, allez ! C'est terrible et c'est cause que se sentant insultés, que, se sentant damnés, ils sont là, maintenant, hurlant sous votre nez !
Il banda l'arc qu'il portait à son épaule, et visa, encochant une première flèche entre son index et son majeur.
- Ils vivent comme des chiens, et espèrent passer au trépas avec la vaillance de loups. Moi, je les chasse comme ils n'ont eu de cesse de vivre. Et je les tue. Comme des chiens !


Le Pygargue, Baldassare Everhell et le Rossignol. La fin d'une affaire qui traîne depuis plus de dix Tours.



-[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Terminé]
PNJ : Baldassare Everhell
PJ : Aucun
Date :2ème Jour de la Verte Lune du Tour 5332 (mort de Baldassare Everhell) → 5ème Jour de la Verte Lune du Tour 5332
Le corps fut exposé ainsi deux jours et deux nuits. A l'aube du troisième jour, Horace De Klemmens obtint du Capitaine le droit de rendre les restes du pirate à la Déesse. Il se chargea lui-même de faire glisser Mickaël Bervers dans la gueule des Grand'Eaux.
Puis il retourna auprès du Pygargue, car là était sa place.
- La véritable différence qui demeure entre l'aristocrate de l'Empire et le pirate, expliqua-t-il à son Capitaine, la connais-tu ?
Ce dernier, assis à son bureau, bras croisés sur la poitrine se pencha sur la question de son éducateur.
- Les pirates ne conservent point d'honneur. L'impérial, si.
Horace De Klemmens mêla ses doigts aux plumes brunes du pygargue sur son perchoir.
- Contrairement au pirate, l'aristocrate fais ce qu'il doit, et non ce qu'il veut.
Et il s'était tourné vers l'homme qui l'écoutait avec attention.
- Et, Mickaël, songe que ça n'est point toujours facile.


A bord du Prince de Palmyre sur la voie de Prébois, l'exécution du Capitaine Everhell.



-[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [En cours]
PNJ : Baldassare Everhell
PJ : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Seul près de la forge, Le Pygargue se décoiffa et salua respectueusement, avec de grands élans aristocrates, son interlocuteur, son oiseau de proie perché droit sur son bras levé à l'horizontal. Ses yeux, ses pupilles, du plus opalin des gris l'intrigua. Cet homme là ignorait-il vraiment qui il était ? Ou bien s'en foutait-il, tout simplement ?
D'une façon ou bien d'une autre, Le Pygargue ne tenait pas tant que ça à se pavaner sous les myriades de récits faisant de lui un héros, ici à Prébois. Il ignora les railleries de ce grossier personnage.
- Dieux, ni catins ni chasseurs de Vouivre, nenni. Que conduise vers vous ma démarche ; je souhaiterai une bonne lame, messire.
Et il conclut par :
- Ainsi qu'un cadeau pour un ami fidèle qui m'est très cher. »


Les aventures du chasseur de pirates après son humiliation face au Commodore Théoden. De la Passe aux côtes Ramiennes, en passant par l'île d'Oryon et jusqu'à Prébois où il cherche à faire fortune rapidement. Ainsi qu'une très bonne lame dans le but d'occire toujours plus de pirates !



- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Terminé]
PNJ : Aucun
PJ : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- J'ai fais ôter votre pavillon, lui confia le fils de Klemmens. Il est tombé raide. Comme un oiseau qui meurt.
Le Pygargue ne releva point.
- Votre équipage sera bien traité, le rassura Frédérique de Klemmens. Il est à l'isolement, mais davantage en tant qu'invités de mon bâtiment qu'en tant que prisonniers.
- A l'inverse de ma personne ?
Klemmens acquiesça.
- J'ai passé la nuit à lire votre Journal, Capitaine. Votre frère, Michaël Bervers, fut tué plusieurs semaines avant que mon père ne fut lui-même tué.
Un silence tomba entre les deux hommes. Le pygargue confirma.
- Vous fûtes prévôt si je ne m'abuse, reprit Frédérique. Vous savez comment fonctionne le système juridique de l'Empire. Et vous avez pris seul la décision de faire crucifier votre frère, à votre propre bord. Depuis quand la justice tolère-t-elle un prévôt qui se fasse tout autant chasseur, juge et bourreau ?


La fin de cette sordide affaire, incluant un enlèvement, une possession, une lame runique et l'arrestation du Pygargue par le Capitaine Frédérique de Klemmens, fils de son regretté Premier Lieutenant.



- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Terminé]
PNJ : Akemi Hime (mentionnée)
         Léon de Sainte-Croix (PNJ lié de Dren)
         Frère Alband (PNJ lié de Dren)
PJ : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La plaidoirie de Klemmens écoutée, il leva la main en signe de conclusion, et ordonna que l'on arrête tous les hommes sans exception ayant servis à bord du Prince de Palmyre. Le Capitaine Klemmens fut forcé de transférer les effets personnels de son prisonniers aux mains de l'Amiral, et Le Pygargue fut mis en cellule dans la prison de la Topaze. L'affaire embrasa la cité comme un rideau d'huile. L'arrestation du cadet de la Maison De Everhell, accusé de désertion, de meurtre et de fornication, demeurait sur toutes les bouches.
Le Pygargue dut demeurer trois jours à la Topaze, avant qu'on ne le transfert jusqu'à la capitale pour son procès. Durant ces trois jours, il n'eut aucune visite. Ni de Klemmens, ni de son père, ni de sa femme. Ni de sa nièce.


Le Pygargue durant son Grand Procès à la capitale et son exil de l'Empire.



- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Terminé]
PNJ : Palomar (PNJ lié de Pygargue)
         Léon de Sainte-Croix (PNJ lié de Dren)
         Frère Alband (PNJ lié de Dren)
PJ : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il était déserteur. Déserteur récidiviste. Et ses dettes envers le territoire Ramien étaient exorbitantes. Au fond de lui, le Pygargue avait toujours su qu'il devrait payer le prix de ses choix. Jamais il n'avait cependant imaginé que la facture serait tant élevée, et tant amer.  Il songea qu'il n'aurait point pu ramer une journée de plus lorsque, enfin, ils atteingnirent la capitale de Ram, suffoquants. Une bonne paire de gardes l'encadraient lorsqu'il pénétra à l'intérieur du palais du Grand Calife de Ram. La tête lui tournait tant qu'il peinait à conserver bonne et fière allure, la fatigue obstruant ses sens. Privé de sa canne d'appui, sa démarche était maladroite, celle d'un éclopé, sans fierté, sans beauté à contempler. Ses bottes étaient usés, ses vêtements maladroits, simples. Il demeurait mal coiffé, mal rasé. Il n'avait aucune allure, et il le savait. Cela le gênait de rencontrer le Grand Sultan en cet état.

Le Pygargue escorté par Dren Hortys, Léon de Sainte-Croix et Frère Alband jusqu'à Vindex, capitale Ramienne où il y est offert comme esclave pour rembourser ses dettes envers la cité d'Alkhalla.



-[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Terminé]
PNJ : Lum (PNJ lié de Sirk)   
         Attila (Familier de Argorg Uktathagh)
         Palomar (PNJ lié du Pygargue)
         Péri (PNJ lié de Abad El Shrata du Khamsin)
PJ :  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
       [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Au centre de la foule, un homme à peine plus âgé que son maître et une femme magnifique à la longue chevelure rouge escortaient une compagnie d'une trentaine d'individus visiblement fatigués. Des pirates. Le Joly Roger qui trônait avec vileté sur l'épaule de la femme en rouge étincelait au clair de lune lézardé par les ombres que projetaient les nuages. Il sembla au Pygargue qu'il venait de se tourner vers lui, et lui sourire.

Envoyé assister le cheik Abad El Shrata sentinelle de Ram sur le Nouveau Monde, le Pygargue, esclave et précepteur du jeune Palomar, découvre la ville d'Amar-Medina.



-[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Terminé]

La pointe de la flèche se trouvait exactement entre les deux yeux du teikokujin au couteau !
C'est une femme...
Dans ce geste si enivrant, le temps parut se suspendre ! L'éducation impériale du Pygargue avait fait de lui, Mickaël Vinzent, la galanterie faite homme. Il songea qu'elle aurait pu être sa fille et ne put se résigner à tirer. Je ne suis pas Ramien.
Alors elle atteignit la grande hune ! Un feu brûlant à l'intérieur de ses yeux ! Le Pygargue vit très distinctement le couteau passer de ses lèvres à ses doigts, et elle frappa ! La lame s'enfonça entre ses côtes ! Il lâcha son arc, bascula en arrière, puis ce fut la chute ! C'était un gigantesque mérite pour l'ennemi que de s'être ainsi débarrassé du meilleur guerrier de l'Envol d'Amar !


La grande Guerre du Nouveau Monde opposant le cheikh Abad El Shrata, sentinelle de Ram allié aux Gyrkimes, au Roy de Teikoku, Kafkon Samuel !



- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [En cours]
PNJ : Kafkon Samuel
PJ : Aucun
Il voyait en Kafkon Samuel, en ce moment, un cœur sénile conservé dans l'immonde anatomie d'un jeune homme ! Il voyait en lui un fier ennemi ! Et pourtant ! Il savait seul qu'un mot, qu'un regard, qu'une tendresse du vampire qui l'avait fait aurait pu le calmer ! Mais non ! Toujours de sa voix froide et glaciale, mais ponctuée cette fois-ci d'un brin d'humeur, Kafkon Samuel au summum de sa beauté empoisonnée fit face à la frustration de son compagnon de route.
- Je ne suis pas ton père, lâcha simplement Kafkon avec dédain. Et toi, tu n'es plus vivant. Maintenant arrête de faire le gamin, tu m'exaspères !


De retour du Nouveau Monde, Le Pygargue revient sur l'Ancien Continent aux côtés de Kafkon Samuel, son "Père".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Carnet de Voyage du Pygargue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carnet de voyage d'un capitaine Pirate
» Carnet de Voyage d'un hobbit Aventurier : Bilbon Sacquet
» Voyage d'un fugitif!
» Carnet de Voyage de Kornellya de Carminsun.
» Carnet de voyage d'Okumura Rin le vagabond culinaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryscior :: Flood :: Carnets de Voyage-
Sauter vers: