AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le souk de Guedria [PV King Louis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noire
Heaven can wait
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 24/09/2014
Age : 28
Localisation : Port-Argenterie

MessageSujet: Le souk de Guedria [PV King Louis]   Ven 18 Aoû 2017 - 20:23

Les houles, en roulant les images des cieux,
Mêlaient d'une façon solennelle et mystique
Les tout-puissants accords de leur riche musique
Aux couleurs du couchant reflété par mes yeux.

Baudelaire






Le Sultanat de Guedria était l'un des plus imposant de l'Orient de Ryscior. Avant que Qassim Anar ne l'annexe, sous le nom de Ram, Guedria, gouvernée par le Sultan Khaïr Ed-Kaled avait tout d'une destination touristique majeure ! Port majestueux, architectures atypiques, fakirs singuliers, tours hautes de centaines de pied, souk gigantesque, marchés nocturnes, fumoirs à narguilés, habitants réservés aux accoutrements atypiques. Les femmes voilées et les légendes de milles et une nuits participaient au charme de Guedria. Epargnée lors du raid Elfe Noir qui frappa le continent, Guedria avait rallié l'armée de Ram commandée par le grand Sultan, et ensemble, les sultanats avaient pu se débarrasser de leurs noirs envahisseurs.

Désormais, le Sultanat de Guedria avait perdu son autonomie, et était placé sous l'autorité de sa supérieure, Vindex, capitale de ce qu'on appelait depuis plusieurs Tours maintenant, Ram. Khaïr Ed-Kaled avait plié le genou face à Qassim Anar, et avait reçu de ce dernier sa bénédiction afin de conserver son siège. Même si l'on ne disait plus "Sultan Khaïr Ed-Kaled" mais "Calife Khaïr Ed-Kaled" , et que tout ce qui entrait et sortait de Guedria était contrôlé par Vindex, la cité maritime avait pu conserver toute sa singularité et ce qui faisait sa beauté. Propre et bien mise sur elle-même, Guedria s'était même considérablement enrichie de par son commerce. Son commerce avec ses voisines, Lashiek, Copher, Martek, Alkhala. Son commerce avec la capitale, Vindex. Son commerce avec le reste de Ram, l'un des seul royaume de Ryscior à survivre économiquement parlant grace à son commerce intérieur.

Ce qui faisait la particularité de Guedria, bien moins grande que ses voisines Lashiek, Copher, Martek ou Alkhala, c'étaient tous ses édifices et ses escaliers, formant une ville peu étendue mais vivante à la fois sur le sol, au pied des murs, et en hauteur, sur le toit des bâtiments. De grands ponts liaient les toits entre eux, permettant aux habitants ou aux visiteurs de se déplacer à leur guise. Même si Guedria ne possède ni quartier Nain, ni quartier Impérial ou Oréen, ni le prestige de ses voisines portuaires, il s'agit là d'une très belle cité qui sait ravir tout étranger !

Le grand souk de Guedria se tenait une fois par semaine, la nuit, à l'abri du grand oeil de Lotÿe et de la chaleur. Toutes les classes sociales se cotôyaient sans animosité et il était possible de trouver tout ce qu'on pouvait désirer ! Epices, tissu, fruits, légumes, bétail, animaux en cage, oiseaux parleur, bijoux, narguilés, tabac, oreilles de singe, argenterie, céramique, saucisses, (les fameuses saucisses d'Amar Al Barbeq ! De retour à Guedria ! ) tajines, thé, djinn, fauves en cage et tant d'autres choses ! Des pyromanciens exposaient leurs talents pour quelques piécettes, des fakirs faisaient la démonstrations des leurs pour deux fois moindres, des mercenaires ou des vizirs louaient leurs services, discrets, au coin des rues, les marchands d'esclaves organisaient leurs ventes sous le ciel étoilé.

C'est là qu'un marchand interpella le jeune garçon à l'air un peu perdu et qui déambulait au milieu de ce souk Guedriain et des mille voix criantes de tous côtés. A son air et la couleur de sa peau, le marchand supposa qu'il était Taharien, ou bien venait de l'extrême sud de Ryscior !

« Ohé ohé noble effendi ! Ces singes sont à vous ? Très jolies bêtes ! Besoin d'esclaves pour vous en occuper ? Je reviens tout juste de l'autre bout de Ryscior, dans l'archipel de Blue Lagoon ! J'ai de magnifiques créatures, voyez ! Des femmes, perles de l'Orient ! Mais peut-être n'avez-vous pas les moyens de vous offrir un harem ? J'en ai de plus jeunes, des filles qui n'attendent que vous pour leur expliquer comment on en fait des femmes. De très beaux lots, effendi ! Une magnifiques chahr el aassal. Ne rêvez-vous pas d'une épouse ?

Il tira un peu sur la chaîne qui liait entre elles les femmes voilées qu'il exposait.

- Approchez ! Approchez ! De loin, vous ne verrai pas grand chose, sidi ! »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raja Kunyuk
Le Roi des Singes
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 09/08/2017

MessageSujet: Re: Le souk de Guedria [PV King Louis]   Lun 21 Aoû 2017 - 14:09

Raja s'approcha du marchand et de ses esclaves, non sans un regard froid à l'adresse du marchand vendant d'autres humains. Jusqu'où allait la cruauté des humains "civilisés" ?
Tangka semblait intriguée par cette vente et en même temps attristée. Elle faisait signe à Raja de les libérer, ce que cet idiot de marchand pris pour une demande de jeu :

-Je vois que votre chimpanzé a envie de jouer avec elles ! Qu'en dites-vous effendi ? Une compagne de jeu pour votre animal ?

-Si tu savais... *marmonna Raja dans sa barbe*

-Pardon ?

-Je vais en prendre 6. Quatre fillettes et deux femmes.

Le guerrier de la forêt désigna deux jeunes filles à la peau mate et aux cheveux noirs frisés, et deux autres aux cheveux lisses et châtains foncés. Pour les femmes il choisit une femme grande, faisant presque sa taille, semblant très gracieuse et assurée, possédant des yeux verts de jades et de longs cheveux lisses d'un noir d'ébène. L'autre femme qu'il choisit était un peu plus ronde, moins assurée mais ayant tout de même un charme incontestable, ses yeux noisettes montrant sa douceur et ses cheveux bouclés châtains foncés. Toutes deux avaient la peau mate.

Son choix effectué, le marchand lui adressa un sourire respirant la fausseté et lui déclara jovial :

-Quel sera votre prix ? J'espère que vous avez les moy...

-50 pièces d'or. *le coupa Raja*

L'homme fit mine de réfléchir quelques secondes puis accepta en lui donnant les laisses de ses esclaves. Mazaks n'avait cessé de grogner dans son coin depuis que Raja s'était approché du marchand. Il n'aimait vraiment pas l'esclavagiste.

Les 50 pièces d'or données, Raja s'éloigna avec ses nouvelles esclaves, puis un peu plus loin, dans une ruelle sombre il les libéra de leurs colliers, et s'adressa à elles d'un ton doux :

-Vous êtes libre maintenant. Si vous voulez vous pouvez me suivre, si vous vous voulez vous débrouillez seules, je vous souhaite bon courage et je peux vous donner de l'argent.

Kakuatan était resté plutôt silencieux et surveillait que personnes ne puisse venir les déranger. Le gorille pouvait presque sourire à l'acte de bonté de son frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le souk de Guedria [PV King Louis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» VOILA LE PATRON DE MICHELLE PIERRE-LOUIS
» Le premier ministre Michèle Pierre-Louis au mini-sommet économique de Punta Cana
» Mirlande Manigat prend position pour Madame Michelle Duvivier Pierre-Louis
» Que pensez-vous de cette intervention de Levaillant Louis Jeune au Nouvelliste
» Le projet de Michele Pierre-Louis.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryscior :: Ryscior :: Ram-
Sauter vers: