AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Capitaine sur le pont !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Commodore Theoden
Favori d'Ariel
avatar

Messages : 333
Date d'inscription : 21/08/2014
Age : 19
Localisation : Les Terres d'Albion.

MessageSujet: Capitaine sur le pont !   Ven 22 Aoû 2014 - 0:13



    Nom : de Nevers


    Prénom : James


    Surnom : Theoden (Seul nom connu qui lui soit attribué, selon son souhait de garder un certain anonymat durant ses divers voyages.)


    Race  : Homme


    Âge : 37 Tours.


    Sexe : Mâle 


    Origine : Cité de Kelvin 


    Lieu de résidence : Le Wicked Wench, frégate de 74 canons remontée des profondeurs par Ariel. 


    Métier : Officiellement, Théoden est Capitaine du seul et unique navire de la flotte militaire des Marches d'Acier. Mais il a également juré fidélité à Malene, la Reine des Elfes Blancs qu'il souhaite servir en observant pour elle le monde par delà la Grande Barrière de Tempête. 


    Position sociale :Ancien Aspirant Officier de la Flotte de Kelvin, puis Maître de la Confrérie des Pirates, il un temps Capitaine du Seigneur Emeraude avant d'y renoncer au profit de son ancien vaisseau renfloué par Ariel. .


    Point de vue religieux :Ayant voué toute sa vie un culte à la Grande Reine des Océans, Ariel, Théoden eut la chance de la rencontrer. Si tout bon marin a un jour souhaité parler à sa suzeraine, le Capitaine lui en sortit en un lamentable état. L'expérience de la morsure d'une sirène, et le revers de fortune qui accompagna son désaveux de la déesse le poussa à abandonner le Seigneur Emeraude et à se retirer un temps des affaires de la Grande Garce. Naturellement toujours fidèle à Ariel, Théoden développe néanmoins un certain intérêt pour la Déesse Atyë et renoue avec son âme Romantique jusqu'alors muselée par la violence de son quotidien et la nécessité de s'imposer à son propre bord sans titre d’Élu.


    Caractère : Généralement franc, droit et honnête, Théoden accorde généralement peu de place aux vices du mensonge et de la perversion dans sa vie. Sa vie, justement, il la vit longtemps comme une longue ligne droite tracée au fil de l'épée vers son but ultime : le poste d’Élu divin. Evidemment, sa condition d'ancien pirate déchu et déçu lui a inculqué les bénéfices que l'on pouvait parfois tirer d'un mensonge ou deux. Et il n'est pas exclu que Théoden use de stratagèmes peu conventionnels ou à la morale douteuse pour s'en sortir. Hors des affaires, le Capitaine s'avère être un homme amoureux de son navire anciennement connu sous le nom de Rappahannok. Maintenant au double service des Elfes Blancs (auquel il voue une certaine admiration et un profond respect) et des Marches d'Acier, il est frappé d'un retour à la moralité. Sa rage ne s'exprime qu'en de rares occasions, néanmoins il apparaît depuis un tour qu'il a développé une haine viscérale de la Piraterie et plus encore des Marchands d'Amazones. Des peurs, il en a peu mais ce qui est certain c'est qu'il fera tout le nécessaire pour s'assurer la mort du commerce de la chair qui sévit depuis la Jungle.


    Phobie(s) : Rares, elles existent pourtant. Fort heureusement, il est rarement possible de rencontrer une déesse à tous les coins de rues. Car depuis sa rencontre avec Ariel, Théoden a développé une certaine crainte de sa déesse tutélaire. Cette crainte ne s'exprime que par le biais d'un nouveau tête à tête, comme il est sortit de son dernier rendez-vous avec la Grande Garce en piteux état. Etrangement, cette peur il la projette également sur Atyë à laquelle il voue un amour et un respect profond. Bien que moindre, cette peur risquerait de surgir lors d'une prochaine rencontre...

Comme autre phobie, plus profonde cette fois, Théoden compte la nécromancie. Là encore, la peur n'est pas si viscérale comme il n'en a jamais croisée de sa vie. Et de fait il ne craint ni les morts vivants ni les squelettes. Mais ayant été très jeune amené à la guerre par son post dans la Flotte Militaire de Kelvin, il rencontra bien tôt la mort et l'offrit plus qu'à son tour à des gens parfois innocents. Il a désormais peur de voir revenir des traces de ce passé où il n'avait pas la main mise sur sa liberté et l'opportunité de choisir sur qui tirer. [/list]

    Santé :La réponse ici se trouve dans son métier. C'est un Marin ! Ainsi, comme tout bon marin, Theoden est un homme solidement bâtit. Conçu pour se faufiler dans la mâture jusqu'au sommet du grand mât, il se trouve tout de même assez robuste pour tenir la barre en pleine tempête, ou charger des caisses de denrées dans les cales du navire.


    Cela dit, il faut noter qu'une grave blessure à l'épaule gauche le força à abandonner son ancien style de combat, basé sur l'emploi de deux sabres d'abordage. Trop lourds pour son bras gauche affaiblit, il préféra donc à son arme de frappe une délicate main gauche, plus légère et courte, conçue pour les fentes rapides et d'estocs. Sa main droite elle, toujours bien portante, adopta donc un élégant sabre d'officier -symbole de son rang de Capitaine- robuste et ouvragé.


    Main : Ambidextre, donc.


    Compétences : Marin de profession, et bretteur hautement qualifié, Theoden n'a pas son pareil pour délivrer la mort avec une paire de lames. Du couteau à beurre à la Schiavone, tout ce qui dispose d'une poignée, d'une garde et d'une lame se transforme en arme de mort entre ses doigts. Cependant, la blessure qu'il a reçut à l'épaule gauche un jours, l'empêche d'user convenablement de son mousquet, et le rend parfaitement inefficace dans un éventuel combat à distance. Ayant été Capitaine de Vaisseau pendant une quinzaine d'années, Theoden apparaît comme étant un homme de mer d'excellence. Boussole en main, ou simplement avec une carte, voir aucun des deux, il dispose d'un sens de l'orientation remarquable. En mer, il ne lui faut que peu de temps avant d'acquérir une certaine loyauté de son équipage, contrairement à sur la terre ferme, où il accumule à tours de bras ennemis et conspirateurs de toutes sortes.
    Depuis les ravages de l'Ost-Noire, survenu il y a quelques temps déjà, Théoden compte comme étant l'un des plus brillants Capitaine de l'Ancien monde. Ses prouesses à la barre d'un vaisseau inspire une certaine crainte et sa notoriété va en croissant.
    Il développe aussi depuis quelques mois maintenant un intérêt certain pour l'escrime classique. Et si sa fameuse Botte Nevers n'a encore jamais été parée, il travaille déjà sur une nouvelle botte secrète.


    Oh et... il tient plutôt bien l'alcool !


    Physique : En pleine fleur de l'âge, Théoden est un homme robuste. Accommodé à la vie des gens de mer, il dispose d'une constitution forte, et d'une musculature remarquable. Avec l'oeil franc et la stature droite des anciens élèves officiers de la Marine de Kelvin, il ne peine que rarement à prétendre à une quelconque origine noble, lorsque le besoin s'en fait sentir ! Peu avare en vêtements, du moment qu'ils sont toujours robuste et élégant, il se complet à porter son ancien manteau d'Officier de la Marine, maintenant râpeux et troué. Une bonne paire de bottes à revers lacées, une chemise, un gilet, et une paire de ceintures bien ajustées suffisent à lui apporter confort et protection lors de ses jours en mer. Néanmoins, car tout bon capitaine se doit d'imposer un moment ou à un autre son respect à son équipage, Théoden arbore un tricorne brodé d'un liserait doré, sur laquelle une cocarde aux couleurs de son navire s'était vu épinglé. On trouve également à sa ceinture un mousquet fort élégant, quoi que simple, et un sabre droit à la garde ouvragée. Le pommeaux, lui, représenterait une miniature d'une représentation d'Ariel, pour l'heure seule femme de la création ayant trouvé grâce aux yeux du Jeune Capitaine ! Une seconde lame, plus courte et fine, pend de l'autre côté de sa ceinture, contre son flanc droit. Cette main gauche, légère et pointue, remplaça le second sabre du marin, après qu'il fut gravement blessé lors de la bataille de la Baie de la Gardienne, où son navire fut abordé par des groupes de Gobelins. Du reste, il dispose d'un visage fort beau, aux traits fins et droits. On lui reconnait une paire d'yeux gris acier des plus charmants, un nez franc, et des lèvres fines, mais pas moins désirable ! Son visage est encadré d'une tignasse longue à la couleur noire comme les abîmes ramenée en une queue de cheval basse, souvenir de ses années en tant qu'officier dans l'armée. On lui connaît également une fine moustache et un bouc fin couvrant à peine sa lèvre supérieure, et son menton.


    Famille et entourage :Orphelin, Théoden connu dans son enfance pour seule famille son ami Bolch avec qui il noua une relation forte. Pour ainsi dire son frère, il disparut néanmoins de la vie du Capitaine un jour où une rixe avait éclaté dans leur repère de petits voleurs. Alors recueillit par un Amiral de Kelvin du nom de Philippe de Nevers. Le petit nourrit vite une profonde admiration pour cet homme à la forte stature et à la morale irréprochable, tant et si bien qu'il se plia sans conteste à ses ordres et devint en quelques tours à peine l'un des meilleurs éléments de son bord. Le vieux marin, ayant passé la cinquantaine et sans héritier adopta le jeune homme qu'il était devenu. Ainsi, Théoden fut rebaptisé et reçu de son père adoptif le prénom de James, et le nom des de Nevers.


    Histoire : Tout commença un beau jours du règne d'Isielle. Quoi-que "beau" n'est pour ainsi dire jamais le terme juste pour désigner une journée à Kelvin. Comme souvent en cette saison, une pluie lourde et odorante tombait sur la cité portuaire, noyant citoyens et gardes sous un flot d'eaux tout droit refoulées des égouts. Alors, à l'abris d'une taverne, un groupe d'enfant avait trouvé refuge à une table près du feu.Parmi ses enfants, un garçon d'une dizaine d'année approximativement, les cheveux noirs en bataille, amassait une pile d'oranges, devant ses camarades. Tous semblaient joyeux, après ce qu'ils appelaient une "bonne journée de travail" ! Mais comme jamais rien ne dure, leur joie se mua vite en peur, lorsqu'entra dans le modeste établissement tout un détachement de la garde de Kelvin. Le doute ne plana guère longtemps, quand aux intentions de ces gens d'armes, surtout lorsque l'un d'eux pointa la table où siégeaient les enfants du doigt en hurlant aux voleurs. La suite ne fut qu'un très rapide et chaotiquement enchaînement d'évènements. On entendit une armada d'imposants soldats se ruer sur la table, en renversant tout sur leur passage, et les hurlements d'enfants en pleine lutte. Dans le chaos de la lutte, aussi futile soit elle pour les voleurs, quelques-uns purent fuir. Parmi les heureux rescapés de cette brutale rafle, était un certain garçonnet, connu sous le pseudonyme de Théoden. Théoden, justement, avait hélas été séparé de ses compagnons lors de leur fuite en catastrophe, et s'était retrouvé en quelques instants caché au fond d'une caisse de marchandise, puis malencontreusement embarqué sur un navire de la marine Kelviniste. Vite découvert, le jeune garçon fut vite placé mit aux fers, et placé sous la coupe des lois en vigueur dans la Marine. Puis le voyage avançant, Théoden apprit à mettre ses talents de grimpeur au service de l'équipage, en l'absence d'un quelconque espoir d'être relâché ou que ses amis viennent le sauver. Ainsi passèrent nombres de tours, que l'ancien délinquant passa entre la poupe et la proue du même vaisseau, occupé à apprendre et à gravir les échelons, uns à uns. D'abord simple mousse, il devint matelot, puis cantinier (pour très peu de temps, au vue de ses qualités de cuistot), vigie et enfin Aspirant-Officier sous la garde du Capitaine. Mais hélas, comme souvent, nombres des qualités de Capitaine échappaient à Théoden. Des qualités de Noble de Kelvin, impliquant une certaine retenue, un soin particulier à sa tenue, et un rasage de près, pour exemple ! C'est ainsi que, des années durant, le garçonnet devenu adulte, se vit cantonner aux tâches d'élèves, d'apprentis et de Second, sans pouvoir accéder à un rôle plus important. Le rôle qui hantait ses nuits et le faisaient rêver depuis qu'il avait croisé son superbe navire du regard pour la première fois... le rôle de Capitaine !


    Seulement voilà, alors que Théoden fêtait son quart de siècle, une nouvelle guerre avait éclaté, loin dans les Îles de Jade. Alors que Guinelant Tucil, Seigneur de l'Île de Tanequil s'unissait avec ses voisins de Feoh, et d'Odam, dans l'espoir de rassembler sous sa bannière toute l'Archipel, la cité de Kelvin venait d'échapper de peu à l'anéantissement. Des Pirates, de plus en plus courageux ayant manqué d'anéantir son domaine, le Seigneur Medron avait signé avec Tucil un accord afin de rassembler toutes les Îles de l'Archipel et ainsi mettre fin aux activités Pirates des Îles Vertes, selon le projet de Guinelant. Après nombre d'escarmouches meurtrières entre les deux unions luttant pour le contrôle des Îles Vertes, le conflit arriva à un point où une victoire de Tanequil et de ses Alliées pu être envisagée. Dès lors, l'ordre fut donné par Medron, et toute la flotte militaire de Kelvin -dont le navire sur lequel Théoden servait- fit voile vers le lieu de l'affrontement. D'aucun disent que l'affrontement, pendant ces deux jours, et ces deux nuits fut un des plus violent affrontement naval que connut l'armée de Kelvin, et sans doute la plus belle démonstration de l'effet des quelques canons alors montés sur les navires continentaux. 


    Mais si un exploit ressortit de cette horrible boucherie, ce fut sans doute celui du jeune et méconnu Aspirant Officier Théoden qui se trouvait alors à l'arrière, parmi les Officiers, à transmettre des ordres aux marins chargés de transmettre les signaux aux autres navires. Alors que les combats battaient leurs pleins, il arriva -comme bien souvent face aux Îles de Jade- qu'un contingent des Insulaire parvint à aborder un des navires en tête d'assaut, et à en prendre les commandes. Etant un navire Amiral, le navire appelé le Stalwart fit tout son équipage se faire massacrer, et son équipement impressionnant de plus de 74 Canons retourné contre les forces de Kelvin, et des pro-Tucil. L'on comptait alors trois Vaisseaux de 74 canons dans la flotte Continentale. Le Stalwart était le premier, et le plus imposant, puisqu'il avait été façonné des années durant par les meilleurs artisans possible, qu'il disposait de voiles robustes, et que sa coque avait été renforcée de poutrelles d'acier. Les deux autres répondaient au nom de Rappahannock et de Independance. Ceux-ci, bien que disposant du même armement, n'avaient pas de coque renforcées, et leurs voiles avaient déjà bien souffert à cause des jars de flammes que lançaient parfois leurs adversaires, ou simplement du vent fort qui soufflait ces jours là.Toujours était-il que le vaisseau le plus terrifiant de la flotte de Kelvin venait de se retourner contre ses alliés. Le pavillon, accroché par des boots au sommet du grand mât tombant dans l'océan, les Insulaires se firent de plus en plus ardent, et sous les tirs de leurs navires combinés à ceux du Stalwart, l'Independance ne tarda pas à se faire toucher au pire des points imaginable pour un navire de guerre.Un harpon adverse aillant percé sa coque sous sa proue, il fut aisé pour un des boulets du 74 Canon capturé d'atteindre le stock de poudre et de charbons. Il y eût d'abord un sifflement strident, un instant. Puis des flammes bleues et rouges commencèrent à jaillir par hautes gerbes sous le nez de l'Independance. Finalement, le navire se figea un instant, et le bois se tordit, en grinçant sous l'effet de la chaleur puis...BAM ! Tout le bois formant la coque depuis la cale jusqu'au faux pont, et ce sur un tiers de la longueur du bâtiment fut réduits en éclats de tailles variable, et fut violemment projeté dans les cieux, sous l'impulsion d'une boule de flammes terrifiante. On vit des dizaines de marins, exposés aux flammes, sauter à l'eau, dans l'espoir d'échapper à la morsure du feu. Mais en vain.. Car sur l'eau, autours de la carcasse difforme du navire, se trouvait un tapis d'éclats de bois, tous enflammés ! La mer était comme un brasier mouvant. Le temps que l'équipage du Rappahannock ne réagisse, les tirs furent concentrés sur eux. Et Theoden, depuis le gaillard d'avant avec les Officiers de Communication, vit une salve de boulets venir frapper la Dunette de son vaisseau, à bâbord.


    Ahurit, il vit l'Amiral de Nevers, son supérieur, être projeté par dessus la rambarde censé empêcher l'homme tenant la barre de tomber sur le pont principal. Après avoir traversé le passavant tribord, dans l'espoir de rejoindre son Tuteur et Capitaine pour essayer de le sauver, le jeune marin se trouva nez à nez avec un cadavre difforme, couvert de sang et de tripes mêlées à des éclats de bois.Horrifié par la vue de cet homme qui avait toujours représenté la sécurité pour lui, Theoden recula d'un pas, en fixant ces deux yeux bruns, noyés sous le sang, et prit la pire, ou la meilleure décision de sa carrière.De quelques enjambées rapides, il monta sur la Dunette, et s'empara de la barre, en lieu et place de l'état major qui se relevait douloureusement, parmi les morts.Sous ses ordres -bien qu'après une certaine hésitation- l'équipage reprit les manoeuvres, et le navire opéra un demi tours lent et pénible, tandis que les Canons sur Pivot disséminés le long du bastingage écartaient les Insulaires trop proches ! On fit larguer à l'eau tous les barils de poudre dont disposait encore Théoden, et tout le monde attendit, espérant que le Stalwart morde à l’hameçon. Et ce fut le cas !Croyant à une fuite, les hommes à bord du vaisseau renégat décidèrent de prendre le Rappahannock en chasse. Grossière erreur ! Car quand depuis la barre, Théoden vit les premiers tonneaux de poudres se heurter à la proue de leur adversaire, il se fit armer un mousquet, et laissa son navire filer avec le vent, plus rapide grâce à l'absence de blindage. Les barils se succédèrent, à gauche et à droite de la coque puis une simple déflagration mit une nouvelle fois feu à l'océan ! 


    Ne disposant d'aucun blindage sous l'entre-pont, le Stalwart fut vite rongé par les flammes, et sa coque fut percé par une multitude de fuites. Cette fois là, au lieu d'embraser la poudre, Theoden avait choisit de la mouiller, et de la rendre inutilisable ! Passé les explosions, le jeune officier fit de nouveau faire demi tour à son vaisseau, bien décidé à mettre un terme à la bataille. Face à un navire désarmé, il fit rehausser la mire de ses pièces et donna l'ordre de les charger avec des munitions de fusil, faute de shrapnels conventionnels.Une fois bord à bord sa voix retentit, à l'écart du gros des combats, et le Rappahannock fit feu de tous bois.


    Les ponts du Stalwart ainsi que sabords furent noyés sous d'épais nuages de fumée, et une volée meurtrière de balles faucha la majeure partie de l'équipage Insulaire à bord. Du moins... ceux qui n'étaient pas tués furent mutilés, voir démembrés... Déjà, une seconde salve fut tirée, et cette fois là, ce furent les mats qui furent fauchés. Le mât de Misaine bascula en arrière, et poussa le grand mât, déjà bien fragilisé, sur celui d'Artimon, à la poupe du navire. Démâté, désarmé, dépourvu d'équipage, le Stawart devint un cercueil flottant, auquel Théoden ordonna de mettre feu, avant de retourner au combat.


    Ainsi, sous l'impulsion ardente d'un jeune aspirant, les forces unies de Kelvin et de Tucil lancèrent une ultime contre-attaque, contre leurs adversaires horrifiés, et découragés. 


    Se soldant par une victoire, la grande guerre des Îles de Jade se termina, et les Navires restant de la flotte de Kelvin rentrèrent chez eux. Medron, autant pour combler son déficit en officier après cette boucherie, que pour féliciter un élément prometteur, promut Théoden au rang de Capitaine, et lui offrit le Rappahannock.Mais alors que le Seigneur se félicitait d'avoir acheté la fidélité d'un marin de qualité, Théoden démentit tous ses espoirs, et fit voile loin de sa ville natale, dégoûté par la boucherie dans laquelle Medron l'avait jeté par intérêt.

         A bord de son vaisseau, Théoden, Capitaine, fit voile droit vers Port-Argenterie, et adopta la Piraterie, ainsi que ses idéologies de libertés. Les Tours continuèrent alors de passer, durant lesquels il se fit peu à peu un nom, notamment en luttant contre les Pirates Elfes Noirs, qui se faisaient trop envahissant à son goût.
Puis il intervint lors d'une grande guerre dans les Marches, et participa au sauvetage de la Gardienne, grâce à une audacieuse opération de bombardement, depuis un fleuve des plus maigre. Partit avant de recevoir une quelconque récompense, il regagna Port-Argenterie, et reprit ses activités, jusqu'à devenir Maître Pirate, et Membre Honoraire de la Confrérie des Pirates ! 
Mais son succès déjà trop envié, et son sens peu aiguë de la politique lui fit perdre son statut lors d'une terrible bataille. Ses alliés se retournèrent contre Théoden, et son Rappahannock, mortellement atteint par des boulets traîtres, fut à moitié démâté. Ayant néanmoins réussit à expédier les conjurateurs par le fond le Capitaine traîna la carcasse de son navire vers une côte non loin, et l'échoua sur un banc de sable, avant de s'en éloigner au plus vite.  Son navire explosa sous ses yeux, et son équipage l'abandonna là, sans un sous, et avec les simples restes de son uniforme sur le dos... 

Très récemment, Théoden rencontra la prophétesse élue de Finil Tesla Eilun qui lui confia une nouvelle mission. Mais lorsque celle-ci toucha à son terme, le Capitaine reçue la surprenante visite du Mage Elfe Blanc Astalil qui, lui confiant le Seigneur Emeraude lui demanda de faire voile loin à l'Ouest.
La surprise du marin fut difficile à calculer lorsque, passée la plus épaisse tempête qu'il connue de sa vie, il découvrit tout un nouveau monde habité par la plus noble des races : Les Elfes Blancs.
Marqué par leur mode de vie, leurs coutumes et leurs moeurs, Théoden prêta serment de fidélité à leur reine, Malene et obtint l'appuie d'un contingent d'Elfes Blancs à son bord avec le titre de Sentinelle d'Argent et une bague tirée des coffres de la Reine elle-même !
Mais sur le retour, le Capitaine dû déposer dans les îles de Jade la Princesse Nynaeve, fille de Malene qui avait pour mission de visiter le monde pour en apprendre le plus possible sur ce qui se trouvait par delà la grande barrière de tempêtes.
Sa précieuse passagère et son garde du corps Korien déposés, Théoden fit voile droit vers les Marches d'Acier avec le but d'offrir son service au Seigneur Verstholen de la Gardienne. Mais une nuit, il rencontra la déesse Ariel en songe et perdit en plus de ses espoirs de devenir un jours Élu Divin tout désir de commander au Seigneur Émeraude qu'il offrit contre retour de son Rappahannok.
Arrivé à terre, l'échange eut lieu et Le navire de Théoden fut alors renommé Wicked Wench (Vilaine Garce ) C'est justement dans les Marches d'Acier que le Capitaine rencontra à nouveau Tesla Eilun, après tout un Tour de péripéties. La prophétesse lui annonça alors le grand danger qui planait sur la Princesse Nynaeve, comme elle allait pénétrer le Royaume d'Oro qui se trouvait sous la coupe d'Asarith, un Seigneur Elfe-noir également frère de Malene.
S'est alors montée une mission de sauvetage risquée qui poussa le Capitaine à écourter son séjour dans les Marches pour faire voile vers la mer intérieure...


Dernière édition par Theoden le Jeu 11 Juin 2015 - 1:21, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dargor
Le Maitre de l'Intrigue
avatar

Messages : 1034
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 22
Localisation : N'importe où, mais avec mon ordi.

MessageSujet: Re: Capitaine sur le pont !   Dim 24 Aoû 2014 - 9:33

Pour la loi ça ne pose aucun problème, et je précise néanmoins qu'elle n'est pas de moi, mais de forumactif (je ne sais donc pas comment la retirer).
Ou bien tu attends 7 jours, ou bien tu me donnes ton image et par mes pouvoirs d'administrateur, je la poste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ryscior.forumactif.org
Commodore Theoden
Favori d'Ariel
avatar

Messages : 333
Date d'inscription : 21/08/2014
Age : 19
Localisation : Les Terres d'Albion.

MessageSujet: Re: Capitaine sur le pont !   Dim 24 Aoû 2014 - 13:20

Oh je vois ! ^^ 
Je me doutais que forumactif y était pour quelque chose ! :p
Je ne te dérangerais pas avec ça Dargounet, je peux attendre deux trois jours ! D'autant que j'ai encore un peu de texte à écrire. Merci en tout cas pour la réponse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dargor
Le Maitre de l'Intrigue
avatar

Messages : 1034
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 22
Localisation : N'importe où, mais avec mon ordi.

MessageSujet: Re: Capitaine sur le pont !   Lun 25 Aoû 2014 - 8:28

Ok pas de soucis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ryscior.forumactif.org
Commodore Theoden
Favori d'Ariel
avatar

Messages : 333
Date d'inscription : 21/08/2014
Age : 19
Localisation : Les Terres d'Albion.

MessageSujet: Re: Capitaine sur le pont !   Sam 1 Nov 2014 - 16:15

FICHE TERMINEE CHEF ! xDD ENFIN !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dargor
Le Maitre de l'Intrigue
avatar

Messages : 1034
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 22
Localisation : N'importe où, mais avec mon ordi.

MessageSujet: Re: Capitaine sur le pont !   Sam 1 Nov 2014 - 16:34

VALIDE o/

Et en plus tu as déjà ton rang. Il te ne reste plus qu'à te rendre ici - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - pour demander un RP, et tu pourras démarrer ton aventure. =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ryscior.forumactif.org
Noire
Heaven can wait
avatar

Messages : 503
Date d'inscription : 24/09/2014
Age : 28
Localisation : Port-Argenterie

MessageSujet: Re: Capitaine sur le pont !   Sam 1 Nov 2014 - 16:37

Déjà que certains trouvent qu'il y a beaucoup de Pirates sur Ryscior (non, Abad, promis je ne te visais pas) ça risque d'envoyer du très lourd !

Vive la Piraterie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commodore Theoden
Favori d'Ariel
avatar

Messages : 333
Date d'inscription : 21/08/2014
Age : 19
Localisation : Les Terres d'Albion.

MessageSujet: Re: Capitaine sur le pont !   Sam 1 Nov 2014 - 16:45

Moult merci Dargor ! Very Happy Je vais commencer au plus vite (j'espère !)

Et j'espère bien que ça va envoyer du lourd ! è_é Je suis le meilleur stratège naméo ! 
Même si je n'ai plus de navire T^T, ni d'équipage T~T, ni d'or ToT, ni d'amour propre X_X !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Télhias

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 15

MessageSujet: Re: Capitaine sur le pont !   Sam 1 Nov 2014 - 18:40

*Télhias tire sur la manche de Théoden* "-Si tu me montre comment ça fonctionne le gros truc tout lourd qui fait boum. Je t'offre un chapeau et je te le piquerais pas. Promis" *Grand sourire*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commodore Theoden
Favori d'Ariel
avatar

Messages : 333
Date d'inscription : 21/08/2014
Age : 19
Localisation : Les Terres d'Albion.

MessageSujet: Re: Capitaine sur le pont !   Sam 1 Nov 2014 - 18:42

Ca dépend du chapeau après ! *rire diabolique*

Mais je te montrerais volontiers, si c'est d'un navire dont tu parles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Bloody Seth
Capitaine des Cinq Épées
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 20/10/2014

MessageSujet: Re: Capitaine sur le pont !   Dim 2 Nov 2014 - 11:54

Je crois que Thélias parlait plutôt du canon, mais passons. XD


Hâte de te voir parmis les Cinq Épées !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commodore Theoden
Favori d'Ariel
avatar

Messages : 333
Date d'inscription : 21/08/2014
Age : 19
Localisation : Les Terres d'Albion.

MessageSujet: Re: Capitaine sur le pont !   Dim 2 Nov 2014 - 12:55

J'vais enfin pouvoir commencer à draguer xDD

Nan sans rire, merci beaucoup ! Ca m'fait plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Capitaine sur le pont !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Capitaine sur le pont !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loronak du Rohan - Capitaine de Gil-Estel
» Le vocabulaire du Capitaine Haddock
» capitaine et veteran de minas tirith en "nmm"
» Le pont de la constitution a VENISE
» Inauguration du Pont sur la Rivière Pendu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryscior :: L'univers :: Présentation des personnages-
Sauter vers: