AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il faut GRUUUIKK pour vivre, et non vivre pour GRUUUIKK [PV Argorg]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Boukle d'Or
Puteborgne de Polmuriel
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 32
Localisation : La frontière Hasdrubienne

MessageSujet: Il faut GRUUUIKK pour vivre, et non vivre pour GRUUUIKK [PV Argorg]   Mer 20 Sep 2017 - 15:33




A la frontière entre le Royaume Halfelin et celui de Hasdruba, ravagé par la guerre, se tenait une petite petite forêt bordant un col de montagnes. C'est là que Boukle d'Or, venant tout droit du sud de Ryscior Grande Lagoon, voyageait, dans le but d'atteindre les Îles de Jade. Elle avait ainsi, au cours du dernier Tour, traversé le Vieux Monde de part en part. De l'Archipel aux eaux turquoises, l'ancienne flibustière avait joint la mer Intérieure par voie maritime, en traversant le fleuve Amazonien. Elle s'était trouvée ensuite aux frontières Oréennes, mais n'avait pas pris le temps de jouer les touristes, car de là elle était repartie vers le sud, accompagnant une troupe de mercenaires. Le sable brûlant Taharien ne l'avait pas empêché de joindre l'Oeil d'Ondée, une embarcation l'y attendait afin de l'emmener droit sur les rives du Dargor, prenant sources sur la mer d'Argile. Il avait encore fallu traverser des forêts, des cols, des vallées, encore des cols, encore des forêts, les gorges d'acacia, les futaies sauvages, toute une étendue de champs paysans, puis encore des vallées pour enfin atteindre les frontières Halfelines sous une pluie diluvienne. Et le climat n'avait rien à voir avec les chaleurs tropicales et caniculaires de Grande Lagoon ! Les nuits étaient fraîches, et elle gardait désormais ses bottes aux pieds pour dormir. Par ailleurs, des échos lui étaient venus, comme quoi la guerre contre les Seigneurs de la non mort déchirait Hasdruba, et le Roy Palmellas lui-même était parti en campagne. Une campagne qui durait depuis plus d'un Tour ! Hasdruba n'était que l'ombre d'elle-même, hiver et terreur, et Boukle d'Or n'avait pas pris le risque de s'enfoncer trop avant dans les terres. Pour l'heure, elle traversait un bois d'aubépines, de pins et de néfliers dans l'espoir de joindre les côtes Halfelines pour s'embarquer jusqu'à Tanequil, dans les Îles de Jade !

Son petit familier, GRUUUIKK, trottinait gaiement jusqu'au lac qui se profilait sous l'oeil de la vagabonde, afin d'y plonger son groin boueux. C'est alors que jaillit des fourrées un fauve gigantesque, assurément le plus gros que Boukle d'Or avait vu de sa vie, griffes en avant, et qui se jeta sur le pauvre petit cochon sauvage. GRUUUIKK hurla GRUUUIKK tandis que les pattes gigantesques se refermaient sur lui, et sa dernière heure serait venue sans aucun doute si Boukle d'Or n'avait pas bondi à son tour, collant son poing au visage du matou rayé qui cracha une dent ensanglantée sur le sol tandis que sa proie s'enfuyait derrière un buisson en grommelant !

Boukle d'Or se dressa, bien droite, les poings en avant et prête à frapper de nouveau, faisant face au fauve rugissant qui paraissait furieux de s'être fait agresser de la sorte !

« On touche pas à GRUUUIKK, sale bestiole !

C'est alors qu'elle sentit une main gigantesque la soulever par le col de sa veste. Et un Orc gigantesque, aux crocs proéminents, glapir d'un air froid :

- On touche pas à Attila, petite.

Elle battit alors des jambes, espérant par là retoucher le sol !

- On touche pas à GRUUUIKK !!! répéta-t-elle. C'est ton Gros Poilu qui a agressé mon cochon !

On entendit alors un bruit dans les buissons, et un homme, mains ligotés derrière le dos et sac de toile sur la tête, prenait ses jambes à son cou ! Boukle d'Or poussa un cri, tout en gesticulant à dix pieds du sol !

- AAAAAAH ! Repose-moi ! Repose-moi vite ! J'm'excuse pour ton chat ! Y a le butin qui est en train d'se faire la malle là ! »



GRUUUIKK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argorg Uktathagh
Premier Orc de Ryscior
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 30/06/2015
Age : 53
Localisation : Suivez le bébé et vous verrez

MessageSujet: Re: Il faut GRUUUIKK pour vivre, et non vivre pour GRUUUIKK [PV Argorg]   Mer 27 Sep 2017 - 21:39

Le navire qui ramenait Argorg des Îles de Jade l'avait déposé au Royaume des Halfelins, là où il avait été séparé de Phadria pour la première fois. Il oublia vite ces sombres souvenirs et se concentra sur l'avenir, désireux de parcourir le monde à nouveau.

Alors qu'Attila était parti en chasse, Argorg se baladait tranquillement dans cette forêt après avoir atterri ici. Il entendit un cochon sauvage hurlé puis ce fut le tour de son compagnon félin. L'orc se précipita dans la direction du bruit. Il y trouva une jeune femme borgne faisant face à son tigre.
Attila grognait et il dit à Argorg mentalement qu'elle l'avait frappé.

-On touche pas à GRUUUUIK sale bestiole !

Le géant vert posa une main menaçante sur l'épaule de la combattante et lui souleva le col de la veste, jusqu'à ce qu'elle n'ait plus pied.

-On touche pas à Attila, petite.

Elle battit alors des jambes, espérant par là retoucher le sol.

- On touche pas à GRUUUIKK !!! *répéta-t-elle* C'est ton Gros Poilu qui a agressé mon cochon !

On entendit alors un bruit dans les buissons, et un homme, mains ligotés derrière le dos et sac de toile sur la tête, prenait ses jambes à son cou ! La guerrière poussa un cri, tout en gesticulant à dix pieds du sol.

- AAAAAAH ! Repose-moi ! Repose-moi vite ! J'm'excuse pour ton chat ! Y a le butin qui est en train d'se faire la malle là !

L'orc haussa un sourcil et soudain, sortit du couvert des arbres Plagt et Spoki. Argorg demanda poliment à Plagt

-Tu peux le chopper, s'il te plaît ?

Ce qu'il fit sans aucunes difficultés. L'homme gesticulait dans tous les sens pour essayer d'échapper la poigne de fer de l'ogre. Ce qui ne marcha pas. Le shaman se tourna de nouveau vers la borgne et lui demanda d'un ton neutre

-Bon. Maintenant tu vas te présenter, m'expliquer ce que tu fais-là, et qui est ce type.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boukle d'Or
Puteborgne de Polmuriel
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 32
Localisation : La frontière Hasdrubienne

MessageSujet: Re: Il faut GRUUUIKK pour vivre, et non vivre pour GRUUUIKK [PV Argorg]   Dim 1 Oct 2017 - 16:57

Je m'en allais, les poings dans mes poches crevées ;
Mon paletot aussi devenait idéal ;
J'allais sous le ciel, Muse ! et j'étais ton féal ;
Oh ! là ! là ! que d'amours splendides j'ai rêvées !

A.Rimbaud



Le compagnon du géant à la peau verte qui la soulevait de terre avait, quant à lui, soulevé son compagnon d'infortune. Mains liées derrière le dos, sac sur la tête, le gus s'agitait en tout sens !

« Je l’emmène jusqu'aux Îles de Jade, lâcha Boukle d'Or toujours sous la poigne du colosse Orc. Bon, tu peux me poser par terre maintenant ?
- Tu vas me dire qui tu es et qui est ce type. Et sois précise, rugit ce dernier sans pour autant la poser au sol.
-  Je m'appelle Boukle d'Or, j'viens de très loin, je te l'ai dis. Lui il m'a causé quelques emmerdes, je l'emmène jusqu'aux Îles de Jade.
- Les Îles de Jade ? demanda le barbare en haussant un sourcil. Hm... Voyons d'abord qui est ton ami. Plagt, retire le sac sur sa tête !

Plagt, nota mentalement Boukle d'Or. Donc celui qui ressemblait à un Ogre se nommait Plagt. Et effectivement, Plagt qui tenait son captif au creux de sa main gigantesque, utilisa son autre main afin de le découvrir. Au même instant, la pirate borgne retroussa ses babines afin de planter ses dents dans l'avant bras de l'Orc, qui s'était un peu trop approché à son goût ! Il poussa un cri, et elle tomba au sol !

- ARGH !! Espèce de sale petite...!

Mais Boukle d'Or avait déjà pris les jambes à son cou, bondissant jusqu'à l'Ogre qui, sans qu'elle ne sache pourquoi, avait poussé un rugissement effrayé, envoyant valser contre un tronc Guadalmedina, qui ne put extérioriser sa douleur autant qu'il l'aurait voulu à cause de la chaussette enfoncée dans sa bouche !

- HE ! Te gêne pour abîmer ma marchandise toi !

Mais l'Ogre, paraissant encore effrayé, envoya frapper le prisonnier furax contre un autre tronc, avant de le lâcher comme s'il venait de se brûler ! Les deux bras déboîtés, Franco Guadalmedina s'écrasa au sol, aux pieds du géant qui manqua de peu de l'écraser !

- Je ferai mieux de le tuer maintenant... ! dit l'Orc l'air indifférent, croisant sur son poitrail gigantesque ses deux bras énormes.

Boukle d'Or s'interposa immédiatement, les bras en avant !

- Non ! Non ! Non ! Non ! Tu sais combien vaut la tête de ce type dans les îles ? Je crois que tu saisis pas bien la situation !
- Je le connais bien plus que tu ne le pense. Et puis c'est sa "tête" qu'ils veulent. Pas forcément le reste !

Alors que, au sol, sa dandinait Franco en rengorgeant sa douleur, GRUUUIKK s'était tranquillement éloigné afin d'aller dénicher des glands sous les feuilles.

-  Ils donneront plus si ils ont le corps avec la tête !

L'Orc cracha, littéralement.

- Mouais. J'ai pas envie que cette ordure s'échappe et ne fasse encore plus de mal qu'il en a déjà fait.

Derrière elle, Franco Guadalmedina, les cheveux en bataille, la moustache hirsute, s'agitait de plus en plus !

- Comment tu veux qu'il s'échappe il est...Hé ! Mais attends ! Tu le connais ?
- Ouais, on se connaît. Il m'a fait de sales coups. À moi et mes proches. Si tu tiens tant à l'emmener aux Îles de Jade, on va s'assurer qu'il y aille bien avec toi. Plagt ! Soulève-le, et le ménage pas !
- Whaou ! Tu as l'air efficace toi et le grand costaud là. Bon bah ca va, j'accepte ! Tu sais comment on va jusqu'aux Îles de Jade, au fait ?

Tandis que Franco décollait de nouveau, sans aucun ménagement de la part de l'Ogre, le Grand Vert appela à lui son chat rayé, caressant sa grosse tête borgne.

- Ouais, j'en viens en fait. Il faut prendre un bateau à un port du royaume des Halfelins et aller jusqu'aux Îles. Là on pourra livrer l'autre connard.

Soudainement intriguée, n'ayant jamais assistée à d'exécution publique, Boukle d'Or demanda :

- Ca sera quoi, tu crois ? Décapitation ? Pendaison ? On va le tuer à coups de batte ?
- Je dirais une pendaison. Si c'est une décapitation j'en fais mon affaire ! dit l'Orc en se grattant le menton.

Boukle d'Or parait réfléchir un instant, puis elle sourit de toutes ses dents !

- Bon, ca me va ! Et toi qui le connais bien, tu sais de combien est la somme pour cette tête là ?
- Pas vraiment, non. Tout ce que je sais, c'est que sa tête vaut cher. Très cher !
- Bon parfait ! Alors tu m'accompagnes, et nous on accompagne la tête jusqu'aux Iles de Jade ! conclut la pirate pour qui tout était réglé !
- Arrache-lui une jambe Plagt, ça le calmera, laissa alors tomber l'Orc en lorgnant d'un air mauvais le captif !
- Et sans jambe, il marche comment ?
- Il aura juste une jambe en moins. Et puis on le porte une bonne partie du voyage.

Boukle d'Or se concentra !

- Oui. Mais si ça le tue ?
- Il ne mourra pas si on cautérise rapidement la plaie.

Décidément, ce géant tout vert lui plaisait ! Il avait réponse à tout !

- Ah ouais, c'est vrai. Pas con la cautérisation !
- Bon allez. Plagt, pose-le au sol.

L'Ogre posa le pirate et le força à rester immobile de ses mains puissantes, tandis que le captif beuglait à s'en déchirer la gorge. Argorg prit sa hache en main, une hache gigantesque qui devait faire au moins la taille de Boukle d'Or, bloqua la jambe gauche du pirate et trancha d'un coup et net puissant au-dessus du genou avant que qui que ce soit n'ait eu le temps de dire "ouf"! Une gerbe de sang éclaboussa les visages de l'Ogre, de l'Orc et de la pirate ! Les arbres, ainsi que l'herbe aux alentours se retrouvèrent constellés également de sang frais ! Boukle d'Or constata avec beaucoup d'esprit :

- Il est plus calme maintenant.

L'Orc, ayant finit de préparer un feu qu'il alluma avec son briquet à silex, commença à faire chauffer sa lame de couteau puis dit d'un ton détaché :

- Tu m'étonnes. Il a perdu du sang et la douleur doit l'avoir tétanisé.

Puis, la lame chauffée, l'Orc retroussa le pantalon et la planta dans la plaie, cautérisant la blessure puis la banda avec un kit de soin qu'il paraissait avoir sur lui. Boukle d'Or observa consciencieusement.

- Tout ça m'a donné faim par l'enfer ! Profitons-en pour casser la croûte, hein !

Il approuva et dit à sa bestiole d'aller chasser, lui disant bien de ne pas ramener de sanglier.

- J'ai des baies, du pain et du fromage, en attendant que le gibier arrive.

Boukle d'Or accepta volontiers l'invitation ! Et lorsqu'elle s'assit en tailleur, commençant à dévorer sans ménagement les baies et le fromage du Grand type Vert, elle demanda :

-Moi c'est Boukle d'Or. Mais toi tu m'as pas dis ton nom.

Il lui sourit, dévoilant une rangée de crocs jaunes.

- Moi c'est Argorg. »

~



Tandis que Boukle d'Or veillait au coin du feu allumé la veille par Argorg, assurant son tour de garde, ce dernier fit un rêve étrange. Au cœur d'un paysage étrangement sombre, où aucune lumière ne filtrait, deux yeux jaunes, luisants, le dévisageaient. Et lorsque le shaman tente de s'approcher de ces yeux là, il peut enfin distinguer, encore plus noir que les ténèbres l'entourant, les contours d'un fauve de très belle allure. Et dès le moment où l'Orc tend la main, essayant de toucher cette panthère restant obstinément silencieuse, l'animal disparaît en un volute de fumée et les ténèbres s'abattent autour d'Argorg qui s'éveille, tranquillement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il faut GRUUUIKK pour vivre, et non vivre pour GRUUUIKK [PV Argorg]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il faut GRUUUIKK pour vivre, et non vivre pour GRUUUIKK [PV Argorg]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ô mon amour c'est le jour parfait, pour ne rien faire ou pour crever.
» Faut-il vivre pour manger ou bien manger pour vivre ? [ Marie Thérèse ]
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Vivre et mourir, en ce jour [PV Atlas]
» "Il faut que je sois cruel, rien que pour être humain."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryscior :: Ryscior :: Hasdruba-
Sauter vers: