AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Réécriture]Une barde parcourant les routes

Aller en bas 
AuteurMessage
Triss Miders
Rossignol d'Acier
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 21/05/2015

MessageSujet: [Réécriture]Une barde parcourant les routes    Lun 11 Déc 2017 - 17:59

Nom : Miders
Prénom : Triss
Race : Humaine
Age : 25 tours
Sexe : Féminin
Origine : Tahar
Lieu de résidence : Nomade
Métier : Barde
Position sociale : Elle vit de ce qu’elle gagne en tant que barde, bien plus souvent payé d’un repas et d’un logement qu’en pièce trébuchante. Elle est donc pauvre mais personne ne refuse un barde chez lui. Cela serait se porter préjudice.
Point de vue religieux : Grande croyante de Filyon, elle lui adresse une prière à travers chacune de ses chansons. Chacune est en soi un hommage à son talent qu’elle lui ai offert, lui permettant de vivre et de chanter ses louanges. Elle aimerait d’ailleurs bien mieux servir la déesse mais sa position ne lui permet pas plus.
Sinon même si son point de vue ne touche pas à la croyance, de part son grand respect envers la vie, il lui arrive d’espérer qu’Elis soit bien accueillant envers ceux qu’elle a connu et qui ont passé l’autre monde.

Caractère : Triss est une barde comme on pourrait l’imaginer. Curieuse, qui sait se mettre en avant, se montrer, se faire entendre et surtout écouter. Mais derrière cette image, il en existe aussi une autre qui a tendance à plus se cacher, à rester moins en avant, qui écoute et profite des merveilles de la vie et de la nature, accompagné parfois de quelques accords. De part ces deux images, Triss est autant sociable que de nature solitaire. Elle a tendance à se montrer mais la solitude l’aide à se recharger.
En plus de cela, elle voue un grand respect envers la vie. Cela ne veut pas qu’elle ne tue jamais mais elle préféra ne pas en arriver là, s’il y a d’autres possibilités.
Phobie(s) : Elle a peur des massacres suite à son enfance.
Santé : En bonne santé et sans handicap, elle est quand même assez mince. Mais cela ne l’empêche de savoir se défendre, ou fuir, si le besoin le demande.
Main : Ambidextre 
Compétences : En tant que barde, elle maitrise autant le luth et le chant. Il lui arrive aussi d’utiliser une harpe mais elle le maitrise moins bien que ces deux autres arts. Elle possède les talents qui font d’un bon barde, celui de trouver et donner l’information.
Mais résumer Triss à une barde sans défense serait une erreur. Même si elle ne se balade pas avec d’armes sur elle et qu’elle ne s’entraine plus quotidiennement, elle pourrait poser de nombreux soucis à un combattant, hormis les plus entrainés.

Physique : Jeune femme dans l'âge de la fleur munie d’une longue chevelure noire et à la peau sudiste. De par son physique, elle a tendance à attirer l’attention des hommes, même si elle a plus tendance à les repousser. Certains auraient tendance à la dire magnifique mais elle est bien plus humble. Même si elle est au-dessus de la moyenne, dire d’elle qu’elle est la plus belle des femmes, est un mensonge.
Au niveau de sa tenue, elle porte des tenues plutôt légères au couleur chaude, faisant penser à son origine. Du rouge, passant par le jaune avec une touche de blanc, elle a de quoi attirer l’œil. Mais bien plus souvent, elle garde le tout pour la scène et en cache une partie lors de ces voyages sous un manteau de voyage ayant autant pour but de la protéger du temps que du regard des autres.

Famille et entourage : Triss considère ne pas avoir de famille, excepté un demi-elfe l’ayant accueilli et adopté. Celui-ci a fait ce qu’elle est, une fervente disciple de Filyon.  
Sinon lors de ces voyages, quelques personnes ont marqué Triss. Il y a tout d’abord Baldassare Everhell, qui a été plus qu’un bon compagnon de voyage, même si cela lui a coûté la vie. De plus, c’est de lui que lui vient son luth quelque peu magique.
Il y avait aussi et surtout un étrange inconnu qu’elle avait rencontré lors d’un court moment qui comptait beaucoup pour elle. Lors de ces quelques semaines, qui en avait duré bien plus pour elle, elle avait vécu avec lui, dans la musique, sans questionnement de qu’il était, d’où il venait ou d’autres informations futiles. En partant, en pleine nuit, il lui avait offert sa harpe, qui selon ses dires, appartenait un elfe des temps anciens, Rhapsode.

Histoire : Orpheline venant des terres du Sud, du Tahar et recueilli par un semi-elfe où elle vivait avec lui comme seule compagnie, son voyage et son départ a été une délivrance mais aussi une dure décision. N’ayant plus de souvenir de ses véritables parents à part d’horribles images de massacre, Farior a été donc son père pour elle.
Après ce départ, elle put voyager à travers le monde de Ryscior avec divers objectifs. Mais tout ceux de vengeance envers la pourriture de la race humaine a été abandonné et apaisé dans son véritable objectif : répandre l’art de la musique et la bonne parole de Filyon.
Elle a donc croisé d’abord la terrible Phadransie, une brute sans cœur et Baldassare, qui a été une deuxième figurine paternelle pour elle. La première était un monstre n’ayant marqué Triss que par son intérêt pour la boisson tandis que le deuxième a été une sorte de deuxième père, guide, l’ayant conseillé. Elle l’a d’ailleurs recroisée lors d’encore un nouveau voyage en mer pour récupérer son équipage. Mais cela a été un véritable échec où celui-ci fut tué par son propre frère, le voyant comme un pirate. Il exécuta aussi l’équipage parti sans son capitaine. Celui-ci ne laissa que dégoût dans la bouche de Triss et aucune trace de son prénom.
Elle croisa aussi la belle et magnifique Phadria qui lui a chamboulé le cœur et forcer à écouter ses sentiments, la poussant à la suivre à travers une sorte d’aventures où elle vivait cachée de tous sauf de Phadria. Mais cette flamme d’amour n’était pas réciproque et elle partit donc comme elle était venue, telle une ombre, laissant son amour s’envoler avec les courants marins.
Elle croisa aussi cette inconnue avec qui, elle vécut une genre de relation spéciale où tout n’était que musique. Un moment de bonheur après ces chagrins de la vie et l’enterrement de sa seconde figure paternelle. Mais cela ne dura pas aussi, encore une fois. Tout s’arrêta comme ça avait commencé, où il partit aussi telle une ombre.

Depuis, Triss parcoure encore le monde avec pour seul but de profiter de la vie avec ces pires et meilleurs instants. Même si elle nourrit des projets ambitieux, seule, elle ne peut y arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Réécriture]Une barde parcourant les routes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Débat : Votre rythme d'écriture
» En cours d'écriture Boule Scintillante | Chaton => Iris
» Gare aux fromages géants au bord des routes suisses...
» Anaël, le barde errant des Havres
» Alessio - Barde et escroc [manque sorts]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryscior :: L'univers :: Présentation des personnages-
Sauter vers: