:: L'univers :: Présentation des personnages Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aznachiel Täiyänen
Aznachiel
Messages : 7
Date d'inscription : 25/12/2018
Le cerveau du peuple

Nom : Täiyänen
Prénom : Aznachiel
Race : Elfe sylvain
Âge : 200 tours
Sexe : Masculin
Origine : Sultanat de Ram
Lieu de résidence : Une ville côtière du Sultanat de Ram
Métier : Étudiant
Position sociale : Son mentor fait partie des commerçants les plus aisés du royaume. Cependant il n’utilise que rarement l’argent mis à sa disposition chaque mois (un tiers des gains de son mentor du mois précédent), préférant les redistribuer à ses deux « petites sœurs » qui ne se font pas prier pour se servir.
Point de vue religieux : En tant qu’elfe qui se respecte, il vénère Naraën et le remercie d’avoir créé les elfes avec des prédispositions naturelles pour l’intelligence et l'agilité. En tant qu’habitant de Ram (et aussi par conviction personnelle) il a une totale admiration pour Lothÿe dont sa lumière éblouit les êtres vivants (végétaux ou animaux) chaque jour. Il respecte le culte de tout un chacun et n’a donc aucune haine pour un dieu particulier.

Caractère : Aznachiel une personne très sociable et qui a le cœur sur la main, c’est pour cela qu’il est très aimé dans sa ville. C’est une personne qui fait passer son bonheur avant le sien : en effet il est très reconnaissant d’avoir été accueilli dans la ville et recherche constamment à lui rendre la pareille. C’est une personne très tendre et très protectrice avec ses connaissances (surtout avec ses deux « petites sœurs » qu’il couvre de cadeaux et de bons petits plats). Il est très attaché à sa ville. De plus, c’est une personne avide de connaissances : il peut rester des heures à écouter quelqu’un lui présentant des histoires ou des concepts qui lui sont inconnus, à tel point que les habitants de la ville l’ont surnommé « Le cerveau du peuple ». C’est logiquement vers lui qu’on s’adresse pour toute information. D’un caractère calme et posé, il éblouit la ville par sa prestance que lui procure son allure d’elfe.

Phobie(s) : Ce que Aznachiel craint par-dessus tout, c’est l’obscurité et la solitude réunies dans un état de conscience, d’où ses assez courtes nuits de sommeil qu’il préfère consacrer à la lecture ou à la méditation. Par ailleurs il a horreur de ne rien faire et de se sentir inutile pour sa ville.
Santé : La nature a été très clémente avec lui, il ne souffre d’aucun handicap et ne tombe quasiment jamais malade. Sa vie de nomade en milieu aride y est pour beaucoup.
Main : Droitier
Compétences : Aznachiel sait parfaitement manier son arc grâce à la formation de sa famille et à l’apprentissage du kyudo. Il n’utilise son arme que si c’est nécessaire (en général pour un danger soudain imminent dans un environnement sans risque de blesser des passants). C’est un excellent cuisinier (son mentor voyageant beaucoup et n’ayant pas de serviteurs, c’est à lui qu’incombe la tâche de s’occuper de ses « petites sœurs »).
Compétences magiques : Aucune.

Physique : Aznachiel mesure 1m95. Il a la peau foncée et de longs cheveux noirs lui arrivant dans le dos que ses petites sœurs arrangent en une grosse et longue natte (c’est plus pratique pour lui qui n’a pas le temps de s’occuper de ses cheveux, ses « petites sœurs » lui ayant fait promettre de ne pas couper ses si beaux cheveux). Ses sourcils, son nez et ses yeux bleus perçants sont aussi fins que sa connaissance est large. Il a une allure svelte mais ses muscles des bras et des jambes sont plutôt puissants. Malgré sa bonne constitution d’elfe, il est très peu sportif et ne se donne corps et âme juste pour satisfaire les enfants de la ville. Il est accompagné au quotidien d’un écureuil roux, qu’il a nommé Jade. Du fait du climat assez chaud et aride, l’écureuil a très peu de poils. La chaleur le fatigue beaucoup, surtout en été. Pour combler un petit peu ce problème, Aznachiel amène toujours avec lui un éventail. Jade se nourrit principalement de graines.

Famille et entourage : Son mentor s’appelle Albard Lorel. C’est un marchand d’une renommée mondiale qui a fait fortune en vendant des perles d’eau de mer. Au quotidien c’est un homme d’une humeur très joyeuse, et c’était le cas bien avant d’être riche. Sa femme étant décédée lors d’un voyage d’affaires, il met du cœur à l’ouvrage pour prendre soin de ses filles et de son fils adoptif. D’un moral optimiste, c’est un vrai besogneux. Le succès des affaires ne lui a pas fait perdre le nord, il garde une hygiène de vie irréprochable. Les circonstances de la mort de sa femme l’ont beau affecté à tel point qu’il s’oblige un entraînement draconien. Il a donc un poitrail assez développé. Il a la peau blanche, les yeux verts et des cheveux bruns courts. L’apparence compte beaucoup pour lui : en public il apparait toujours en costume noir avec un chapeau haut de forme de la même couleur. Il mesure 1m90. Il a 40 tours.

Ses deux sœurs adoptives s’appellent Charlotte Lorel et Mirabelle Lorel mais il les appelle souvent Carla et Mira. Elles sont jumelles.

Charlotte, c’est l’enfant sage. Elle a la peau pâle, des yeux marron sombre et porte deux couettes brunes. Elle garde ses sentiments intérieurement (sauf lorsqu’elle voit sa sœur, son père et son frère adoptif). C’est une personne réfléchie qui adore bouquiner tout au long de la journée. Elle rêve d’être une grande écrivaine. Aznachiel l’aide beaucoup en lui apportant tous les documents dont elle a besoin pour s’épanouir complètement. Elle adore écouter son grand frère lui raconter des contes (que lui-même a entendues dehors). Parfois elle sert de comptable pour son père, elle a pris sa rigueur de lui. Elle a récemment développé la magie runique dont elle en découvre les différents aspects.

Mirabelle, c’est un peu l’enfant rebelle. Elle a la peau blanche avec un teint hâlé, des yeux marron sombre et des cheveux mi courts bruns. En effet elle adore jouer dehors avec ses amis dans la ville (cache-cache étant son jeu préférée). Elle a aussi pris le côté bagarreur de sa défunte mère : elle réagit au quart de tour à la moindre provocation (sauf si celle-ci vient de son père, de sa sœur, ou de son grand frère adoptif). C’est une personne spontanée qui n’a pas peur de dire ce qu’elle pense. C’est pour ce côté de sa personnalité que son père lui demande des conseils en matière de marketing, voire même des conseils en matière de produits à vendre (puisqu’elle traîne souvent dehors, elle a acquis un sens de l’observation hors norme ce qui lui permet de suivre les tendances et parfois même de les anticiper). Ce qu’elle aimerait entreprendre ce serait un voyage d’affaires avec son père mais celui-ci refuse catégoriquement de l’emmener depuis la mort de sa femme il y a maintenant cinq tours. Mirabelle aime bien accompagner son grand frère pour donner un coup de main aux citoyens de la ville. Elle aussi a été témoin de la manifestation de magie il y a quelques temps : en se disputant avec l’un de ses amis, elle a involontairement envoyé sur celui-ci une petite boule de feu, phénomène imputable à la magie rouge.

Les jumelles entretiennent de très bonnes relations et s’aiment plus que tout, même si elles ne le manifestent pas souvent. Elles ont 14 tours.

Histoire : Aznachiel est né dans une famille d’elfes sylvains nomades du désert, dans le sultanat de Ram. Il passait son temps à faire du commerce de minerais avec son père Lothaus Täiyänen et sa mère Lamia Täiyänen. Cette vie assez monotone ne lui convenait pas (il voulait découvrir les autres races, les animaux, le monde en somme) mais il se contentait du plaisir qu’il avait à voyager tout le temps dans la région. La famille était un client régulier des Lorel : Aznachiel avait en effet découvert il y a dix tours dans un coin reculé du désert un minerai nouveau, qu’Albard Lorel nomma tayanite en l’honneur de la famille du découvreur. La pierre était d’un violet assez sombre, couleur assez populaire chez la gente féminine. Elle représentait leur complexité, tel l’infinité de l’espace. En récompense, la famille Lorel invita Aznachiel dans la ville. Ils firent ensemble toutes les démarches nécessaires pour homologuer le nom de cette nouvelle pierre, ce qui prit quelques jours, jours qu’Aznachiel mit à profit pour apprendre le plus de choses possibles. Sa soif de connaissances avait étonné la famille Lorel, si bien qu’Albard lui promit de lui apprendre de nouvelles choses à chaque fois qu’il viendrait faire affaire avec la famille Täiyänen. Albard raccompagna Aznachiel jusqu’au point de rendez-vous indiqué par sa famille quelques jours auparavant. Depuis, Aznachiel attendait avec impatience les visites d’Albard dans le désert. Plusieurs tours plus tard, au beau milieu d’un après-midi, les deux familles se rencontrèrent de nouveau pour un échange commercial, dans le désert de Ram. Les négociations se déroulaient normalement quand apparurent soudainement des elfes noirs, vraisemblablement venus dérober le butin. Les chefs de familles s’étaient mis à l’écart du groupe pour négocier en face en face, pour cette raison ils n’ont pas pu réagir à temps. Deux elfes noirs s’attaquèrent à la famille Lorel et deux autres s’en prirent à la famille Täiyänen. Lamia et Aznachiel n’eurent aucun mal à se débarrasser de leurs opposants. Ce ne fut pas le cas de l’autre famille. Jade Lorel s’interposa entre les deux elfes noirs et ses deux filles pour protéger ces dernières. Les deux elfes noirs se regardèrent en souriant puis agressèrent Jade. Ils lui infligèrent de sérieuses blessures avec leurs petits couteaux et elle tomba par terre. Au moment où les deux elfes noirs surgirent sur les deux jumelles pour leur prendre leurs vivres, ils furent touchés dans leur dos par les flèches de Lamia et d’Aznachiel. Ensuite ils se précipitèrent sur Jade mais il était déjà trop tard pour elle. Elle mourut dans la soirée. La famille Lorel n’ayant plus le cœur à négocier, l’échange fut purement et simplement annulé. Aznachiel, se sentant coupable de la mort de Jade, demanda à ses parents de les accompagner jusqu’à leur maison. Ils acceptèrent, le laissant affronter pour la seconde fois le monde humain. Quel ne fut pas l’émoi pour les habitants en voyant débarquer dans leur ville un elfe sylvain portant le corps de Jade Lorel. Albard avait prévu cela, il avait envoyé une lettre au maire de la ville pour les prévenir de leur retour. Cependant il dut également faire un effort supplémentaire de rassurement en racontant que cet elfe sylvain était l’elfe de la tayanite et la personne qui avait sauvé ses filles (en réalité il n’avait sauvé que Charlotte, c’est Lamia qui s’était occupée de Mirabelle). Il participa aux funérailles puis resta de longues semaines en leur compagnie, si bien que la famille et même la ville s’étaient habituées à sa présence, se rappelant au bon vieux souvenir des plus âgés. Albard n’avait toujours pas repris son travail, d’une part parce qu’il ne se sentait pas encore prêt et d’autre part parce qu’il ne trouvait pas de solution à son absence pour ses filles qu’il emmenait habituellement tout le temps en voyage. C’est alors qu’Aznachiel se proposa pour remplacer Jade en échange de la possibilité d’étudier. Albard suivit son instinct, son intuition de commerçant (sans doute l’expertise d’Aznachiel sur la tayanite lui était d’une importance vitale). Il accepta la proposition et accueillit officiellement Aznachiel comme un nouveau membre à part entière de la famille. Pourquoi avoir choisi un elfe plutôt qu’un humain pour s’occuper de ses filles ? Lui seul le sait. Une chose est sure : cet elfe ne lui a pas laissé indifférent. Le jeune elfe envoya donc une lettre à ses parents, qui avaient déjà compris la situation. Il leur promit de venir les voir de temps en temps. Les débuts avec les jumelles furent compliqués (on ne remplace pas une mère aussi facilement, surtout si on est d’une race différente) mais avec le temps il finit par les apprivoiser et ils devinrent inséparables. Pour pouvoir étudier gratuitement comme un citoyen de la ville, Aznachiel dut endosser le rôle de gendarme dans la ville et notamment dans le secteur du port en se débarrassant des pirates qui venaient de temps à autre piller des bateaux et des habitations. Cette tâche lui permettait non seulement de pouvoir étudier (l’histoire, la géographie, la politique, la religion, la zoologie et la botanique) mais également de se faire aimer des habitants de la ville. Même s’il n’avait pas vraiment d’ami, il s’entendait bien avec tout le monde. Pendant cinq tours il a étudié sans relâche jusqu’à devenir l’homme cultivé qu’il est aujourd’hui. Par ailleurs il y a maintenant trois tours Albard était revenu d’un long voyage avec un écureuil blessé dans ses mains. Grâce à ses connaissances nouvellement acquises, Aznachiel prit bien soin de l’animal et le remit sur pied. Depuis le rongeur ne le quittait plus, se tenant la majorité du temps sur son épaule.
Mar 25 Déc 2018 - 17:29
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dargor
Messages : 1127
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 24
Localisation : N'importe où, mais avec mon ordi.
Le Maitre de l'Intrigue
Salutations, et je te souhaite la bienvenue sur le forum ! J'espère que tu passeras de bons moments parmi nous. A commencer par la validation de ta fiche ? Eh bien sur cette transition de qualité, je te propose d'immédiatement passer à cette étape !

(Les transitions, c'est tout un art.)

Ta fiche est insolite, mais elle n'est pas mauvaise pour autant. Je ne vois pas trop ce que je pourrais en dire, à deux détails près. Hélas, le diable est dans les détails.

Garde tout de même à l'esprit que ton personnage a deux siècles de vie. C'est déjà près de trois fois plus que ce que son "Père" est destiné à vivre, sans parler de ses sœurs. N'y aurait-il pas un certain recul à avoir en la matière ? Même chez les elfes noirs, l'enfant est considéré comme adulte après ses 150 tours. Et pourtant, pour une race qui vit des siècles, c'est au final assez peu (Si on prend en considération le fait qu'un être humain a une espérance de vie de 80 ans dans notre monde, nous devons écouler près d'un quart de notre vie avant d'être considérés comme adultes ; Chez les elfes noirs, l'exemple cité plus haut, c'est un dixième.).
Que des elfes s'attachent à des humains en sachant qu'ils sont destinés à vivre plusieurs vies humaines après les avoir perdus est une chose tout à fait normale, et qui arrive fréquemment dans tous les mondes de fantasy. Je n'ai donc aucun problème avec le fait qu'il ait un sentiment paternel à l'égard des jumelles. Je suis plus gêné par le fait qu'il appelle cet humain "Père", me comprends-tu ?

De la même façon, si Albard Lorel est si riche que cela, comment expliquer qu'il décide de prendre l'aide d'un elfe des sables, certes peuplade alliée du sultanat de Ram, mais aussi race différente (Le racisme est fort en Ryscior !) qui fut, dans le passé, fréquemment en guerre avec les humains, plutôt que des serviteurs pour s'occuper de ses filles ? Je suis certain que même s'il n'est pas adepte de la polygamie, il n'aurait aucun problème à leur trouver une belle-mère ou une tutrice, et n'aurait pas à leur infliger la réputation d'être regardées comme celles qui ont été éduquées par un elfe des sables. Certes, c'est une peuplade amie, mais c'est un peuple qui vit sur le dos de ses chevaux plutôt que dans une honnête ville. Là encore, comprends-tu le sens de mon propos ?

Au fond ces défauts ne sont pas critiques, mais je sens que ta fiche requiert peut-être du travail concernant ces derniers. Je le sens d'autant plus que la maîtrise de l'histoire de ton personnage me fait penser que tu as la capacité à les corriger. Avant de la valider, je vais donc t'encourager, non pas forcément à changer radicalement ta fiche, mais à préciser ces points. Après quoi, elle devrait être validable sans problème.

Je me tiens bien sûr à ta disposition pour la moindre question !
Mer 26 Déc 2018 - 14:43
Voir le profil de l'utilisateur http://ryscior.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Aznachiel
Messages : 7
Date d'inscription : 25/12/2018
Le cerveau du peuple
Je te remercie pour ta correction, j'ai apporté de nouvelles modifications et ai quelque peu enrichi mon histoire. J'espère qu'elle te conviendra.
Mer 2 Jan 2019 - 18:18
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dargor
Messages : 1127
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 24
Localisation : N'importe où, mais avec mon ordi.
Le Maitre de l'Intrigue
Si j'étais pointilleux, je dirais que c'est un peu facile de dire "Il a suivi son instinct". Mais je ne le serai pas, tu as suivi mes instructions, et cela démontre que tu as pris en compte les difficultés que j'ai pointé du doigt, et que tu seras capable des les utiliser en RP. Ce détail étant réglé, je n'ai plus qu'à valider ta fiche !


La suite des évènements va se dérouler ainsi :
- Tout d'abord, tu peux demander un rang personnalisé. Le rang étant la petite phrase qui se glisse entre ton pseudo et ton avatar et qui décrit rapidement ton personnage. Pour mon compte admin, c'est "Le maître de l'intrigue".
- Ton pseudo va prendre la couleur de la race que tu as choisi. C'est une manipulation simple que je devrai faire aussitôt que j'en aurai terminé avec ce message. Si à l'heure où tu lis ces lignes, ton pseudo n'a donc pas le vert des elfes sylvains, tu es autorisé à me tirer les oreilles.
- Tu pourras dès à présent commencer à RP ! Pour ce faire, n'hésite pas à te rendre dans [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] dont je te mets le lien. Un membre devrait rapidement te répondre, et si ça n'est pas le cas, au bout d'une semaine, un admin (Pour l'instant il n'y a que moi, mais ça va bientôt changer) te répondra et te proposera un RP avec un PNJ de l'univers ou créé pour l'occasion.
- Je t'invite à créer dans [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] le carnet de voyage de ton personnage. Concrètement c'est un sujet que tu gèreras au fur et à mesure de tes RP et qui permettra aux membres (Et parfois à toi-même !) de bien suivre l'évolution de ton personnage.

Sur ce, il ne me reste qu'à te souhaiter bon jeu !
Jeu 3 Jan 2019 - 11:14
Voir le profil de l'utilisateur http://ryscior.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
Aznachiel
Messages : 7
Date d'inscription : 25/12/2018
Le cerveau du peuple
Je ne trouve pas ce choix anodin, bien au contraire ! Leurs familles ont établi des liens de confiance, qui vont bien au-delà du lien professionnel concernant Albard et Aznachiel. De plus la famille Täiyänen a sauvé les filles d'Albard (Charlotte pour Aznachiel et Mirabelle pour Lamia). Et enfin les connaissances d'Aznachiel sur la tayanite peuvent aider Albard (dans la confection des bijoux, dans le marketing relationnel, dans le conseil de la clientèle...). Derrière son instinct, il y a ces trois éléments qui entrent en ligne de compte.

Je te remercie d'avoir validé mon personnage ! Alors pour le rang je vais mettre le surnom que lui ont donné les habitants : " Le cerveau du peuple "

Merci !
Jeu 3 Jan 2019 - 11:49
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: