AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une adepte de Relonor, une.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rikku Dédalius
Génie scientifique aux idées très mal placées
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 26/10/2014

MessageSujet: Une adepte de Relonor, une.    Dim 26 Oct 2014 - 13:17



    Nom : DédaliusPrénom : RikkuRace : HumaineÂge : 2486 toursSexe : FémininOrigine : Harmad, l'une des cités-états.Lieu de résidence : HarmadMétier : Scientifique, inventeuse, architecte, alchimiste, ect.Position sociale : Rikku était la fille d'un inventeur respecter et à hériter de lui une coquette somme de pièce d'or, qui n'as pas diminué et a même augmenté, car elle préfère vivre de ses propres inventions -qui en générale lui rapporte beaucoup, comme l'invention de la poudre à canon-.Point de vue religieux : Rikku ne vénères et ne vénereras jamais un autre dieu que Relonor. Elle lui a vouée sa vie, ses recherches, et sa dévotion est telle qu'elle est à la limite du fanatisme. De même que son dieu, elle se méfie de la magie et donc de Mystin même si elle collabore avec l'élu de celle-ci, Astalil.Caractère : à première vue taciturne, solitaire voire même associale, quand on arrive à découvrir la véritable Rikku, elle est tout autre. C'est une passionée, c'est vrai, et rien ne l'enthousiasme plus que de parler de ses recherches, mais c'est également une fille énergique et joyeuse de vivre, qui ne baisse pas les bras facilement. Rikku est également extrêmement curieuse, et pas seuleument pour les sciences. C'est une femme étrange et décalée, mais très gentille.Par contre, lorsqu'elle travaille sur quelque chose dans son laboratoire, elle est en générale très concentrée et il ne vaux mieux pas la déranger sous peine qu'elle pique une colère noire. Elle invite d'ailleurs très peu de personne dans cette pièce, de peur qu'on ne touche à quelque chose et que cela lui fasse manquer une experience. La seule personne à part Rikku à avoir pu y accéder à ce jour est Astalil.Phobie(s) : Rikku craint par dessus tout que son dieu, Relonor, ne l'abandonne car il n'est plus satisfait d'elle.Santé : Rikku est en très bonne santé, en un peu trop bonne santé pour une humaine de plus de 2000 tours, pourrait-on dire.Main : Rikku est fortement ambidextre.Compétences : Du fait de ses nombreux métier et de sa surprenante intelligence, Rikku sait faire beaucoup de chose. Même si son milieu de prédiléction reste l'alchimie, elle s'y connaît dans toute les sciences. Elle sait dessiner des plans, des cartes, des machines, elle sait réparer les choses mécaniques, inventer... Quand elle veux apprendre quelque chose, elle utilise sa prodigieuse intelligence pour l'apprendre, ou du moins la théorie.Si elle n'est pas spécialement combattive, Rikku sait également se battre. Au corps à corps, ellle utilise une sorte de griffes amélioré, et est agile et rapide. Sinon, elle utilise une arbalète de son invention qu'elle seule sait utiliser, qui vise automatiquement une cible à conditions d'entrer certaines données nécéssaire. En théorie, d'autre savant connaissant parfaitement les langues anciennes pourrait l'utiliser -Rikku ayant utiliser des glyphes pour entrer les données), mais il ne serait pas assez rapide et ne saura pas où les rentrer.Physique : Rikku à garder le corps d'une fille de seize ans, elle est petite, fine et musclée. Ses cheveux blonds sont attachés en couette hautes de manière à ce qu'il ne lui tombe pas dans la figure, même si deux tresses ornées de plumes tombent sur ses épaules. Ses yeux sont verts, et quand on regarde ses iris avec attention on se rends compte que celle-ci sont spyralées autour de la pupille. Rikku à les traits fin, c'est une jeune fille très jolie mais des cernes reste en permanence sous ses yeux car souvent, elle continue ses expériences jusqu'à point d'heure et dors peu. Malgré les années qu'elle a passé en laboratoire, sa peau reste légerement bronzée.Famille et entourage : Tout les proches de Rikku sont morts depuis longtemps, mais elle garde néanmoins contact avec Astalil, l'élu de Mystin, qu'elle considère un peu comme son grand frère. Histoire : Dans une cité-état plutot paisible, un petit bébé aux cheveux blonds dormait paisiblement près d'une mère épuisée et d'un père soulagé. L'accouchement avait été difficile, et on avait craint qu'une des deux y trépasse. Mais au final, tout allait bien malgré les cris et la souffrance qui avait précédé.   L'enfant, une fille, fut nommée Rikku. Elle était l'unique enfant d'un savant connue et respecté, Cid Dédalius. Celui-ci possédais déjà une intelligence plutôt élevée, aussi, au début, personne ne s'étonne que sa fille fut précoce. Car Rikku apprit très vite à jouer, parler, marcher, calculer, lire... Elle s'instruisait à une vitesse stupéfiante ; avide de connaissance, son cerveau enregistrait chiffre, lettre, symbole. Rapidement, elle dépassa son père. C'est alors qu'elle commença à s'ennuyer. Et puis dans sa cité arriva un homme, qui était venu voir cette enfant qu'on disait bénie par Relonor. Il ne fut pas déçu. Dès qu'il la vit, il tomba sous son charme, et ressentit pour elle cet envoutemement que l'on a que pour les êtres qu'on sait supérieur à soit et dont pourtant on veux se rapprocher, comme un papillon de nuit attiré par la lumière. Il se proposa aussitôt d'être un de ses précepteurs, assurant qu'il saurait attiré l'attention de la jeune fille. Et effectivement, il lui fit découvrir quelque chose qu'elle ne connaissait pas : l'alchimie.Si elle continuait de travailler les autres sciences, elle était passionée par tout les chemins que l'alchimie offrait et voulait tous les explorer... Elle était émerveillée. Elle priait chaque jour Relonor avec ferveur, le remerciant de lui avoir fait découvrir l'alchimie, de lui avoir donné cette prodigieuse intelligence pour qu'elle découvre toujours plus de chose. Et puis, son père tomba malade, d'une maladie rare dont on n'avais pas encore trouvé le remède. Elle avait alors quatorze, cela faisait quatre ans qu'elle avait été initiée et elle dépassait déjà la plupart de ses pairs alchimiste ; elle ne doutais pas une seconde de trouver un médicament efficace, surtout avec l'aide de son maitre qui était toujours là. Pourtant... Son père ne guérissait pas. Malgré les potions qu'elle créait, la maladie continuait à le ronger. La jeune fille commençait à s'inquièter, lorsque, l'été de ses quinzes ans, son père mourrut. C'était le premier échec de Rikku. Elle s'enferma dans son laboratoire pendant plusieurs semaine après ça, triste et blessée dans son égo, tentant vainement de trouver un remède à cette maladie qui lui avait enlevée son père et qui la narguait, noyant son chagrin dans ses recherches. Quelques mois, la grand-mère maternelle de Rikku s'éteignit à son tour, cette fois d'une cause beaucoup plus normal et imparable : la vieillesse. Confrontée pour la deuxième fois à la réalité de la mort, la jeune fille se mit à réfléchir à son propre décès. Elle aussi mourrait, et dans pas si longtemps. Les êtres humains avait la vie si courte... Elle mourrait et elle ne pourrait pas continuer à servir son dieu, elle ne pourrait pas continuer à créer, à inventer, à mélanger... Elle s'enferma à nouveau dans son laboratoire, faisant des mélanges inconcevables, des calculs interminables, réfléchissant, toujours, toujours plus, cherchant le secret utlime, la potion de l'éternelle jouvence. Une potion qui stopperais son vieillissement, l'empêcherai de tomber malade et  lui permettrait d'échapper aux griffes d'Elis. Mais elle devait se rendre à l'évidence : pour accomplir ce qu'elle désirais, il lui faudrait... De la magie. Cette magie tant détestée par Relonor. Rikku était en intense refléxion. Devait-elle se contenter de la vie, même courte, qui lui était offerte, ou voir plus grand, plus loin, tout ce qu'elle était capable d'accomplir si elle vivait plus longtemps ? Sa décision fut motivée par son orgeuil plutôt démesuré -qui était dû à son intelligence- et peut être, inconsciemment, par une obscur peur de la mort ?C'est ainsi que Rikku, aux yeux de tous, disparue. Nul ne sut ce qu'il lui était arrivée. En réalité, Rikku, par des moyens connus d'elle seule, avait pris contact avec un magicien plutot célèbre qui avait pour réputation d'aider les personnes dans le besoin. Elle réussit à le convaincre de l'aider à créer la potion en lui présentant un projet impossible à réaliser en une seule vie, et trop complexe pour un apprentie : c'était en fait un projet d'amélioration de la solidité des murs. Ce magicien, toujours soucieux de la sécurité des plus pauvres, fut interressés par ce projet et accepta de rallonger la vie de Rikku.Décennies après décennie, ils apprirent à se connaître, et devinrent amis. Il lui révela qu'il était en fait Astalil, l'élu de Mystin. Même lorsque Rikku eut fini de réaliser son projet, il l'aida à rallonger ses années de vie. Aujourd'hui, après plus de deux mille ans, les liens entre Rikku et Astalil sont devenus fraternels. Astalil continue de parcourir le continent pour aider les miséreux, mais il sait que lorsqu'il va à Harmad, il aura toujours un endroit où dormir, chez une scientifique un peu folle et pourtant très attachante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dargor
Le Maitre de l'Intrigue
avatar

Messages : 1003
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 22
Localisation : N'importe où, mais avec mon ordi.

MessageSujet: Re: Une adepte de Relonor, une.    Mer 29 Oct 2014 - 15:42

Bon dans la mesure où on a pratiquement fait la fiche ensembles, je vois aucune raison d'être méchant.
Tu es validée, et vu que tu as déjà un grade, n'hésite pas à demander un RP dès que tu le souhaites. =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ryscior.forumactif.org
 
Une adepte de Relonor, une.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti-Vodou; Un chef suprême pour le voudou est élu
» Heinrich Bors (Guerrier-Mage de Malal)
» One Shot Shadowrun 4
» question sur le nombre de novices de la peste et les xp
» Un nouvel adepte pour la force obscure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ryscior :: Flood :: Monument aux Morts-
Sauter vers: