AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Phadria Red Guadalmedina [Réécriture]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phadria Red
Je suis à toi pour toujours
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 03/04/2015
Age : 30
Localisation : Quelque part dans les Îles de Jade

MessageSujet: Phadria Red Guadalmedina [Réécriture]   Mar 9 Aoû 2016 - 13:44

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Nom : Guadalmedina sur les mers. Red sur terre.

Prénom : Phadria Mary.

Race : Humaine

Âge : 28 Tours

Sexe : Féminin

Origine : Née dans les îles de Jade, sur la petite île non cartographiée d'Athor, à quelques dizaines de lieues de Kaïl. Phadria est une aventurière. Elle a donc quitté tôt sa terre natale, âgée de 16 Tours afin de voir le monde puis s'implanter par périodes à l'ancienne Port-Argenterie.

Lieu de résidence : Ayant passé la plupart de sa vie nomade, Phadria à grandi dans les Îles de Jade, avant de joindre Kelvin puis enfin Port-Argenterie dans le Sud-Ouest qui est devenu sa cité de prédilection. Elle vu pas mal d'endroits, notamment les côtes Sultannes et a vécu quelque temps dans la cité de Tahar, capitale du Royaume de même nom. Actuellement, elle réside si on puit dire, à bord de l'Alvaro de la Marca qu'elle commande aux côtés de son mari. Si ce dernier devait avoir un pied à terre, il serait judicieux de nommer l'île de Puerto Blanco, dans le Sud-Ouest, en passe de devenir la nouvelle cité des pirates, bien que plus pauvre et petite que l'ancienne Port-Argenterie. Franco Guadalmedina possède un domaine sur Puerto Blanco.

Métier : Phadria Red est fille de monteur de tonneaux modeste. Son père, ancien pirate, tout comme son grand père avant lui, n'aura réussi à retenir sa fille qui se projetera à bord d'un bâtiment marin dès ses 16 Tours. De là, elle exercera le métier de matelot, puis quelques Tours plus tard se fera pirate à bord du Galion Déité sous le Capitaine Drakk James Korlanos qui l'élevera Officier. Elle exercera presque 10 Tours la piraterie, bien qu'entrecoupée selon les périodes de sa vie. Il est arrivé plusieurs fois à Phadria d'exercer le métier de serveuse, se faisant véritable wench dans les tavernes d'Argenterie.

Actuellement femme du Capitaine de l'Alvaro de la Marca, elle demeure sous le Joly Roger, mais son statut de future prêtresse d'Atÿe lui fait essayer de laisser voir le jour à une nouvelle forme de piraterie, moins brutale, moins sanglante et avec davantage de respect pour la vie.

Position sociale : Variables du temps où elle servait sous le Capitaine Korlanos, selon si ils revenaient de course ou non, Phadria a toujours trouvé de quoi subvenir à ses besoins, ainsi qu'à son appétit insatiable de nouvelles tenues vestimentaires, de nouveau tricornes et de saucisses Noviennes  ! A présent, maîtresse de tous les coffres et les ors de son époux, elle demeure véritablement riche. Lorsqu'elle demeurait Capitaine, elle avait un bâtiment et un équipage à entretenir, et son or se dilapidait donc rapidement ; il lui en fallait donc rapidement en trouver sous peine de perdre le respect de ses hommes ! A présent soulagée de ses fonctions, elle ne peut que conseiller son époux en mer quant à l'utilisation de son or et l'orientation de ses choix.

Dans les Îles de Jade et en terres Ramiennes, elle est recherchée morte ou vive pour Piraterie. Elle l'est également dans l'Empire, plutôt dans les cités de l'extrême-ouest, mais de façon moins importante. Les terres du Nord, Kelvin ainsi que les Marches, le Royaume Hlafelin, Tahar ainsi que les régions avoisinant la Jungle ne font aucunes gratifications pour la tête de Madame Red.

Les Îles de Jade la craignent en tant que Capitaine Guadalmedina, commandante de l'Alvaro de la Marca, tandis que plus au Sud on espère encore auprès de l'arrestation de Madame Red sous Korlanos.


Point de vue religieux :

Ariel

"La Garce on la prie uniquement pour ne pas se prendre un grain sur le mât ou une vague sous la quille, rien de plus et rien de moins." Voilà ce qu'aurait pu dire Phadria Red toute sa jeunesse, à l'attention de la Déesse des mers. Néanmoins, pour avoir vu de ses yeux la Déesse en chair et en os, Phadria se doute bien qu'Ariel n'est pas une divinité à prendre à la légère, et elle se fait très sincère e fort généreuse dans ses prières et ses offrandes avant de prendre la mer.


Atÿe

Actuellement prêtresse d'Atÿe en formation, Déesse de l'Amour et de la médecine, Phadria Guadalmedina voue bien sûr sa vie à servir sa divinité tutélaire. Elle jongle ainsi entre la ripaille, la piraterie et le vol, et prêche les bons soins aux malades, l'amour de son prochain, de la mer et de la vie en général. Phadria passe de nombreuses heures tous les jours en communion avec sa Déesse par le biais de la prière et envoie très souvent des donnations importantes aux temples érigés à sa gloire, pour leur restauration, le coût que necessite l'assistance aux personnes qui en ont besoin, et l'edification de nouveaux autels ou de nouvelles statues.

Le prêtre Adarien Jadar, à bord de l'Alvaro de la Marca à ses côtés est son formateur et son ami. D'ici moins de cinq Tours, Phadria Red Guadalmedina devrait être sacrée prêtresse d'Atÿe.


Caractère : A la différence de son époux, Phadria Red Guadalmedina est quelqu'un de très posé, calme, d'une douceur et d'une bonté communicative, diplomate et réfléchie. Elle se laisse rarement portée en avant par ses impulsions, d'autant plus maintenant qu'elle est nommée Capitaine et a un bâtiment monté par plus de cinq-cent hommes à diriger.
En tant que future prêtresse d'Atÿe, Phadria a développé un œil ouvert sur la lecture des âmes et des cœurs. Affûtant ce don jour après jour, elle parvient à lire en chacun, et il n'est pas rare qu'elle devine les peurs, les aspirations et la nature d'une personne simplement en la côtoyant quelque temps.

En tant que future prêtresse d'Atÿe, sa Déesse exige d'elle une attitude non-violente et Phadria a donc définitivement déposé les armes. Propre à aimer tous ceux qu'elle croise, elle se sent particulièrement proche des pirates et des hommes de la mer, en étant elle-même une. Elle peut paraître d'une affection presque maternelle avec les plus jeunes qu'elle, considérant son équipage en quelque sorte comme sa famille, ses enfants et ses frères.

Néanmoins, en dépit de tout cela, Phadria Red Guadalmedina ne serait pas Phadria Red Gudalmedina si elle ne possédait pas un petit peu de cette folie, cet élan sauvage et libertin, qui lui fait l'allure aussi légère que le vol d'un oiseau et le sourire toujours en coin, palpitant là comme heureux de s'y trouver.

Il est à noter, que même si Phadria est une femme toujours souriante et l'air léger, de très lourdes responsabilités pèsent sur ses épaules, ainsi que de profonds tourments, et elle choisit volontairement d'aller de l'avant et de n'en rien montrer. L'on dit que ses yeux verts émeraudes dissimulent habilement l'expression de la douleur la plus intense et la plus intime. C'est une femme forte qui a juré un amour éternel à son aimé disparu en mer.

Phobie(s) : Avant sa claustrophobie, Phadria craint plus que tout de perdre l'amour de celui qu'elle aime, Théoden. Elle a également peur de ne pas parvenir à protéger ceux qu'elle affectionne, tout comme elle a échoué à protéger son premier enfant de la colère de son époux, quelques lunes plus tôt.

Santé : Phadria Red possède plusieurs atouts physiques, c'est une femme magnifique et qui demeure en très bonne santé. Sa principale faiblesse se situe au niveau de sa jambe gauche, dans laquelle elle a reçu lors de la prise de Khamsin, il y a plusieurs Tours en arrière, divers corps d'arbalète dans l'os ainsi qu'un coup de tromblon à poudre tiré de la main de Phadransie La Noire. Néanmoins, elle ne boite pas et cela ne l'handicaperait qu'en cas de combat acharné au corps à corps.


Main : Ambidextre.

Compétences : En tant que fille de commerçant, Phadria Red possède une certaine diplomatie héritée de son enfance et adolescence, ce qui n'est pas du luxe, plutôt rare, dans le milieu de la piraterie et très utile pour une commandante. Elle possède un très bon sens de l'orientation, et pourrait sans soucis occuper un post de navigatrice. Elle sait lire et écrire, déchiffrer des cartes terrestres ainsi que maritimes, est capable d'entretenir un livre de compte et fait une bonne Capitaine dans l'ensemble, forte de toutes les compétences que ces derniers entretiennent à bord de leur bâtiment comme sur terre.

Egalement très douée fut-un temps au lancer de couteau, Phadria a néanmoins renoncé à ce genre de pratique dès lors qu'elle a souhaité intégrer l'ordre religieux d'Atÿe, Déesse non-violente.
Phadria possède également le secret de l'art de travailler le bois. Ayant eu quelques maîtres sur Athor, elle est capable de sculpter dans le bois. Sans être sculpteur d'exception, elle se débrouille plutôt bien ! Elle a même réalisé une maquette en bois de la Wicked Wench de son amant.

Elle est parfaitement apte à jouer l'air du fameux Grand Coureur sur une viole, instrument de musique à corde et à frettes caressées avec un archet. Ayant une voix relativement belle, elle peut aussi, si l'occasion l'y pousse, interpréter plusieurs chants marins ou pirates.

Capable de lire dans le cœur et les yeux des gens qui l'entourent, il lui demeure encore impossible de procéder à l'utilisation de la magie cléricale, son apprentissage avec le Père Adarien Jadar venant tout juste de commencer. Elle ne peut donc ni pratiquer d'exorcisme, ni soigner ceux qui en auraient besoin.

Physique : Originaire des îles de Jade, Phadria possède une peau généreusement ambrée ainsi qu'une épaisse chevelure couleur jais. Ses cils sont fournis, ses yeux verts émeraudes et éclatant de vie et d'amour. Elle a une bouche généreuse, et toujours rieuse et souriante. Et ce, en de nombreuses et toutes occasion, et en dépit de ses tourments et ses tracas personnels.  
Enceinte une fois, elle ne trouvera plus son corps de jeune fille mais demeure néanmoins, sous ses traits de femme, belle et bien faite capable d'envoûter le cœur de nombreuses personnes.
Elle a pour habitude de porter du rouge, ses cheveux ont été teints de cette couleur, et se vêt avec coquetterie et élégance. Le partie supérieure de son corps, à comprendre cou, col, épaules, bras et poitrine, brillent couverts de tatouages carminés représentant des motifs végétaux ou marins. Un Joly Roger a été tatoué sur son épaule gauche, dans ses jeunes et fol Tours. Le tatoueur, aujourd'hui décédé, était un professionnel résidant à Port-Argenterie.

Sa main gauche porte la cicatrice, de part en part, d'une lame de couteau qu'elle s'était elle-même enfoncée dans la paume un soir d'ivresse dans les îles de Jade.

Sur tout son dos, ainsi que le long de ses épaules, on peut apercevoir sitôt qu'elle se dévêt, de nombreuses cicatrices, témoins d'un soir où, son mari, ivre et furieux, l'a battue jusqu'à l’inconscience usant des boucles de sa ceinture.

Famille et entourage :


Spoiler:
 



Spoiler:
 



Spoiler:
 



Spoiler:
 



Spoiler:
 



Spoiler:
 



Spoiler:
 



Spoiler:
 




Histoire : Phadria naquit aux Îles aux Jades il y a plus de vingt-huit Tours. Elle était la cadette d'une famille de trois enfants, et seule fille. Ses parents lui enseignèrent, à elle et ses frères, tout ce qu'ils savaient, et la petite enfance ainsi que l'enfance de la jeune Phadria fut bercée par les douces ondulations des vagues entourant la petite île tranquille d'Athor. Il demeure peu d'événements marquants datant de cette période, méritant d'être rapportés ici.

D'un caractère effronté et parfois rebelle, Phadria ne s'estimait ni heureuse ni malheureuse. Sa soif d'aventures et de voyage était plus ou moins comblée par les nombreux trajets en bateau, et chaque fois elle et ses frères étaient heureux de rentrer au logis.

Ce ressenti commença à changer lors de son adolescence. La belle s'éprit amoureusement d'un Capitaine vétéran assez tôt, à laquelle lui même avait promit bien et bien des engagements. Lasse de la monotonie, curieuse de découvrir le continent, Phadria abandonna derrière elle commerce, routine, parents et frères et partir sans se retourner. Elle servit plusieurs lunes à bord d'un navire de commerce aux côtés de son amant, ce dernier lui apprenant tout ce qu'il savait, et que la jeune Phadria pouvait ignorer. Cependant, ayant toujours été douée pour la manœuvre en mer, l'apprentissage ne fut ni pénible ni titanesque. 

Lorsque la romance destinée à prendre fin s'éteignit, plusieurs mois après sa fugue, Phadria Red se sentit trop honteuse pour retourner aux Îles de Jade, et préféra suivre son instinct et sa fougue, lui dictant de découvrir puis conquérir le monde et les mers. Elle signa rapidement, à Kelvin, pour un séjour à bord d'un Navire de marchandise officiellement, pirate officieusement, qui avait pour prochaine destination Port-Argenterie. Son premier pillage la mit face à face avec une partie sombre d'elle même, à l'intérieure de laquelle elle prenait un plaisir évident à voir couler le sang, et tremblait d'excitation lorsque son sabre se levait, prêt à trancher des chairs ou des têtes. Il y en eut un second après celui ci, où Phadria gagna le respect auprès de l'équipage, après qu'une vingtaine de marins ennemis furent tués par son sabre ou son pistolet. Elle clama haut et fort le "Pas de quartier" et les survivants furent, soumis à l'excitation collective des vainqueurs, poussés sur la planche. Phadria sut alors qu'elle était faite pour voir et provoquer ce genre de spectacles. 
Deux semaines plus tard, Port-Argenterie se profilait à l'horizon.
C'est là qu'elle séjourna durant plusieurs cycles, travaillant dans une taverne en tant que wench, afin de rentabiliser plus ou moins bien son séjour à terre . La vie a Port-Argenterie la séduisit, et très vite fit d'elle une véritable pirate -si elle n'en était pas déjà devenue une-.

Environ deux Tours après avoir quitté son père et sa mère, Phadria se languissant de nouveau de piraterie et des océans, signa son embarquement à bord d'un bâtiment qui n'avait quasi rien à envier aux autres navires mouillant au Port. Le Galion Déité resplendissait, et la réputation de son Capitaine, l'estimé Drakk James Korlanos, le précédait. Elle servit plusieurs lunes en tant que simple matelot, puis ses capacités furent remarquées par le Second du capitaine, un certain Roland surnommé Le Kill, qui en avait massacré plus qu'il ne savait en compter, selon les rumeurs à bord. Il l'envoya d'abord aux canons, puis l'éleva officier de quart, jugeant qu'elle excellait dans suffisamment de domaines pour mériter ce titre. L'ambition et la fureur sanguinaire de Phadria s'élevèrent comme jamais au cours de sa vie.
Un beau jour, le Galion Déité ramena à son bord une certaines Phadransie, qui semblait destinée à seconder le capitaine Korlanos. Elle conquit le respect du Capitaine très vite et s'éleva sans tarder à bord du vaisseau.

Mais Phadransie que tous nommaient La Noire n'était pas la seule qui avait su grimper en flèche ; ainsi la rivalité que les deux femmes éprouvaient l'une pour l'autre grimpa elle aussi. Phadria n'aimait pas la nouvelle Seconde du Galion Déité, mais ça c'était tout a fait normal, car personne à bord n'aimait Phadransie. Néanmoins, elle n'aurait pu dire qu'elle la détestait également. Les deux femmes ne se parlaient pas, et n'avaient visiblement rien à se dire. Les règles à bord et le Code prévoyaient que respect à bord il devait y avoir, et Phadria su s'y conformer.

Enfin, vint la recherche de la Légende de Lorin, et l'attaque des Sultanats. La cité de Khamsin était destinée à tomber, le Capitaine Korlanos avait obtenu une alliance temporaire de plusieurs vaisseaux pirates. Le raid débuta.

Phadransie à plusieurs mètres devant elle, Phadria Red l'avait suivi, sabres dans chaque main, et avait fait gicler suffisamment de sang pour repeindre en rouge sa chemise blanche. Plusieurs heures étaient passés à une vitesse insaisissable, la folie meurtrière embrasant tout son être. Enfin, il était temps de faire tomber le palais royal. Phadria et Phadransie venaient de se battre presque dos à dos, réduisant le nombre de gardes Khamseins encore debout à une broutille. Les canons du Déité avaient mis la ville a feu et le palais en ruine. La dernière garde du Sultan Azim s'élança, sur leurs sombres destriers. La ville avait été prise par surprise, et le Sultan n'avait pas eu le temps d'en préparer la défense et de lever une résistance. 

Au cours de la bataille, jamais Phadria ne chancela, et ce malgré les trois carreaux d'arbalètes plantés dans sa cuisse gauche et droite. Elle s'écroula au bout de plusieurs minutes, après avoir envoyé mordre le sable et la poussière à près d'une dizaine de soldats Khamseins. Alors Phadria à terre, leva la tête, et pu voir Phadransie La Noire, Seconde du Galion Déité et Maîtresse des opérations, terrasser en une fraction de seconde les deux mercenaires qui lui faisaient face. Leur lourd cimeterre s'abattit dans un écho retentissant jusqu'au tréfonds des ruines de Khamsin. Leur corps en revanche ne firent aucun bruit en s'affaissant. Phadria avait à peine réussi à suivre les mouvements de Phadransie, et sa botte secrète était quasi invisible à ses yeux. Elle ne comprenait toujours pas où, quand, et comment elle avait tapé, mais le résultat était fascinant. 

Se hissant tant bien que mal en prenant appui sur ses sabres, Phadria Red s'était relevé, brisant net les carreaux fichés dans sa chair.
« Je vais chercher cette Gemme, avait dit Phadransie d'une voix lugubre, toi tu es foutue reste ici tu ne pourras pas suivre.

-Non, je viens avec vous ! Je peux marcher ça ira.

Sans crier gare, Phadria avait vu -et sentit- le crochet de sa supérieure se ficher dans sa chair. Elle chuta aussitôt, une flaque de sang grandissante partant du bas de sa hanche. Phadransie La Noire avait souri en s'approchant de Red.

-Ne te crois pas si invincible poupée. Je n'ai peut être pas été assez clair, alors je vais reformuler mes propos pour ta petite personne. Je vais chercher la Légende du Fou. Et je me débarrasse en même temps d'une salope un peu trop ambitieuse. 

Elle avait tiré son pistolet de sa ceinture, et lui avait fiché une balle dans la cuisse.

- Trois balles seulement. L'une d'entre elle au moins n'aura pas été perdue. Sur ce, tu n'oublieras pas de transmettre mes meilleurs vœux à Canërgen lorsque tu le verras, chérie ! »

Un coup de botte en pleine face avait achevé de mettre Phadria Red knock out.

Lorsque la femme s'était réveillée, elle gisait sur le sol, les vêtements imbibés de son sang. Son visage tuméfié la faisait souffrir, et elle bouillit de rage en se remémorant les dernières paroles de Noire. Autour d'elle, un champ de cadavres. Les pirates étaient repartis depuis plusieurs heures surement. Bandant comme elle put ses blessures, claquetant et cliquetant, Phadria Red avait réussi le miracle de se tenir debout, puis de mettre un pied devant l'autre et avancer.

Quelques heures plus tard, une troupe originaire de Levêche était arrivée à sa rencontre. Après avoir été soignée et mise aux arrêts, Phadria Red leur livra avec plaisir toutes les informations qu'il leur manquait concernant la chute de Khamsin, en prenant soin de présenter Phadransie La Noire, Seconde du Galion Déité comme principale protagoniste du carnage. Parvenant à fuir la cité jalouse, évitant par la même une pendaison comme il se devait, Phadria Red passa plusieurs mois dans les Sultanats, laissant à ses blessures le temps nécessaire à leur guérison.

Elle migra quelques temps vers Tahar, en vue bien sûr de rejoindre Port-Argenterie où elle espérait retrouver La Noire et le Déité. 

Le Galion Déité ne semblait pas décidé à mouiller au Port des pirates, et contre toute attente Phadria Red fit la connaissance de Brecianne Leocadas. L'élue divine d'Ariel lui présenta le Seigneur Émeraude comme actuellement au Port, et recrutait un équipage pour faire voile d'ici quelques mois. En attendant, elle préparait, avait-elle prétendu, la ville contre une attaque imminente. 

Phadria Red s'était tout de suite liée d'amitié -si on pouvait parler d'amitié lorsqu'une telle différence d'âge était en jeu- avec Brecianne Leocadas et avait voulu saisir à pleines mains sa chance. Elle avait obtenu auprès de Lily Seth un poste à bord du Seigneur Émeraude, le roi de tous les Navire, et aucun, même le noble Déité, n'avait rien à lui envier.

Phadria Red était aux côtés de Borch Klay lorsque ce dernier servit de guide à la Déesse des Mers et embarqua à bord du Seigneur Emeraude toujours à quai. Phadria Red était également à bord lorsque Phadransie La Noire et Brecianne Leocadas, au seuil de la mort, furent ramenées sur les planches du Navire. 

Sitôt que le Capitaine Léocadas trépassa, le légendaire Seigneur Émeraude changea de mains. C'est là que Phadria fit la connaissance pour la toute première fois du Capitaine Théoden. Sous son commandement, la belle navigua jusqu'à Teikoku, puis de là mouilla dans les Îles de Jade et enfin les Marches d'Acier où elle quitta le bâtiment bien contre son gré.

Après moults aventures et mésavantures, les deux personnages se retrouvèrent presque deux Tours plus tard, alors que le Capitaine Théoden, devenu Commodre, la délivrait des geôles d'une caravelle Impériale qui devait la conduire à la potence. Phadria embarqua plusieurs semaines à bord de la Wicked Wench, et les deux camarades devinrent très vite amants. Laissant la piraterie derrière elle, Phadria se fit à l'éclosion de cette toute-nouvelle passion qui naissait entre eux. Cependant, mandaté par Ariel pour une grande Odyssée, le Commodore Théoden fit le choix de la laisser sur les Îles de Jade. C'est au bout de quelques Lunes plus tard que Phadria Red y fit la rencontre du Capitaine Franco Guadalmedina, pirate craint et redouté qui l'enleva de Kaer sur laquelle elle manqua de finir pendue une troisième fois. Peu de temps après, il l'obligea à l'épouser, ayant une revanche à prendre sur Atÿe, et la faisant également Capitaine à ses côtés de l'Alvaro de la Marca, en échange de quoi elle lui devra un héritier.

Suivant une formation de prêtresse d'Atÿe à bord du légendaire Alvaro de la Marca, Phadria croise dans les Grand'Eaux de l'Ouest, s'en prenant majoritairement aux vaisseaux en partance ou en destination du Nouveau Monde. Épaulant son époux dans son projet de relancer la piraterie sur Ryscior, tous deux prônent une nouvelle forme de cet art, moins violente et sans effusion de sang inutile. Franco Guadalmedina embrasse le projet de devenir le Roi-Pirate de Ryscior, Phadria à ses côtés serait sa Reine.

Il est à noter que les deux époux ne s'aiment pas, et même si ils partagent la même cabine afin de conserver à bord les apparences, tous deux dorment dans des pièce séparées. Franco Guadalmedina a aussi l'alcool exécrable et pour cette raison Phadria lui a interdit d'être ivre à leur bord sous peine de le destituer et l'abandonner au milieu de la Passe.



Galerie d'image :


Spoiler:
 



Spoiler:
 



Spoiler:
 



Spoiler:
 



Spoiler:
 


Spoiler:
 



Spoiler:
 



Spoiler:
 



Spoiler:
 



Spoiler:
 
Spoki







[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Mets ton front sur mon front et ta main dans ma main
Et fais-moi des serments que tu rompras demain
Et pleurons jusqu'au jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Phadria Red Guadalmedina [Réécriture]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Débat : Votre rythme d'écriture
» En cours d'écriture Boule Scintillante | Chaton => Iris
» Une écriture pour le Rohan
» Qualité d'écriture médiocre
» Nouvelles polices d'écriture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryscior :: L'univers :: Présentation des personnages-
Sauter vers: